Skip to main content

Cinq clés : Wild vs Blues, match no 3

St. Louis cherchera à prendre les devants 3-0 dans la série alors que le Minnesota a de la difficulté à générer de l'attaque

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

WILD vs BLUES
15 h (HE); TVA Sports, NBC, SN
St. Louis mène la série quatre de sept 2-0

ST. LOUIS - Les Blues de St. Louis reviennent à domicile alors qu'ils seront à la recherche d'une avance de 3-0 dans leur série de premier tour de l'Association de l'Ouest contre le Wild du Minnesota au Scottrade Center dimanche.

Les Blues ont remporté les deux premiers matchs sur la route par un pointage de 2-1, en prolongation grâce à un but de Joel Edmundson dans le match no 1, puis grâce au but gagnant de Jaden Schwartz avec 2:27 à écouler au temps réglementaire dans le match no 2. Les Blues prennent les devants 2-0 dans une série sur la route pour la troisième fois de leur histoire, balayant chaque fois la série, en 1993 contre les Blackhawks de Chicago et en 2001 contre les Stars de Dallas.

Voici les cinq clés pour le match no 3 :

1. Allen est en feu

Le gardien des Blues Jake Allen a été sensationnel au cours des deux premiers matchs, repoussant 74 des 76 tirs dirigés vers lui. Il mène tous les gardiens en séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec une moyenne de buts alloués de 0,87 et un pourcentage d'arrêts de ,974. 

« Le premier match, nous n'avions probablement pas mérité la victoire, a admis le défenseur des Blues Jay Bouwmeester. Tout ce qui nous a permis de gagner c'est [Allen], qui a reçu plus de 50 tirs et qui a réalisé des arrêts sur des lancers qui, la plupart des soirs, sont souvent des buts. Nous l'avons échappé belle dans ce match. Nous avons resserré notre jeu quelque peu, nous avons mieux joué au cours du dernier match, mais il a encore une fois effectué des arrêts clés. Cela donne confiance à tout le monde. Lorsque vous misez sur un gardien qui réalise ces arrêts, tout le monde hausse son jeu d'un cran et a plus d'énergie. »

2. Comment le Wild va-t-il réagir?

Le Minnesota présente un dossier de 4-20 dans les matchs no 1 et 2 d'une série. Le Wild devra trouver une manière de connaître du succès sur la route s'il souhaite poursuivre son parcours. 

« Il faut à court terme en ce moment, et au lieu de tenter de tout faire mieux, il faut corriger de petites choses ici et là, a mentionné l'ailier gauche du Wild Zach Parise. Nous ne pouvons nous apitoyer sur notre sort. Nous ne pouvons songer aux matchs no 1 et 2 en ce moment, nous ne pouvons que nous soucier du match no 3, tout en faisant abstraction du match no 4. Il n'y a que le troisième match qui compte pour l'instant, puis nous passerons à autre chose une fois qu'il sera terminé. Nous avons subi deux défaites crève-cœur dans les deux premiers matchs, mais c'est terminé. » 

3. Est-ce que les Blues peuvent continuer à ralentir le Wild?

Les Blues ont accordé deux buts dans cette série, mais l'un des deux a été réussi à 6-contre-5, et l'autre pendant un avantage numérique de deux hommes. Les Blues ont utilisé leurs défenseurs imposants pour fermer le centre de la glace, limitant ainsi les chances de marquer de qualité du Wild.

« Nous accordons une grande importance au temps et à l'espace, a noté le défenseur des Blues Robert Bortuzzo. Ils misent sur plusieurs attaquants de premier plan et sur beaucoup de vitesse, alors si nous accordons de l'espace à ces joueurs, ils vont en profiter et réaliser des jeux. Nous voulons sortir de notre zone le plus rapidement possible. L'un des éléments les plus importants pour être solide défensivement, c'est de ne pas passer de temps dans notre territoire. Continuer à appliquer de la pression et leur compliquer la tâche dans leur zone fait aussi partie de l'équation. »

4. Le facteur Boudreau 

L'entraîneur du Wild Bruce Boudreau se trouvait exactement dans la même situation il y a un an lorsque les Ducks d'Anaheim avaient perdu les matchs no 1 et 2 à domicile contre les Predators de Nashville. Les Ducks avaient ensuite remporté les matchs no 3 et 4 sur la route. 

« Je mentionne cette situation afin que tous puissent se référer à cette expérience, a déclaré Boudreau. C'était la troisième fois que cela m'arrivait. Nous avons remporté la série à une reprise, mais nous avons malheureusement été éliminés en sept matchs au cours des deux autres occasions. Je tente seulement de leur expliquer que la situation n'est pas aussi désespérée qu'ils le pensent. » 

5. À Tarasenko de briller

Le Wild s'est appliqué à contenir l'attaquant Vladimir Tarasenko, qui a mené les Blues en saison régulière avec 39 buts, et ce dernier n'a décoché que sept tirs au filet en deux parties. 

« Il a très bien joué au cours de ces deux rencontres », a affirmé l'entraîneur des Blues Mike Yeo en parlant de Tarasenko. « Il n'a pas marqué, mais je dirais que cela s'explique en grande partie par le fait que notre jeu de puissance peut faire beaucoup mieux. Il a aussi été à l'origine du jeu qui a mené au but gagnant en prolongation dans le premier match, et son trio est celui qui a généré le plus de chance de marquer pour nous, et de loin. »
 
Alignement prévu du Wild

Charlie Coyle -- Eric Staal -- Zach Parise
Jason Zucker -- Mikko Koivu -- Mikael Granlund 
Nino Niederreiter -- Martin Hanzal -- Erik Haula 
Chris Stewart -- Joel Eriksson Ek -- Jason Pominville

Ryan Suter -- Jared Spurgeon
Marco Scandella -- Matt Dumba
Jonas Brodin -- Christian Folin

Devan Dubnyk
Darcy Kuemper

Retranchés : Jordan Schroeder, Ryan White, Nate Prosser, Alex Stalock
Blessés : Aucun

Alignement prévu des Blues

Jaden Schwartz -- Ivan Barbashev -- Vladimir Tarasenko
Magnus Paajarvi -- Patrik Berglund -- David Perron
Vladimir Sobotka -- Alexander Steen -- Zach Sanford
Scottie Upshall -- Kyle Brodziak -- Ryan Reaves

Jay Bouwmeester -- Alex Pietrangelo
Joel Edmundson -- Colton Parayko
Carl Gunnarsson -- Robert Bortuzzo

Jake Allen
Carter Hutton

Retranchés : Jori Lehtera, Dmitrij Jaskin, Jordan Schmaltz, Luke Opilka
Blessés : Paul Stastny (pied), Robby Fabbri (genou), Nail Yakupov (non divulguée)

En voir plus