Skip to main content

Cinq clés : Sénateurs vs Penguins, match no 2

Le jeu de puissance de Pittsburgh devra produire; Ottawa prêt à accorder des tirs de la périphérie

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH -- Les Sénateurs d'Ottawa pourraient se donner un avantage important en Finale de l'Association de l'Est en décrochant une deuxième victoire de suite aux dépens des Penguins de Pittsburgh à l'occasion du deuxième match de la série, lundi (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

Ottawa l'a emporté 2-1 en prolongation, samedi, et prendrait les devants 2-0 dans la série en signant un autre gain à l'étranger au PPG Paints Arena. Pour éviter de se retrouver en situation précaire, les Penguins devront assurer une présence plus insistante profondément dans la zone des Sénateurs.

Voici les cinq clés du match no 2 :

1. Le jeu de puissance des Penguins doit produire

Pittsburgh tirait de l'arrière 1-0 après la première période du premier match de la série, ayant été incapable de tirer profit de quatre avantages numériques, y compris une séquence de 45 secondes à cinq contre trois qui a commencé à 4:58 du premier engagement.

Les Penguins ont été blanchis en cinq opportunités en supériorité numérique, samedi. Ils ont marqué seulement un but en 12 occasions à leurs quatre derniers matchs, qui ont résulté en trois défaites.

L'entraîneur Mike Sullivan aimerait que le jeu de puissance crée davantage d'opportunités de marquer autour du filet tout en restant en mouvement. Il s'est dit satisfait des efforts consentis à ce chapitre lors du match no 1.

« Nous avons des joueurs qui ont ce qu'il faut pour avoir du succès dans ce contexte, a dit Sullivan. Parfois, même si le jeu de puissance ne marque pas, ça ne signifie pas nécessairement qu'il a été inefficace. … Nous n'avons tout simplement pas profité de nos opportunités et, en bout de ligne, c'est ce que nous aimerions faire. »

2. Ottawa veut limiter les occasions de but de qualité

Les Sénateurs ont forcé les Penguins à rester en périphérie lors du premier match, ce qui a donné au gardien Craig Anderson assez de temps et d'espace pour bloquer 27 des 28 tirs dirigés vers lui. Les joueurs de Pittsburgh n'ont jamais été en mesure de faire sentir leur présence devant le filet d'Ottawa, du moins jusqu'à ce qu'Evgeni Malkin trouve le fond du filet pour créer l'égalité 1-1 alors qu'il restait 5:35 à jouer en troisième période.

Après la première rencontre, l'attaquant des Sénateurs Clarke MacArthur a déclaré que les siens étaient prêts à accorder des tirs décochés en périphérie. Ils préconiseront sans doute la même approche, lundi.

« Ça n'a pas d'importance qui on affronte ou à quel point ils sont bons, on est bien au fait de leurs forces », a indiqué l'entraîneur Guy Boucher, dimanche.


3. La bataille de la zone neutre

Les Penguins ont amorcé leur séance d'entraînement, dimanche, en embouteillant intentionnellement la zone neutre. Plusieurs joueurs ont patiné les uns autour des autres en transportant chacun une rondelle, un exercice qui avait pour but de les aider à trouver une façon de venir à bout de la trappe tissée par les Sénateurs.

Les Penguins sont parvenus à dicter le rythme en zone offensive lors du premier match, mais ils ont rarement pu afficher leur vitesse en entrant en zone adverse. Pittsburgh est à son meilleur quand l'équipe traverse la zone neutre en trombe au moyen de transitions rapides pour ensuite tirer rapidement et souvent.

« Il faut peut-être jouer du hockey un peu plus simple, a noté l'attaquant des Penguins Bryan Rust. En dirigeant notamment la rondelle au filet quand c'est possible. »

4. La production de Phil Kessel

Kessel a récolté 13 points (cinq buts, huit aides) en 13 matchs depuis le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Mais ces chiffres ne sont pas le reflet fidèle de ses récentes prestations.

Kessel a amassé tous ses points lors des 10 premiers matchs des Penguins. Il a joué de plus en plus sur les talons, surtout en avantage numérique, au cours des trois dernières rencontres.

Kessel a été blanchi lors de trois matchs éliminatoires de suite pour la première fois en deux printemps avec les Penguins. Pittsburgh aura besoin d'un Kessel plus combatif, lundi.

5. Le premier but

Les Sénateurs ont mis de l'avant leur style rigoureux et défensif pendant une bonne partie du premier match après avoir pris les devants 1-0 alors qu'il restait 5:28 à jouer en première période. Si les Penguins avaient marqué le premier filet, ils auraient pu forcer Ottawa à ouvrir le jeu, ce qui leur aurait sans doute permis d'en tirer profit.

Les Penguins et les Sénateurs chercheront tous deux à marquer tôt dans le match et à dicter le rythme du jeu, afin de faire pencher la balance de leur côté.

« Ce sera assurément important de marquer le premier but, a reconnu le défenseur des Penguins Ian Cole. Ça pourrait changer le plan de match un peu. S'ils prennent l'avance, ils pourront être plus prudents et fermer le jeu. »

Alignement prévu des Sénateurs
Bobby Ryan -- Jean-Gabriel Pageau -- Mark Stone
Clarke MacArthur -- Kyle Turris -- Mike Hoffman
Ryan Dzingel -- Derick Brassard -- Alexandre Burrows
Tom Pyatt -- Zack Smith -- Tommy Wingels
Marc Methot -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Fredrik Claesson -- Chris Wideman
Craig Anderson
Mike Condon
Retranchés: Chris Kelly, Chris Neil, Colin White, Jyrki Jokipakka, Christopher DiDomenico, Ben Harpur, 
Blessés: Mark Borowiecki (bas du corps), Viktor Stalberg (non-divulguée

Alignement prévu des Penguins
Jake Guentzel -- Sidney Crosby -- Bryan Rust
Chris Kunitz -- Evgeni Malkin -- Phil Kessel
Conor Sheary -- Nick Bonino -- Patric Hornqvist
Scott Wilson -- Matt Cullen -- Carter Rowney
Brian Dumoulin -- Ron Hainsey
Olli Maatta-- Justin Schultz
Ian Cole -- Chad Ruhwedel
Marc-André Fleury
Matt Murray
Retranchés: Tom Kuhnhackl, Josh Archibald, Mark Streit, Oskar Sundqvist, Cameron Gaunce, Jean-Sébastien Dea, Derrick Pouliot, Daniel Sprong, Dominik Simon, David Warsofsky, Frank Corrado, Kevin Porter, Garrett Wilson, Tom Sestito, Tristan Jarry, Sean Maguire
Blessés: Kristopher Letang (haut du corps), Trevor Daley (bas du corps), Carl Hagelin (bas du corps)
Notes : Stalberg a patiné en compagnie des joueurs retranchés des Sénateurs, lundi, et pourrait être disponible. … Hagelin et Hornqvist ont tous deux raté l'entraînement matinal facultatif et on statuera sur leur cas dans les minutes précédant la rencontre. Hornqvist a eu droit à un congé pour recevoir des soins tandis que Hagelin s'est entraîné lors d'une troisième journée de suite, dimanche. … Pageau a marqué un but à chacun de ses trois derniers matchs. Il est le meneur pour les buts chez les Sénateurs en séries avec huit en 13 matchs. … Malkin a inscrit le seul filet des Penguins lors du match no 1 de la série. Il est le meilleur marqueur de la LNH dans ces séries avec 19 points (six buts, 13 aides).

En voir plus