Skip to main content

Cinq clés : Sénateurs vs Bruins, match no 4

Boston doit connaître un meilleur départ et jouer de manière plus désespérée; Ottawa tente de prendre les devants 3-1 dans la série

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

SÉNATEURS vs BRUINS
19 h 30 (HE); TVA Sports, USA, SN, NESN 
Ottawa mène la série quatre de sept 2-1

BOSTON - Les Bruins de Boston vont tenter de créer l'égalité dans leur série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Sénateurs d'Ottawa en remportant le match no 4 au TD Garden mercredi.

Boston est revenu de l'arrière pour l'emporter 2-1 dans le premier match, mais les Sénateurs ont signé la victoire en prolongation au cours des deux matchs suivants, incluant un gain de 4-3 dans le match no 3 lundi. Ottawa a conservé une fiche de 3-0-0 à Boston cette saison.

Voici les cinq clés du match no 4 :

1. Égaler le sentiment de désespoir de Boston

L'entraîneur d'Ottawa Guy Boucher a noté que les trois équipes qui évoluaient à domicile mardi dans les séries éliminatoires de la Coupe et qui tiraient de l'arrière dans leur série ont remporté le match no 4. Boucher s'attend à ce que les Bruins égalent le sentiment de désespoir de ces formations, et il croit que les Sénateurs seront prêts.

« Nous nous attendons à ce qu'ils offrent leur meilleur effort et leur match le plus désespéré de la saison, a souligné Boucher. Nous savons exactement ce qui nous attend ce soir, nous n'allons pas être surpris par leur intensité, leur niveau de préparation et leur désir de vaincre, c'est certain. Nous nous attendons à ce que ce match soit leur meilleur et qu'ils travaillent comme jamais. Nous le savons. »

2. Commencer le match à temps

Les Bruins doivent mieux jouer dès le départ du match no 4 après avoir tiré de l'arrière 3-0 dans le match no 3.

« Vous pouvez toujours améliorer votre jeu. De toute évidence, le début de notre dernière partie était loin de correspondre à ce que nous recherchions, a admis l'attaquant Brad Marchand. Si vous enlevez ce début de match de l'équation, nous avons disputé un très bon match. […] Je crois simplement que la gestion de la rondelle nous a placés en difficulté quelque peu. Nous avons commis quelques revirements qui n'étaient pas provoqués. Nous devons simplement prendre un peu plus soin de la rondelle. »

3. La défensive des Bruins prend du mieux

Les Bruins ont disputé le match no 3 sans quatre de leurs défenseurs réguliers. Colin Miller, qui a subi une blessure au bas du corps dans le match no 1, devrait revenir au jeu pour le quatrième match. Miller a obtenu 13 points (six buts, sept passes) en 61 rencontres de saison régulière.

« J'espère [pouvoir donner à l'équipe] un peu d'énergie, mais nous n'allons pas modifier grand-chose », a expliqué Miller.

Miller sera jumelé à John-Michael Liles, tandis que la recrue Tommy Cross, qui a disputé une première partie en séries éliminatoires dans la LNH dans le match no 3, sera laissé de côté. 

Adam McQuaid, Torey Krug et Brandon Carlo sont toujours à l'écart. Aucun d'entre eux ne s'est entraîné mercredi.

4. Demeurer disciplinés

Les Sénateurs montrent un rendement de 3-en-10 sur le jeu de puissance, et les Bruins de 2-en-10. Demeurer loin du banc des punitions sera encore plus important à mesure que la série progressera et que les émotions vont prendre le dessus. Le but de l'attaquant d'Ottawa Bobby Ryan en prolongation dans le match no 3 a été réussi pendant une punition pour rudesse imposée à Riley Nash.

« La consigne est la même pour tout le monde, les arbitres semblent punir celui qui cherche à se venger, a noté l'attaquant d'Ottawa Mark Stone. Nous allons donc devoir demeurer disciplinés, jouer entre les sifflets, et si nous devons écoper de punitions, il faudra que ce soit de bonnes punitions, rien de gratuit. »

5. Mises en jeu

Les Sénateurs ont remporté 53 pour cent des mises en jeu au cours des trois premiers matchs, incluant 55 pour cent de celles disputées dans le match no 3. Le centre Derick Brassard affiche un rendement de 18-en-24, dont 11-en-15 contre le centre des Bruins Patrice Bergeron, qui a mené la LNH avec 1089 gains sur les mises en jeu cette saison.

Ces deux joueurs devraient à nouveau dicter l'allure du match dans ce département.

« Je cherche simplement à varier les choses, et j'ai obtenu de bons conseils de la part de joueurs qui ont déjà évolué ici », a déclaré Brassard pour expliquer ses succès contre Bergeron. « Je tente de les mettre en pratique, et [lundi], ce fut simplement une bonne soirée. Je m'attends à ce qu'il rebondisse, et je vais devoir être au sommet de mon art. »

Alignement prévu des Sénateurs

Ryan Dzingel -- Kyle Turris -- Alexandre Burrows
Viktor Stalberg -- Derick Brassard -- Bobby Ryan
Mike Hoffman -- Zack Smith -- Mark Stone
Clarke MacArthur -- Jean-Gabriel Pageau -- Tom Pyatt

Marc Methot -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Ben Harpur -- Chris Wideman

Craig Anderson
Mike Condon

Retranchés : Chris Kelly, Jyrki Jokipakka, Fredrik Claesson, Matthew O'Connor, Tommy Wingels, Colin White
Blessé : Mark Borowiecki (bas du corps)

Alignement prévu des Bruins

Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Backes
Drew Stafford -- David Krejci -- David Pastrnak
Dominic Moore -- Ryan Spooner -- Frank Vatrano
Tim Schaller -- Riley Nash -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Joe Morrow -- Kevan Miller
John-Michael Liles -- Colin Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés : Jimmy Hayes, Tommy Cross, Sean Kuraly, Matt Beleskey, Jakob Forsbacka Karlsson
Blessés : Adam McQuaid (haut du corps), Torey Krug (bas du corps), Brandon Carlo (haut du corps)

En voir plus