Skip to main content

Cinq clés : Predators vs Blackhawks, match no 2

Nashville veut prendre les devants 2-0 dans la série; Chicago songe à rejeter davantage le disque en fond de territoire

par Brian Hedger / Correspondant LNH.com

PREDATORS vs BLACKHAWKS
20 h (HE); TVA Sports 2, NBC, SN
Nashville mène la série quatre de sept 1-0

CHICAGO - Les Predators de Nashville ont la chance de placer les Blackhawks de Chicago dans une situation qu'ils n'ont jamais vécue au cours des neuf dernières saisons en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Si Nashville l'emporte dans le match no 2 de leur série de premier tour de l'Association de l'Ouest au United Center samedi, les Predators seront la première équipe à détenir une avance de 2-0 dans une série sur la route contre Chicago au cours de cette séquence.

Les Predators, éliminés par les Blackhawks deux fois en première ronde (2010 et 2015), peuvent prendre le contrôle dans la série avant qu'elle ne se déplace au Bridgestone Arena pour les matchs no 3 et 4. 

Chicago espère appliquer plus de pression sur le gardien de Nashville Pekka Rinne, qui a réalisé 29 arrêts dans le match no 1 pour signer son deuxième blanchissage en carrière en séries éliminatoires.

Voici les cinq clés pour le match no 2 :

1. Plus de circulation

Les Blackhawks ont connu du succès contre Rinne au cours des dernières séries éliminatoires en l'empêchant de bien voir la rondelle. Chicago a éprouvé de la difficulté à atteindre le centre de la zone offensive dans le match no 1, et n'a pas créé suffisamment de chaos. Rinne a pu voir la rondelle trop facilement.

« Afin de lui compliquer la tâche, nous devons au moins tenter d'obtenir des deuxièmes chances de marquer, a noté l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Sans circulation, vous n'obtenez pas de retour et le gardien peut réaliser un arrêt facile. Il faut donc être plus robustes et plus difficiles à affronter dans certains endroits sur la glace. »

2. L'attaque de Nashville

Un très bel effort défensif a permis de connaître un bon départ dans la série, mais les Predators ne peuvent tenter de remporter tous leurs matchs 1-0 contre les puissants Blackhawks. Nashville sera vraisemblablement privé de Colin Wilson, son meilleur pointeur en séries l'an dernier, mais les Predators misent sur beaucoup de talent dans leur alignement. Ils ont conclu la saison régulière au cinquième rang de la LNH avec un pourcentage de tentatives de tirs 51,4 pour cent, au septième rang pour les tirs (31,1 par match) et au 11e rang pour les buts (235). Nashville devra connaître ce genre de succès à l'attaque dans le match no 2. 

3. Rondelle en fond de territoire

Les Blackhawks sont habitués de voir leurs adversaires bloquer la zone neutre afin de les empêcher d'entrer en zone offensive en contrôle de la rondelle. C'est encore plus vrai en séries éliminatoires, comme Nashville l'a montré jeudi. Chicago pourrait rejeter la rondelle en fond de territoire adverse plus souvent afin de faire travailler la défensive des Predators. 

« Il se peut que nous devions rejeter la rondelle afin de la récupérer et de traverser la zone neutre, a admis Quenneville. Que vous appeliez ce système un 1-1-3, un 1-4 ou un 1-3-1, ils se tiennent à l'arrière et ils sont prêts à jouer dans cette portion de la glace. »

4. Les gros canons doivent s'imposer

Plus tôt cette saison, il a été demandé à Ken Hitchcock, nommé entraîneur des Stars de Dallas jeudi, comment les Blackhawks pouvaient remporter des matchs même s'ils perdaient la bataille de la possession de rondelle et qu'ils accordaient plus de tirs qu'ils n'en décochaient. 

« Eh bien, les gros chiens ont de bonnes dents, a-t-il imagé. Leurs gros chiens ont beaucoup de mordant. »

Les Predators ont muselé les « gros chiens » de Chicago dans le match no 1, et les Blackhawks ne peuvent se permettre que cela se reproduise. Ils doivent surtout en obtenir plus de la part du centre Jonathan Toews, qui n'a pas obtenu de tir au but, et de l'ailier droit Patrick Kane. En incluant la dernière saison, Kane et Toews ont inscrit un total d'un but à leurs huit derniers matchs des séries. 

5. Festival du bloc

Nashville a bloqué 26 des 66 tentatives de tirs de Chicago (39 pour cent) dans le match no 1, dont 14 par des défenseurs et quatre par les attaquants du premier trio. Il sera important pour eux que cette tendance se poursuive. 

« On ne m'a posé aucune question de toute la saison sur les tirs bloqués, et maintenant j'ai dû répondre à trois questions à ce sujet au cours des deux derniers jours, a déclaré l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. Ce fut un élément important de notre victoire jeudi. »

Alignement prévu des Predators 

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Harry Zolnierczyk -- Mike Fisher -- James Neal
Kevin Fiala -- Calle Jarnkrok -- Craig Smith 
Pontus Aberg -- Colton Sissons - Austin Watson
 
Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Matt Irwin -- Yannick Weber
 
Pekka Rinne
Juuse Saros
 
Retranchés : Petter Granberg, Miikka Salomaki, PA Parenteau, Brad Hunt, Cody McLeod, Anthony Bitetto
Blessé : Colin Wilson (bas du corps)

 
Alignement prévu des Blackhawks

Ryan Hartman -- Jonathan Toews -- Richard Panik
Artemi Panarin -- Artem Anisimov -- Patrick Kane
Nick Schmaltz -- Marcus Kruger -- Marian Hossa
Dennis Rasmussen -- Tanner Kero -- Jordin Tootoo
 
Duncan Keith -- Niklas Hjalmarsson 
Johnny Oduya -- Brent Seabrook
Brian Campbell -- Trevor van Riemsdyk
 
Corey Crawford
Scott Darling
 
Retranchés : Michal Kempny, John Hayden, Tomas Jurco, Vinnie Hinostroza, Gustav Forsling, Jeff Glass
Blessés : Michal Rozsival (os facial), Andrew Desjardins (bas du corps)

En voir plus