Skip to main content

Cinq clés : Predators vs Avalanche, match no 4

Rinne veut rebondir pour Nashville tandis que le défenseur du Colorado Girard demeure à l'écart du jeu

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

PREDATORS vs AVALANCHE

 

22 h HE, NBCSN, FS-TN, ALT, SN, TVAS

Nashville mène la série au meilleur de sept matchs 2-1

DENVER - L'Avalanche du Colorado tentera de créer l'égalité dans la série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Predators de Nashville lors du match no 4, mercredi au Pepsi Center.

L'Avalanche a mis fin à une séquence de 12 revers de suite contre les Predators grâce à une victoire de 5-3. Cette série de victoires remonte au 5 avril 2016.

Voici les cinq clés du match no 4 :

 

1. Girard encore absent

Le défenseur recrue de l'Avalanche Samuel Girard a participé à l'entraînement matinal des siens, mais il portait un chandail de non-contact. Il ratera un troisième match de suite en raison d'une blessure au haut du corps. Les joueurs d'utilité David Warsofsky et Duncan Siemens devront prendre la relève.

À LIRE : Simon Gagné analyse la première ronde des séries | Bernier et MacKinnon sont dominants à domicile

« Je ne sais pas s'il y a plus de pression. Tu veux seulement jouer ton match et contribuer le plus possible », a dit Warsofsky, qui a joué 16 parties de saison régulière, mais a passé la majeure partie de la saison avec San Antonio dans la Ligue américaine de hockey. « Tout le monde doit élever son jeu d'un cran. »

2. Rinne veut rebondir

Le gardien des Predators Pekka Rinne, finaliste au trophée Vézina, s'attend à être de retour au sommet de sa forme après avoir accordé quatre buts sur 15 tirs et avoir été retiré à 4 :25 de la deuxième période dans le match no 3. Il montre une moyenne de buts alloués de 4,17 et un pourcentage d'arrêts de ,861 dans la série.

« Tu dois avoir la mémoire courte, a-t-il affirmé. Ce fut une soirée décevante pour nous tous. Nous devons rebondir et je m'inclus là-dedans. C'était une soirée frustrante où la rondelle semblait toujours trouver le filet. Aujourd'hui est un nouveau match et nous sommes en bonne position. C'est derrière moi. »

3. Les Predators veulent connaître un meilleur départ

Nashville a accordé le premier but dans chacun des matchs de la série, donnant un but sur le premier tir lors des deux premières rencontres et sur le deuxième lancer dans le match no 3. Colorado domine Nashville 5-0 au chapitre des buts au premier engagement.

« Évidemment, nous ne voulons pas tirer de l'arrière par un but dès le départ », a affirmé l'attaquant des Predators Filip Forsberg. « Ils ont fait du bon travail pour être prêts à jouer. Il faut leur donner du crédit, ils sont sortis forts et nous ont fait payer, car nous n'étions pas prêts. »

4. Manque de discipline

Lors des trois premiers matchs de la série, l'Avalanche a écopé de 17 pénalités pour un total de 42 minutes. Les Predators ont écopé de 18 punitions pour un total de 36 minutes.

Video: Barberio et l'Avalanche espèrent créer l'égalité

« Je veux m'assurer que nous soyons disciplinés », a expliqué l'entraîneur de l'Avalanche Jared Bednar. « J'aime notre façon de jouer à cinq contre cinq. Je veux que nous le fassions le plus possible, que nous jouions physiquement pour protéger et voler des rondelles, mais sans entrer dans les escarmouches après le sifflet. Je suis à l'aise avec le fait que mes joueurs évitent de se chamailler après le sifflet, pourvu qu'ils se serrent les coudes. »

5. Les unités spéciales doivent en donner plus

Les Predators ont montré un rendement de 3 en 10 en avantage numérique tandis que l'Avalanche a présenté une efficacité de 1 en 13, marquant son seul but avec l'avantage d'un homme lors d'un cinq contre trois dans le match no 2.

« Nous avons besoin d'une meilleure contribution de notre avantage numérique », a affirmé l'attaquant de l'Avalanche Gabriel Landeskog. « Parfois, nous essayons trop souvent d'exécuter le jeu parfait pendant quelques matchs ou sur certains jeux, nous voulons aller vite au lieu de créer des occasions. Mais je ne suis pas inquiet. »

Formation prévue des Predators

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Kyle Turris -- Craig Smith
Colton Sissons -- Nick Bonino -- Austin Watson
Miikka Salomaki -- Mike Fisher -- Ryan Hartman

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Alexei Emelin -- Matt Irwin

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Anthony Bitetto, Scott Hartnell, Anders Lindback, Eeli Tolvanen
Blessés : Calle Jarnkrok (haut du corps), Yannick Weber (haut du corps)

Formation prévue de l'Avalanche

Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Mikko Rantanen
Tyson Jost -- Alexander Kerfoot -- Sven Andrighetto
Matt Nieto -- Carl Soderberg -- Blake Comeau
Colin Wilson -- J.T. Compher -- Gabriel Bourque

Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Patrik Nemeth - Mark Barberio
Duncan Siemens -- David Warsofsky

Jonathan Bernier
Andrew Hammond

Retranchés : Mark Alt, Vladislav Kamenev, Anton Lindholm, Dominic Toninato, Nail Yakupov
Blessés : Samuel Girard (haut du corps), Erik Johnson (genou), Semyon Varlamov (genou)

Dans le calepin

Calle Jarnkrok s'est entraîné à nouveau et pourrait effectuer un retour au jeu. Il s'est blessé le 13 mars contre les Jets de Winnipeg. … Rinne a besoin d'une victoire pour égaler Nikolai Khabibulin (39) au 27e rang des gardiens de l'histoire de la LNH au chapitre des victoires en séries éliminatoires.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.