Skip to main content

Cinq clés : Maple Leafs vs Bruins, match no 2

Toronto devra rebondir malgré l'absence de Nazem Kadri

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

MAPLE LEAFS vs BRUINS

20 h HE; NBC, CBC, TVAS

Les Maple Leafs de Toronto tenteront de diviser les honneurs de leurs deux premiers matchs en séries éliminatoires samedi à Boston face aux Bruins, mais ils devront le faire dans les services du joueur de centre Nazem Kadri.

Kadri, qui occupe le quatrième rang des pointeurs chez les Maple Leafs avec 55 points (32 buts, 23 passes) en saison régulière, a été suspendu pour trois matchs après avoir frappé l'attaquant des Bruins Tommy Wingels à la tête lors de la troisième période du match numéro un, une victoire de 5-1 de Boston, jeudi.

Voici cinq éléments clés à surveiller pour le match numéro deux

1. Se préparer à la réplique

Après avoir été dominé au chapitre des lancers 40-27 et avoir perdu la bataille des unités spéciales, il faut s'attendre à ce que les Maple Leafs offrent un meilleur effort lors du deuxième match. Les Bruins devront être prêts et plus déterminés que Toronto.

« Peu importe l'équipe, après une défaite, tu veux sortir fort et faire plus attention aux détails, aux petites affaires, a mentionné l'attaquant des Bruins David Backes.

2. La vie sans Kadri

Kadri est employé sur plusieurs facettes du jeu à Toronto, dont les unités spéciales des deux côtés de la patinoire, en plus d'utiliser son physique à son avantage. Les Maple Leafs feront appel à un comité de joueurs pour le remplacer.

« C'est un gros morceau de notre équipe qui sait comment utiliser son physique, a rappelé le défenseur Jake Gardiner. C'est aussi ce qui a mené à sa suspension. C'est difficile de jouer contre lui et on devra élever notre niveau de jeu, surtout en avantage numérique, où il a une place importante. »

Video: Kadri suspendu trois matchs pour avoir donné de la bande

3. L'avantage numérique des Bruins vs le désavantage numérique de Boston

« C'est évident que la discipline, c'est important, a rappelé l'attaquant des Maple Leafs Mitch Marner. On sait qu'ils ont un bon jeu de puissance, avec beaucoup de talent et qui peut frapper n'importe quand. On devra rester loin du banc de pénalité et s'assurer que nous restons concentrés sur l'enjeu.

4. L'avantage numérique des Maple Leafs vs le désavantage numérique des Bruins

Le jeu à moins d'un homme des Bruins a été parfait en trois occasions lors du premier match face aux Maple Leafs, qui ont terminé la saison au deuxième rang en avantage numérique. Avec autant d'atouts dans la formation torontoise, les Bruins devront conserver la même approche que lors du premier match.

« C'est une ligne très mince, explique l'arrière des Bruins Adam McQuaid. Ils ont plusieurs options et c'est pourquoi ils sont si dangereux. (Pour les battre), j'imagine que parfois, il faut bien lire le jeu, d'autres, il faut être à la bonne place et parfois, la rondelle frappe ton bâton au bon moment. »

5. L'avantage de la patinoire

Séparer les honneurs du début de cette série pourrait sourire aux Maple Leafs. Toronto a conservé un dossier de 29-10-2 à domicile cette saison et ont remporté 16 de leurs 19 dernières sorties au Air Canada Centre. Les Bruins, qui se débrouillent bien sur la route avec une fiche de 22-12-7, n'ont pas remporté un match à Toronto depuis le 26 mars 2016 (0-3-1 depuis).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.