Skip to main content

Cinq clés : Golden Knights vs Capitals, match no 4

Les Golden Knights ramènent Tatar dans la formation; les Capitals ont reçu l'aide de leurs joueurs de soutien

par Robert Laflamme et Guillaume Lepage @bobthefire et @GLepageLNH / Journalistes LNH.com

WASHINGTON - Les Golden Knights de Vegas vont faire appel à l'attaquant Tomas Tatar dans l'espoir de créer l'égalité dans la Finale de la Coupe Stanley contre les Capitals de Washington, lundi (20 h HE; TVA Sports, CBC, SN, NBC).

L'entraîneur Gerard Gallant n'avait pas voulu dire quel joueur l'ailier slovaque remplacerait dans la formation, plus tôt dans la journée. C'est finalement David Perron qui est le malheureux élu.

« Qui a dit que Perron sera laissé de côté? Est-ce que j'ai dit ça? », avait réagi Gallant quand un journaliste a tenu pour acquis que Perron ne jouerait pas.

En recul 1-2 dans la série, les Golden Knights abordent le quatrième match comme le plus important de leur courte histoire.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de retourner à la maison en retard 3-1 dans la série contre une équipe de la trempe des Capitals », a affirmé l'attaquant Jonathan Marchessault. 

En passant, Marchessault n'a pas refait de tour de glace au ralenti, comme il l'avait fait pour imiter les Capitals à l'étranger lors de l'entraînement matinal précédant le match no 3. Personne en fait n'a fait de tour de glace.

Voici les 5 clés du match no 4:

1-Le facteur Tatar

Tatar n'a joué que six matchs en séries cette année. Il attend patiemment son tour en coulisses, mais il a rendu de bons services aux Golden Knights. Le Slovaque a réussi un but important dans le match no 2 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Jets de Winnipeg, son seul point des séries jusqu'ici. 

Video: VGK@WPG, #2: Tatar marque de l'arrière du filet

« L'objectif est d'ajouter du mordant à l'attaque », a expliqué Gallant en commentant sa réinsertion dans l'alignement.

Tatar, anciennement des Red Wings de Detroit, n'est pas le premier venu. C'est un marqueur de 20 buts en saison régulière.

« En séries, ce sont tous de gros matchs. Je vais tenter de faire abstraction de notre situation et de jouer de mon mieux », a commenté l'attaquant de 27 ans qui a appris qu'il réintégrerait l'alignement dimanche soir. « Ce n'est pas facile d'arriver à froid dans une série, mais c'est l'occasion que j'attendais. »

« C'est une bonne option pour nous, a dit Marchessault. Il est talentueux offensivement. C'est un luxe d'avoir un gars comme lui. »

2-Deuxième trio demandé

Les Golden Knights ont besoin d'une meilleure contribution de leur deuxième trio, d'un meilleur effort en tout cas.

Erik Haula, James Neal et David Perron ont été sur la glace pour les trois buts des Capitals, samedi.

« Nous devons être meilleurs et nous le serons », a assuré Perron à l'issue du match.

Il reste à voir si le trio sera meilleur avec Alex Tuch comme troisième complément. 

3-Tous pour un, un pour tous

Depuis le début de la Finale, les Capitals peuvent compter sur la contribution de leurs quatre trios. Evgeny Kuznetsov et Alex Ovechkin ont peut-être marqué dans le match no 3 samedi, mais c'est Devante Smith-Pelly, un joueur de quatrième trio, qui a inscrit le but d'assurance en troisième période.

Video: VGK@WSH, #3: Smith-Pelly marque le but d'assurance

Dans le deuxième match, l'auteur du but gagnant a été un héros inattendu, le défenseur Brooks Orpik. Les buts proviennent de plusieurs sources et c'est ce qui fait la différence jusqu'à maintenant dans cette série.

« C'est important pour toutes les équipes qui veulent connaître du succès en séries que la profondeur se manifeste de temps à autre, a déclaré l'entraîneur Barry Trotz. Quand les joueurs vedettes sont un peu plus discrets, ce sont les joueurs de soutien, les héros obscurs, qui doivent se lever. Ça fait une différence. »

4-Jouer avec l'avance

Les Golden Knights sont nettement plus à l'aise de préconiser leur style quand ils détiennent l'avance, ce qui ne leur pas arrivé souvent depuis le début de la Finale.

On connaît tous l'importance du premier but, pas besoin de faire de dessin. Il sera plus grand que nature, lundi. En l'obtenant, les Capitals pourraient ébranler le moral de leurs rivaux. 

5-Les Capitals détiennent-ils la solution?

Contrairement aux autres équipes qui ont affronté les Golden Knights ce printemps, les Capitals semblent avoir trouvé le moyen de restreindre la vitesse de la troupe de Gerard Gallant. Chaque fois qu'un « chevalier » touche au disque, un joueur des Capitals est sur lui.

Ça force les défenseurs des Golden Knights à lober le disque au lieu d'effectuer une sortie de zone propre et empêche les attaquants de s'installer en zone adverse. Les joueurs des Knights précipitent leurs gestes, ce qui permet aux Capitals de créer des revirements.

« Les équipes offensives ont certaines tendances, certaines manières de traverser la zone neutre, des jeux qu'ils aiment réaliser, a expliqué le défenseur Matt Niskanen. Si vous pouvez être immédiatement sur eux, provoquer des revirements et leur rendre difficile la tâche d'entrer en zone offensive en contrôle de la rondelle, ça frustre les joueurs de talent. Ils doivent se débarrasser de la rondelle plus rapidement qu'ils le souhaitent, ou la rejeter en fond de territoire, et nous faisons du bon travail dans cet aspect. »

Formation prévue des Golden Knights
Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
James Neal -- Erik Haula -- Alex Tuch
Tomas Tatar -- Cody Eakin -- Ryan Carpenter
Tomas Nosek -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves

Brayden McNabb -- Nate Schmidt
Shea Theodore -- Deryk Engelland
Luca Sbisa -- Colin Miller

Marc-Andre Fleury
Maxime Lagace

Retranchés: Jon Merrill, Brad Hunt, Oscar Lindberg, David Perron
Blessés: William Carrier (non divulgué), Malcolm Subban (non divulgué)

Formation prévue des Capitals
Alex Ovechkin -- Evgeny Kuznetsov -- Tom Wilson
Jakub Vrana -- Nicklas Backstrom -- T.J. Oshie
Andre Burakovsky -- Lars Eller -- Brett Connolly
Chandler Stephenson -- Jay Beagle -- Devante Smith-Pelly

Dmitry Orlov -- Matt Niskanen
Michal Kempny -- John Carlson
Brooks Orpik -- Christian Djoos

Braden Holtby
Philipp Grubauer

Retranchés: Alex Chiasson, Madison Bowey, Jakub Jerabek, Shane Gersich, Travis Boyd, Nathan Walker, Pheonix Copley
Blessés: Aucun

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.