Skip to main content

Cinq clés : Ducks vs Predators, match no 4

Nashville souhaite profiter de sa chance de prendre les devants 3-1 dans la série; Anaheim veut afficher plus d'intensité

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

DUCKS vs PREDATORS
20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC
Les Predators mènent la série quatre de sept 2-1

NASHVILLE - Les Predators de Nashville vont tenter de bâtir sur une séquence de 10 gains consécutifs à domicile en séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le match no 4 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Ducks d'Anaheim.

Les Predators sont devenus la première équipe depuis les Red Wings de Detroit en 1997-1998 à remporter 10 matchs de suite à domicile en séries grâce à une victoire de 2-1 contre les Ducks dans le match no 3. Ils montrent une fiche de 6-0 au Bridgestone Arena depuis le début des présentes séries.

Anaheim affiche un dossier de 4-2 sur la route et va tenter de reprendre l'avantage de la glace avec un gain.

Voici les cinq clés du match no 4 :

1. Maintenir l'intensité

Les Ducks étaient satisfaits de leur départ et ont aimé la manière dont ils ont joué au cours des 10 premières minutes du match no 3, mais ils ne croient pas avoir égalé l'intensité des Predators à mesure que la partie progressait.

Ils s'attendent à un meilleur effort à ce chapitre dans le match no 4. 

« À ce point-ci de la saison, si vous ne pouvez afficher ce niveau d'effort et si vous n'êtes pas prêt à vous battre, il y a probablement quelque chose qui ne va pas, a noté l'attaquant Andrew Cogliano. Il s'agit d'un gros match pour nous ce soir, et nous devrons simplement afficher un niveau d'effort plus élevé et voir où cela nous mène. Au cours du dernier match, j'ai trouvé qu'ils ont dicté l'allure du jeu pendant la majeure partie de la rencontre, et même si le pointage a été serré, je crois qu'ils nous ont dominés. »

2. Bâtir sur le jeu de puissance

Avant le but gagnant de Roman Josi en avantage numérique, les Predators montraient un rendement de 0-en-3 sur le jeu de puissance dans le match no 3 et de 0-en-11 depuis le début de la finale de l'Association de l'Ouest. 

Ils espèrent que cette tentative fructueuse pour remporter le match pourra servir de tremplin à leur attaque massive pour le reste de la série. 

« Nous avons le sentiment que nous avons gaspillé nos trois premières occasions, et nous savions à quel point cette quatrième chance allait être cruciale aussi tard dans la rencontre, et que nous avions besoin d'un but, a expliqué l'attaquant Ryan Johansen. J'ai trouvé que notre unité avait fait un bon travail afin de s'installer, de faire preuve de calme et de laisser le jeu venir à nous. »

3. Empêcher la défensive de Nashville de générer de l'offensive

Les Predators ont marqué huit buts dans cette série, et un défenseur a été l'auteur ou a préparé sept de ces buts. 

Anaheim veut passer plus de temps en zone offensive afin de tenter de neutraliser l'impact que peuvent exercer les défenseurs de Nashville à l'attaque.

« C'est une chose qui est plus facile à dire qu'à faire, a reconnu Cogliano. Leur [défensive] est très solide et elle génère beaucoup d'offensive, et nous devons les faire jouer davantage dans leur territoire. Si nous parvenons à appliquer plus de pression, si nous parvenons à passer plus de temps en zone [offensive], ils passeront moins de temps à attaquer et plus de temps à se défendre. »

4. Profiter de l'occasion

Les Predators ont la chance de prendre les devants 3-1 dans la série et de s'approcher à une victoire d'une première présence en Finale de la Coupe Stanley.

Ils savent qu'ils devront être au sommet de leur forme pour égaler l'intensité à laquelle ils s'attendent des Ducks.

« Le [match no 3] a été une étape importante pour nous, une grosse victoire, a déclaré le défenseur Matt Irwin. Nous devons conserver le même état d'esprit à l'approche du [match no 4]. Il s'agit d'une belle occasion pour nous à la maison. Ce ne sera pas facile. Ils vont déployer leur meilleur effort et nous allons devoir riposter avec notre meilleur effort si nous voulons nous donner une chance de gagner. »

5. Foncer au filet

L'un des facteurs qui ont mené au but gagnant de Josi dans le match no 3 est que l'attaquant Viktor Arvidsson a foncé au filet pour nuire au gardien des Ducks John Gibson. 

Les Ducks ont généré de la circulation avec succès devant le gardien des Predators Pekka Rinne dans leur gain de 5-3 dans le match no 2. 

Se poster au centre de la glace et obstruer la vision du gardien sera un élément central du plan de match des deux équipes.

Alignement prévu des Ducks

Nick Ritchie -- Ryan Getzlaf -- Ondrej Kase
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Rickard Rakell -- Antoine Vermette -- Corey Perry
Chris Wagner -- Nate Thompson -- Jared Boll

Cam Fowler -- Sami Vatanen
Hampus Lindholm -- Brandon Montour
Shea Theodore -- Josh Manson

John Gibson
Jonathan Bernier

Retranchés : Sam Carrick, Korbinian Holzer, Clayton Stoner
Blessés : Kevin Bieksa (bas du corps), Patrick Eaves (bas du corps), Logan Shaw (bas du corps)

Alignement prévu des Predators

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Pontus Aberg -- Mike Fisher -- Austin Watson
Colin Wilson -- Calle Jarnkrok -- James Neal
Cody McLeod - Colton Sissons -- Harry Zolnierczyk

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Matt Irwin -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Anthony Bitetto, Brad Hunt, PA Parenteau, Vernon Fiddler, Miikka Salomaki, Vladislav Kamenev, Marek Mazanec, Frederick Gaudreau, Trevor Murphy
Blessés : Kevin Fiala (fracture du fémur gauche), Craig Smith (non divulgué)

En voir plus