Skip to main content

Cinq clés : Capitals vs Maple Leafs, match no 6

Toronto doit faire mieux sur le jeu de puissance; Washington veut mieux amorcer la rencontre

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

CAPITALS vs MAPLE LEAFS
19 h (HE); TVA Sports 2, NBCSN, CBC, CSN-DC
Washington mène la série quatre de sept 3-2

TORONTO - Les Capitals de Washington ont brisé une égalité de 2-2 dans leur série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Maple Leafs de Toronto dans le match no 5 lorsque Justin Williams a marqué en prolongation pour leur procurer une victoire de 2-1.

Les Maple Leafs montrent une fiche de 6-15 au cours de leur histoire dans les séries quatre de sept où ils tirent de l'arrière 3-2.

Voici les cinq clés pour le match no 6 :

1. Les Capitals doivent mériter la victoire 

Les Capitals ont effacé un déficit de 2-1 dans la série grâce à des victoires de 5-4 dans le match no 4 et de 2-1 en prolongation dans le match no 5 pour prendre les devants 3-2. Maintenant que les Maple Leafs font face à l'élimination, les Capitals s'attendent à affronter un adversaire particulièrement désespéré.

« Vous pouvez faire ce que vous voulez dans la vie, mais rien ne vous insuffle un sentiment d'urgence comme d'avoir le dos contre le mur, a imagé l'entraîneur des Capitals Barry Trotz. Vous tombez en mode survie. Vous devenez très résilients. Je m'attends à affronter des Maple Leafs de Toronto très, très résilients. Ils l'ont prouvé tout au long de la saison. Ils l'ont prouvé dans cette série, alors nous devrons être très, très bons ce soir. »

2. Jeu de puissance

Le jeu de puissance des Maple Leafs s'est classé au deuxième rang de la LNH en saison régulière (23,8 pour cent), mais n'a pas connu le même succès en séries éliminatoires, avec un rendement de 3-en-17 (17,6 pour cent), incluant une performance de 0-en-4 dans le match no 5. Toronto a amorcé la troisième période avec un avantage numérique de 1:34 avant d'avoir une autre occasion à 7:36, mais ils n'ont pu toucher la cible pour briser une égalité de 1-1.

« Le jeu de puissance est assurément une facette que nous devons améliorer. Nous n'avons pas été assez bons (dans le match no 5), a admis le défenseur des Maple Leafs Morgan Rielly. Nous avons raté des occasions de profiter d'un élément duquel nous tirons habituellement beaucoup de fierté. Lorsque nous avons étudié la vidéo pour voir ce qui s'était passé, nous avons surtout constaté que nous avons été nos pires ennemis. Nos entrées de zone n'étaient pas très bonnes. Nous devons arriver avec plus de vitesse. »

Les Capitals ont profité de leurs chances sur l'attaque massive avec un rendement de 5-en-15 (33,3 pour cent) dans la série.

3. Mitchell Marner s'ajuste au hockey des séries

Marner n'a pas été très visible dans le match no 5, lui qui n'a pas décoché de tir en 14:29 de temps de glace. Avec 61 points en 77 matchs de saison régulière, l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock a souvent qualifié Marner tout au long de la saison régulière de moteur du trio qu'il forme avec James van Riemsdyk et Tyler Bozak. Babcock a indiqué que Marner apprenait la différence entre le hockey de la saison régulière et le hockey des séries, mais qu'il était persuadé qu'il allait apporter les ajustements requis rapidement.

« Il est comme tous les jeunes joueurs à leurs débuts, tout se déroule à une vitesse folle, vous ne pouvez croire à quel point il n'y a pas d'espace, a souligné Babcock. Mais personne n'aime le hockey plus que Mitch Marner et personne n'est plus compétitif que Mitch. Il sera très bon (dans le match no 6), Mitch est un joueur des grandes occasions et il trouvera un moyen de briller. »

4. Gérer la pression

L'énergie au Air Canada Centre sera palpable, mais les Maple Leafs devront gérer la pression et les émotions liées au fait de jouer à domicile mieux que lors des matchs no 3 et 4, alors qu'ils avaient accordé deux buts dans les cinq premières minutes de chaque match.

« Nous devons simplement nous soucier de notre plan de match, nous avons les partisans derrière nous, et nous l'apprécions, a avancé l'attaquant des Maple Leafs Brian Boyle. C'est excitant pour l'équipe. C'est excitant pour les partisans, c'est excitant pour nous d'être à la maison, mais si nous demeurons concentrés sur notre plan de match, nous allons jouer du meilleur hockey, et les partisans seront ultimement plus heureux. »

5. Auston Matthews

Après avoir été incapable de trouver le fond du filet dans les deux premières rencontres, Auston Matthews a fait mouche à chacune des trois dernières parties, devenant la quatrième recrue de l'histoire des Maple Leafs à marquer dans au moins trois matchs de suite en séries, après Alf Skinner (1918), Walt Poddubny (1983) et Wendel Clark (1986). À son premier match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley où il fera face à l'élimination, il a insisté sur le fait qu'un bon départ allait être primordial.

« Notre état d'esprit ne change pas vraiment, a déclaré Matthews. Nous devons amorcer la rencontre en étant prêts à jouer, afin de pouvoir forcer la tenue d'un match no 7. Je ne crois toutefois pas que nous devions changer grand-chose. De toute évidence, nous voulons améliorer certaines choses sur le jeu de puissance, afin que tout le monde soit sur la même page. Mais tous ces matchs se rendent en prolongation, alors ils sont tous très serrés. Alors ce soir, nous devons être désespérés et aller chercher la victoire. »

Alignement prévu des Capitals 

Alex Ovechkin -- Nicklas Backstrom -- T.J. Oshie
Marcus Johansson -- Evgeny Kuznetsov -- Justin Williams
Andre Burakovsky -- Lars Eller -- Tom Wilson
Daniel Winnik -- Jay Beagle -- Brett Connolly

Nate Schmidt -- John Carlson
Dmitry Orlov -- Matt Niskanen
Brooks Orpik -- Kevin Shattenkirk

Braden Holtby
Philipp Grubauer

Retranchés : Paul Carey, Taylor Chorney
Blessé : Karl Alzner (haut du corps)

Alignement prévu des Maple Leafs 

James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Mitchell Marner
Leo Komarov -- Nazem Kadri -- Connor Brown
Zach Hyman -- Auston Matthews -- William Nylander
Matt Martin -- Brian Boyle -- Kasperi Kapanen

Matt Hunwick -- Morgan Rielly
Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev
Martin Marincin -- Connor Carrick

Frederik Andersen
Curtis McElhinney

Retranchés : Alexey Marchenko, Ben Smith, Josh Leivo
Blessés : Roman Polak (bas du corps), Eric Fehr (main/bras), Nikita Soshnikov (non divulgué)

En voir plus