Skip to main content

Cinq clés : Canadiens vs Rangers, match no 6

Montréal misera sur sa profondeur pour rester en vie; New York a du succès quand vient le temps d'éliminer une équipe à domicile

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

CANADIENS VS RANGERS
20 h (HE); TVA Sports, CBC, NBC
Les Rangers mènent la série quatre de sept 3-2

NEW YORK - Les Canadiens de Montréal seront en mode survie au Madison Square Garden, samedi.

En avant 3-2, les Rangers de New York tenteront d'achever devant leurs partisans la série de premier tour de l'Association de l'Est entre les deux équipes.

Voici les cinq clés pour le match no 6 :

1. L'odeur du sang

En y regardant de près, on constate que les Rangers n'ont pas gaspillé trop d'occasions de mettre fin à une série à domicile au cours de la dernière décennie.

Depuis 2007, ils présentent une fiche de 7-2 avec le gardien Henrik Lundqvist devant le filet et le défenseur Dan Girardi dans la formation. Ils n'ont perdu qu'une fois en sept occasions d'en finir chez eux depuis 2012, avec Lundqvist, Girardi, Ryan McDonagh, Derek Stepan, Chris Kreider et Marc Staal dans l'alignement.

L'entraîneur Alain Vigneault a avancé samedi matin que ce bagage acquis par ses vétérans n'est sûrement pas négligeable. 

2. Puiser dans leurs ressources

Appeler ça l'énergie du désespoir, le sentiment d'urgence ou ce que vous voudrez, les Canadiens devront se montrer plus affamés qu'ils l'ont été au Centre Bell, jeudi. D'autant qu'ils doivent se tirer d'affaire sans un rouage dynamisant à l'attaque, Andrew Shaw.

À ce titre, l'utilisation de Michael McCarron, qui va faire ses débuts en séries, peut insuffler une dose d'énergie au groupe.

Peut-être que McCarron pourra montrer la voie jusqu'au filet adverse à quelques-uns de ses coéquipiers. Jusqu'à maintenant, il n'y a essentiellement que Brendan Gallagher qui s'y rend afin de récupérer les retours de lancer que le gardien Henrik Lundqvist accorde en abondance.

3. Un vol de Price

Les gardiens n'ont pas été un facteur depuis le début de la série en ce sens qu'aucun n'a réellement supplanté l'autre.

On doit s'attendre à une autre confrontation très serrée et hermétique en défense. Les meilleurs attaquants de part et d'autre auront peu d'espace pour manœuvrer, comme c'est le cas depuis le début de la série. Dans ce contexte, les Canadiens ont plus que jamais besoin d'un vol de Carey Price.

4. Le jeu de puissance

L'item, qui fait partie du « top-5 » à tous les matchs ou presque, augmente en importance à mesure qu'on approche du dénouement d'une série.

Les Rangers pourraient enlever les honneurs de la série sans réussir un seul but en supériorité numérique. Les Canadiens ne pourront pas s'en sortir sans un peu d'aide de son jeu de puissance. L'entraîneur Claude Julien n'a pas voulu l'admettre jeudi soir, mais les deux occasions ratées au début de la deuxième période ont sans doute fait tourner le vent du côté des Rangers.

5. Le moment présent

Pour les Rangers, la clé est de ne pas se voir trop rapidement passer au deuxième tour. Les joueurs ainsi que l'entraîneur Vigneault ont tous parlé de l'importance de rester dans le moment présent.

« Si on pense trop au résultat, on oublie le processus, a rappelé Vigneault. Les discussions que j'ai avec les joueurs portent uniquement sur ce que nous devons faire sur le plan stratégique. » 

Alignement prévu des Rangers

Chris Kreider - Mika Zibanejad - Pavel Buchnevich
Jimmy Vesey - Derek Stepan - Rick Nash
Mats Zuccarello - Kevin Hayes - J.T. Miller
Jesper Fast - Oscar Lindberg - Michael Grabner 

Ryan McDonagh - Dan Girardi
Marc Staal - Nick Holden
Brady Skjei - Brendan Smith 

Henrik Lundqvist
Antti Raanta 

Retranchés : Adam Clendening, Kevin Klein, Matt Puempel, Brandon Pirri, Tanner Glass
Blessés : Aucun

Alignement prévu des Canadiens

Max Pacioretty -- Phillip Danault -- Alexander Radulov
Artturi Lehkonen -- Tomas Plekanec -- Brendan Gallagher
Paul Byron - Brian Flynn - Alex Galchenyuk
Dwight King - Steve Ott - Michael McCarron

Andrei Markov - Shea Weber 
Alexei Emelin -- Jeff Petry
Brandon Davidson -- Jordie Benn 

Carey Price
Al Montoya 

Retranchés : Nathan Beaulieu, Torrey Mitchell, Nikita Nesterov, Andreas Martinsen
Blessé : Andrew Shaw (haut du corps)

En voir plus