Skip to main content

Cinq clés : Bruins vs Sénateurs, match no 5

Ottawa veut passer à la deuxième ronde; Boston doit ralentir le défenseur Erik Karlsson

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

BRUINS vs SÉNATEURS
19 h 30 (HE); TVA Sports, USA, SN, NESN 
Ottawa mène la série quatre de sept 3-1

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa peuvent éliminer les Bruins de Boston avec une victoire dans le match no 5 de leur série de premier tour de l'Association de l'Est au Centre Canadian Tire vendredi.

Les Sénateurs l'ont emporté 1-0 dans le match no 4 à Boston mercredi. Il s'agissait d'une quatrième rencontre de suite qui se terminait avec un écart d'un but.

Les Bruins montrent une fiche de 0-22 au cours de leur histoire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley lorsqu'ils tirent de l'arrière 3-1 dans une série quatre de sept. Les Sénateurs présentent un dossier de 14-7 dans les cinquièmes matchs d'une série. 

Un gain permettrait aux Sénateurs de remporter une ronde pour la première fois depuis 2013, et pour la deuxième fois depuis qu'ils ont atteint la Finale de la Coupe Stanley en 2007.

Voici les cinq clés pour le match no 5 :

1. Les Bruins doivent ralentir Erik Karlsson

Karlsson, le capitaine d'Ottawa et le meilleur défenseur des Sénateurs, a récolté une mention d'aide sur cinq des dix buts marqués par les Sénateurs au cours de la série, et trois de ces mentions d'aide étaient dignes des faits saillants. L'attaquant de Boston David Backes a indiqué que les Bruins n'ont pas rendu la vie de Karlsson assez difficile. 

« Je crois que nous avons omis de lui appliquer une mise en échec à quelques reprises au cours du dernier match, a avancé Backes. Même si un joueur n'est pas habitué à distribuer des coups d'épaules, c'est ce qu'il faut faire à cette période de l'année. [Karlsson a] été un facteur important de leur attaque. Il est un joueur exceptionnel, mais tout le monde doit tenter de le ralentir et de lui faire mériter chaque seconde qu'il passe sur la glace, lui qui passe beaucoup de temps sur la patinoire. »

L'entraîneur de Boston Bruce Cassidy a de son côté souhaité que les Bruins protègent mieux la rondelle en zone adverse afin que Karlsson n'obtienne pas la chance de se porter à l'attaque.

2. Égaler l'intensité de Boston

Comme les Bruins font face à l'élimination, les Sénateurs peuvent s'attendre à affronter une équipe désespérée. 

« Ils vont jouer comme s'ils n'avaient rien à perdre, et c'est habituellement là qu'une équipe est la plus dangereuse, alors il faudra tenter d'égaler leur intensité, a expliqué Karlsson. Nous devons amorcer le match en force. Je ne pense pas que nous ayons disputé notre meilleur hockey jusqu'ici dans la série. Nous devons nous assurer de disputer notre meilleur match ce soir. C'est ce que nous devons accomplir ce soir. Il s'agira du match le plus difficile à remporter pour nous. »

3. Les Sénateurs veulent connaître un bon départ

L'entraîneur d'Ottawa Guy Boucher a mentionné qu'il allait placer l'accent sur les 10 premières minutes du match no 5 et qu'il souhaitait que les Sénateurs reprennent là où ils avaient laissé dans le match no 4. Ottawa a accordé cinq tirs dans chacune des deux dernières périodes dans le quatrième match. 

« Un bon départ pour nous serait de répéter ce que nous avons fait au cours de la troisième période à Boston, a expliqué Boucher. Ce serait un bon départ. Nous avons accordé trop de chances de marquer en première période, surtout au trio de [Brad] Marchand. Certaines portions de la deuxième période ont été un peu trop ouvertes à notre goût. Je crois que notre manière de jouer doit être celle que nous avons affichée au troisième tiers. Nous avons été constants, c'est pourquoi nous avons bien paru. Si nous pouvons disputer les 10 premières minutes de cette manière […] c'est notre objectif aujourd'hui. Nous voulons bien faire pendant ces 10 minutes, et nous n'avons pas encore parlé du reste. »

4. Les Bruins doivent remporter les batailles dans l'enclave

Cassidy a souligné que les Bruins avaient changé leur plan de match pour composer avec le style 1-3-1 des Sénateurs en zone neutre, mais a ajouté que les chances de Boston de remporter le match no 5 reposaient sur leur capacité à remporter leurs batailles individuelles. 

« Ottawa joue d'une certaine manière, et il faut apporter les ajustements nécessaires sans bouleverser tout le reste, a indiqué Cassidy. Je crois néanmoins que la plupart des matchs ont été décidés au chapitre de la volonté de récupérer la rondelle. Nous devons vouloir le disque. Nous devons démontrer plus de volonté qu'eux dans les batailles pour la rondelle. Nous en avons parlé toute l'année. Il faut remporter les batailles dans l'enclave. » 

Sean Kuraly, un attaquant plus robuste, va prendre la place de Ryan Spooner dans l'alignement.

5. Kelly obtient sa chance

L'attaquant des Sénateurs Chris Kelly, laissé de côté au cours des quatre premières parties, va remplacer Tom Pyatt, qui a subi une blessure au haut du corps lorsqu'il a été frappé par le défenseur de Boston Kevan Miller tôt dans le match no 4. Pyatt a été utilisé pendant 17:58 dans le match no 1 et pendant environ 13 minutes dans les matchs 2 et 3. Kelly, un vétéran de 36 ans qui s'est aligné pour les Bruins entre 2011 et 2016, a disputé 82 parties en saison régulière. 

« J'ai détesté laisser ce gars-là de côté, pour plusieurs raisons, a affirmé Boucher. Il est une personne fantastique, un grand professionnel et il nous a aidés toute l'année. Il a été exceptionnel dans le vestiaire. Ce ne fut pas agréable de le retrancher, alors je suis très heureux de l'insérer à nouveau dans la formation. »

Alignement prévu des Bruins

Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Backes
Drew Stafford -- David Krejci -- David Pastrnak
Dominic Moore -- Riley Nash -- Noel Acciari
Frank Vatrano -- Sean Kuraly -- Tim Schaller

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Joe Morrow -- Kevan Miller 
John-Michael Liles -- Colin Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés : Joe Morrow, Matt Beleskey, Jakob Forsbacka Karlsson, Ryan Spooner
Blessés : Adam McQuaid (haut du corps), Torey Krug (bas du corps), Brandon Carlo (haut du corps), Jimmy Hayes (bas du corps)

Alignement prévu des Sénateurs
  
Ryan Dzingel -- Kyle Turris -- Alexandre Burrows
Viktor Stalberg -- Derick Brassard -- Bobby Ryan
Mike Hoffman -- Jean-Gabriel Pageau -- Mark Stone
Clarke MacArthur -- Chris Kelly -- Zack Smith

Marc Methot -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Ben Harpur -- Chris Wideman

Craig Anderson
Mike Condon

Retranchés : Fredrik Claesson, Tommy Wingels, Chris Neil, Colin White, Jyrki Jokipakka, Chris DiDomenico
Blessés : Mark Borowiecki (bas du corps), Tom Pyatt (haut du corps)

En voir plus