Skip to main content

Cinq clés : Bruins vs Sénateurs, match no 1

Le défenseur d'Ottawa Erik Karlsson est « prêt à jouer »; Charlie McAvoy va disputer un premier match dans la LNH pour Boston

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA - Les Bruins de Boston et les Sénateurs d'Ottawa vont s'affronter pour la première fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, alors que le match no 1 de leur série de première ronde de l'Association de l'Est sera présenté au Centre Canadian Tire mercredi (19 h (HE); TVA Sports 2, Sportsnet, NHLN, SN, NESN).

 

Voici les cinq clés pour le match no 1 :

1. Karlsson est « prêt à jouer »

Le défenseur des Sénateurs Erik Karlsson, qui a raté cinq des sept derniers matchs des siens en saison régulière, a passé la majeure partie de l'entraînement matinal à tester sa blessure en effectuant des virages brusques. « Rien de nouveau. Je serai prêt à jouer ce soir, a affirmé Karlsson. Je ne devais pas patiner ce matin, mais je voulais essayer certaines choses. » Lorsqu'il lui a été demandé s'il ressentait de la douleur, Karlsson a répondu : « Ce n'est pas vraiment un problème. Je vais me sentir bien mieux ce soir, et cela ne va pas vraiment influencer mon jeu. » L'entraîneur Guy Boucher a assuré qu'il n'y avait pas de problème et que Karlsson était prêt à 150 pour cent. « Il aurait pu jouer au cours de la fin de semaine, a déclaré Boucher. Ce fut notre décision de le laisser de côté. » 

2. La grande scène

En raison des blessures aux défenseurs des Bruins Torey Krug et Brandon Carlo, Charlie McAvoy va disputer un premier match dans la LNH. La manière dont McAvoy pourra se comporter sous les projecteurs va influencer la manière dont l'entraîneur Bruce Cassidy va gérer sa brigade défensive décimée. « J'ai l'impression que j'ai cligné des yeux, et que je me trouvais à l'Université de Boston il y a une seconde, a admis McAvoy. Mais aujourd'hui, j'ai déjà disputé quelques matchs à Providence (dans la Ligue américaine de hockey) et je me retrouve à Ottawa pour les séries. C'est fou. Ce fut un véritable tourbillon, mais tout au long de ce processus, je crois avoir fait du bon travail pour reprendre mon souffle, prendre du recul et dire "Wow, ne laisse pas ce moment t'échapper". » McAvoy était jumelé à Colin Miller au cours de l'entraînement matinal, et Cassidy a indiqué qu'il espérait que son calme naturel allait l'aider dans le match no 1.

3. À quel point la saison régulière compte-t-elle? 

Les Sénateurs ont balayé les Bruins en saison régulière. « Nous présentons une fiche de [4-0-0] contre Boston, a noté Boucher. Je ne vais pas chercher à modifier 50 000 choses et briser quelque chose qui ne l'est pas. D'un autre côté, je sais très bien que chacun de ces duels était extrêmement serré. » Les Sénateurs ont eu le dessus 12-6 sur les Bruins dans la colonne des buts, mais les deux dernières rencontres ont été décidées par un but. « Nous n'avons pas obtenu les résultats souhaités en saison régulière, mais je crois que nous avons disputé de très bons matchs de hockey », a souligné le capitaine des Bruins Zdeno Chara.

4. Efficacité à forces égales

Les Bruins ont inscrit un seul but à forces égales contre les Sénateurs en saison régulière, et Cassidy a mentionné que ses troupiers n'avaient pas fait de l'assez bon travail pour se diriger au filet. « Nous devons générer plus de circulation devant leur gardien, a noté Cassidy. Nous voulons jouer davantage dans leur zone et obtenir plus de deuxièmes et troisièmes chances autour de leur filet. Ils font du bon travail pour nous pousser vers l'extérieur et neutraliser nos bâtons. Nous devons nous infiltrer à l'intérieur et faire en sorte qu'il soit difficile pour leur gardien de repérer la rondelle. »

5. Quelque chose de spécial

Les Bruins ont marqué cinq fois en huit occasions sur le jeu de puissance (63 pour cent) contre Ottawa cette saison. Les Sénateurs ont terminé au 22e rang de la ligue en infériorité numérique (79,7 pour cent) et fait beaucoup mieux à domicile (85,5 pour cent, à égalité au troisième rang) qu'à l'étranger (74,4 pour cent, 28e rang). Si on se fie à la saison régulière, les Sénateurs devront éviter de passer du temps au banc des punitions, ou trouver une manière d'améliorer leur rendement à court d'un homme s'ils veulent remporter cette série.

Alignement prévu des Bruins

Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Backes
Drew Stafford -- David Krejci -- David Pastrnak
Matt Beleskey -- Ryan Spooner -- Frank Vatrano
Tim Schaller -- Dominic Moore -- Riley Nash

Zdeno Chara -- Adam McQuaid
Kevan Miller -- Charlie McAvoy
John-Michael Liles -- Colin Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés : Jakob Forsbacka Karlsson, Joe Morrow, Sean Kuraly
Blessés : Torey Krug (bas du corps), Brandon Carlo (haut du corps), Jimmy Hayes (bas du corps), Noel Acciari (haut du corps)

Alignement prévu des Sénateurs

Clarke MacArthur -- Kyle Turris -- Mark Stone
Viktor Stalberg -- Derick Brassard -- Alexandre Burrows 
Mike Hoffman -- Jean-Gabriel Pageau -- Tom Pyatt
Bobby Ryan -- Zack Smith -- Tommy Wingels

Fredrik Claesson -- Erik Karlsson
Dion Phaneuf -- Cody Ceci
Mark Borowiecki -- Chris Wideman

Craig Anderson
Mike Condon

Retranchés : Ben Harpur, Chris Kelly, Chris Neil, Ryan Dzingel, Colin White, Jyrki Jokipakka, Chris DiDomenico
Blessé : Marc Methot (doigt)

En voir plus