Skip to main content

Cinq clés : Blue Jackets vs Penguins, match no 5

Pittsburgh accéderait à la deuxième ronde de l'Association de l'Est avec un gain; Columbus a toujours confiance en Sergei Bobrovsky

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

BLUE JACKETS vs PENGUINS
19 h (HE); TVA Sports 2, NHLN, SN, ROOT, FS-O
Pittsburgh mène la série quatre de sept 3-1

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh pourraient mettre un terme à leur série de première ronde de l'Association de l'Est contre les Blue Jackets de Columbus dans le match no 5 au PPG Paints Arena jeudi.

Les Blue Jackets ont évité l'élimination en l'emportant 5-4 dans la quatrième partie mardi. Columbus va tenter de poursuivre sur sa bonne séquence en attaque, tandis que Pittsburgh va vouloir resserrer sa défensive.

Voici les cinq clés pour le match no 5 :

1. Les Penguins ont besoin d'un meilleur départ

Dans le match no 1, Pittsburgh a été dominé 16-3 dans la colonne des tirs au premier engagement. Dans le match no 2, cette même statistique était de 8-0 avant que l'attaquant Sidney Crosby ne marque sur le premier lancer de l'équipe à 8:31 du premier tiers. Dans le match no 3, les Penguins ont retraité au vestiaire en retard 3-1 après 20 minutes de jeu.

Les Penguins ont rebondi pour remporter chacune de ces rencontres, mais n'ont pas eu la même chance lorsqu'ils ont tiré de l'arrière 2-0 en première période du match no 4.

Un meilleur effort tôt dans le match pourrait grandement aider les Penguins à mettre fin à la série.

« Je crois que si nous pouvons […] garder le momentum de notre côté dès la mise en jeu initiale, ce serait crucial », a avancé l'attaquant Conor Sheary.

2. Confiance en Sergei Bobrovsky

Le gardien des Blue Jackets Sergei Bobrovsky est toujours à la recherche d'un départ de qualité en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Après que Bobrovsky eut accordé neuf buts sur 78 tirs au cours des deux derniers matchs, les Blue Jackets espèrent que ce départ aura lieu jeudi.

Bobrovsky montre une fiche de 1-3 avec une moyenne de buts alloués de 3,61 et un pourcentage d'arrêts de ,891 dans cette série. En carrière en séries éliminatoires, il a conservé un dossier de 3-9 avec une moyenne de 3,53 et un taux d'efficacité de ,890.

Cependant, la confiance des Blue Jackets en Bobrovsky n'a pas changé.

« Je sais que certaines personnes sont inquiètes à propos de [Bobrovsky], a indiqué l'entraîneur John Tortorella. Il est la colonne vertébrale de notre équipe. Nous n'avons aucune chance […] si notre succès ne commence pas par lui. »

3. La réponse de Sidney Crosby

Après avoir récolté cinq points (un but, quatre passes) à ses deux matchs précédents, Crosby n'est pas parvenu à obtenir de tentative de tir dans le match no 4.

Bien que Crosby ait amassé une mention d'aide sur le but de Patric Hornqvist en avantage numérique à 6:43 de la deuxième période, il était déçu de son rendement. Mardi, il s'agissait de son premier match de séries éliminatoires sans tir au filet depuis le 26 mai 2009.

Crosby a besoin de trois mentions d'aide pour égaler le record d'équipe de Mario Lemieux en séries éliminatoires (96) et de quatre points pour rejoindre Jaromir Jagr au deuxième rang de l'histoire des Penguins en séries (147).

Si Crosby atteint l'un ou l'autre de ces jalons dans le match no 5, Pittsburgh aura vraisemblablement obtenu son billet pour le deuxième tour des séries éliminatoires dans l'Est.

4. Le niveau de désespoir des Blue Jackets

Après le match no 4, les Penguins ont admis qu'ils avaient été incapables d'égaler le niveau de désespoir des Blue Jackets. L'approche de Columbus ne devrait pas changer en vue du cinquième match, puisque l'équipe fait encore face à l'élimination. 

Les Blue Jackets détenaient un avantage de 14-6 au chapitre des tirs après une période dans le match no 4, ce qui a été un thème récurrent au cours de la série. La glace a cependant semblé encore plus pencher en faveur de Columbus qu'au cours des premiers matchs.

Columbus sait qu'il est impératif que ce niveau de désespoir demeure aussi élevé pour espérer repartir de Pittsburgh avec une victoire.

« Nous devons faire en sorte de resserrer cette série, a noté l'attaquant Matt Calvert. Ils mènent 3-1 en ce moment. Si nous parvenons à rétrécir cet écart à 3-2, nous retournons à la maison avec le momentum de notre côté. »

5. Jake Guentzel est sur une lancée

L'attaquant Jake Guentzel a été le buteur le plus explosif des Penguins au cours des quatre derniers matchs. Ce qui est encore plus impressionnant, c'est qu'avant le début du présent tournoi printanier, la recrue de 22 ans n'avait jamais pris part aux séries éliminatoires.

Lorsque Guentzel a marqué avec 28 secondes à écouler au match no n4, il est devenu la première recrue à marquer cinq buts à ses quatre premiers matchs en séries en carrière depuis Maurice Richard avec les Canadiens de Montréal en 1944, selon l'Elias Sports Bureau. Il a marqué au moins un but dans trois des quatre premiers matchs de la série, et dans huit de ses neuf derniers matchs depuis le 31 mars.

« Je crois que nous devons rebondir à domicile ce soir », a mentionné Guentzel.

Alignement prévu des Blue Jackets

Nick Foligno -- Brandon Dubinsky -- Cam Atkinson
Boone Jenner -- Alexander Wennberg -- Brandon Saad
Sam Gagner -- Lukas Sedlak -- Oliver Bjorkstrand
Matt Calvert -- William Karlsson -- Josh Anderson

Kyle Quincey -- Seth Jones
Jack Johnson -- David Savard
Markus Nutivaara -- Gabriel Carlsson 

Sergei Bobrovsky
Joonas Korpisalo

Retranchés : Lauri Korpikoski, Scott Hartnell, Scott Harrington, Anton Forsberg, Markus Hannikainen, Sonny Milano
Blessés : David Clarkson (dos), Ryan Murray (main), Zach Werenski (fractures au visage)

Alignement prévu des Penguins

Jake Guentzel -- Sidney Crosby -- Conor Sheary
Bryan Rust -- Evgeni Malkin -- Phil Kessel
Scott Wilson -- Nick Bonino -- Patric Hornqvist
Tom Kuhnhackl -- Matt Cullen -- Carter Rowney

Brian Dumoulin -- Ron Hainsey
Ian Cole -- Justin Schultz
Olli Maatta -- Trevor Daley

Marc-Andre Fleury
Tristan Jarry

Retranchés : Cameron Gaunce, Josh Archibald, Mark Streit, Tom Sestito
Blessés : Matt Murray (bas du corps), Kris Letang (haut du corps), Carl Hagelin (bas du corps), Chris Kunitz (bas du corps), Chad Ruhwedel (haut du corps)

En voir plus