Skip to main content

Cinq choses à savoir en vue du Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH

Les joueurs les plus en vue pour le repêchage de juin prochain croiseront le fer à Guelph, jeudi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

GUELPH - Pendant que les vedettes de la LNH mettent le cap sur Tampa pour le Week-end du Match des étoiles, certaines des futures étoiles de la ligue auront l'occasion de démontrer l'étendue de leur talent devant des centaines de dépisteurs et de dirigeants d'équipes à l'occasion du Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH.

Les espoirs les plus prometteurs de la Ligue canadienne se soumettront à des tests physiques et à des tests sur glace, mercredi, avant de croiser le fer jeudi soir. Tout cela avec pour objectif de gagner des points en vue du repêchage de juin prochain.

Voici donc cinq choses à savoir en vue de la rencontre qui aura lieu jeudi au Sleeman Centre de Guelph (19 h HE; TVA Sports, SN, NHLN).

Svechnikov vs Zadina

Si le match de l'an dernier était d'abord perçu comme un affrontement entre les attaquants Nico Hischier et Nolan Patrick, la rencontre de cette année mettra en vedette deux des trois meilleurs attaquants de la cuvée. 

Andrei Svechnikov (Équipe Orr) est classé au premier rang des patineurs nord-américains du Bureau de dépistage de la LNH tandis que Filip Zadina (Équipe Cherry) est au deuxième échelon. Si l'on sait que Rasmus Dahlin sera fort possiblement le tout premier choix, la lutte est féroce derrière alors que Svechnikov, Zadina et Brady Tkachuk pourraient tous être réclamés au deuxième rang.

« C'est motivant pour moi (d'être au deuxième rang en Amérique du Nord), a dit Zadina, l'attaquant des Mooseheads d'Halifax. J'ai vu la liste, mais c'est seulement sur papier. Évidemment, être choisi au deuxième rang serait mieux pour moi. Il semble que je suis les traces de Nico (Hischier), c'est comique. »

Classé deuxième au moment du match l'an dernier, Hischier avait d'ailleurs brillé avec un but et deux aides lors de ce match pour finalement devancer Patrick au premier échelon au repêchage.

Le Québec bien représenté

Contrairement à l'an dernier, la province compte sur plusieurs représentants à Guelph. Pas moins de 16 joueurs issus de la LHJMQ, dont huit Québécois, auront la chance de se faire valoir lors de la rencontre.

Parmi eux, les attaquants Joe Veleno (Équipe Cherry), classé 13e, et Benoit-Olivier Groulx (Équipe Orr), classé 18e, sont les mieux répertoriés par le Bureau de dépistage de la LNH à la mi-saison.

À l'échelle de la Ligue, Zadina et les défenseurs Noah Dobson (Équipe Orr), classé huitième, et Jared McIsaac (Équipe Orr), classé 12e, sont les autres joueurs à surveiller.

L'encan de juin prochain s'annonce déjà plus prometteur puisque seulement six joueurs du circuit Courteau, dont cinq Québécois, avaient pris part à cette rencontre l'année dernière.

Tout à gagner pour les hommes masqués

Le Québec domine surtout devant le filet où trois des quatre gardiens qui enfileront les jambières sont originaires de la province; Alexis Gravel (premier gardien répertorié en Amérique du Nord), Olivier Rodrigue (deuxième) et Kevin Mandolese (quatrième). L'autre sera l'Ontarien Jacob Ingham (troisième).

Jusqu'ici cette saison, on ne peut vraiment dire qu'un de ces portiers tire son épingle du jeu outre peut-être Rodrigue qui est le seul à montrer un pourcentage d'arrêts supérieur à ,900 et une moyenne de buts alloués de moins de trois buts par match (moyenne 2,62, pourcentage d'arrêts ,901).

L'occasion est donc belle de prouver ce qu'ils sont en mesure de faire face aux meilleurs au pays.

« Une saison en haut de ,900, c'est toujours plaisant, mais c'est tellement difficile, a déclaré Mandolese, des Screaming Eagles du Cap-Breton. La LHJMQ, c'est une ligue où il y a beaucoup de buts marqués. Connaissant les autres gardiens, on n'arrive pas dans un match en se disant qu'on veut avoir une efficacité de ,900. On y va une rondelle à la fois. Les statistiques ne changent rien. »

Confirmer son ascension

Des 40 joueurs présents à Guelph, c'est le défenseur du Titan d'Acadie Bathurst, Noah Dobson, qui a connu l'ascension la plus fulgurante depuis le début de la saison.

Considéré comme un potentiel choix de deuxième ou de troisième ronde, Dobson a forcé le Bureau central de dépistage à lui accorder le titre d'espoir de première ronde à la mi-novembre. Il pourrait maintenant être sélectionné dans le top-10, lui qui est classé huitième en Amérique du Nord sur la liste de mi-saison.

« Je veux seulement jouer mon style de jeu, a dit le jeune homme. Tout le monde est ici pour une raison. Je veux seulement montrer mon talent, avoir du plaisir, apprendre des choses et profiter de l'expérience. »

Une chance inespérée

À la veille du premier entraînement de l'Équipe Orr, le défenseur des Voltigeurs de Drummondville Xavier Bernard n'avait encore aucune idée qu'il allait accompagner ses coéquipiers Joe Veleno et Olivier Rodrigue à Guelph.

Une blessure au défenseur Jett Woo lui a cependant ouvert la porte et il a rapidement dû faire ses valises après avoir reçu l'appel de son entraîneur Dominique Ducharme, lundi soir. L'imposant arrière de 6 pieds 3 pouces et 208 livres a récolté 10 buts et 17 mentions d'aide en plus de maintenir un différentiel de plus-25 en 43 rencontres cette saison. 

« J'étais vraiment content quand j'ai reçu l'appel de Dom, a-t-il expliqué. Je ne m'y attendais pas du tout, c'est une belle surprise. J'ai travaillé fort toute l'année et maintenant je dois prouver que j'ai ma place ici et que je suis un des bons défenseurs de la Ligue canadienne. Je vais faire de mon mieux et les résultats vont être là si je m'amuse. »

On se rappellera qu'en 2012, l'attaquant Laurent Dauphin avait été appelé en relève de la même manière et avait terminé la rencontre avec un but et une aide.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.