Skip to main content

Cinq choses à savoir en vue du Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH

Quarante des joueurs les plus talentueux de la LCH tenteront de gagner des points auprès des équipes de la LNH

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

RED DEER - Les recruteurs et les dirigeants de toutes les équipes de la LNH ont mis le cap vers Red Deer, en Alberta, au cours des derniers jours pour remplir leurs cahiers de notes et leurs bulletins d'évaluation au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH.

Quarante des meilleurs espoirs du circuit junior canadien en découdront, mercredi (22h HE; TVAS, SN), dans ce qui sera la seule occasion de tous les voir à l'œuvre sur la même patinoire.

À LIRE AUSSI : Match des meilleurs espoirs: Nathan Légaré veut répondre dès maintenantRepêchage 2019: Hughes et Kakko au sommet du classement de mi-saisonRepêchage 2019: Xavier Parent veut racheter sa saison

Pour les espoirs, il s'agit une chance en or de se faire valoir et de gagner des points en vue du repêchage 2019 de la LNH, qui se tiendra les 21 et 22 juin à Vancouver.

Voici cinq choses à savoir en vue du match de mercredi soir :

Rencontre au(x) sommet(s)

Kirby Dach (6 pieds 4 pouces, 199) et Dylan Cozens (6-3, 181) sont respectivement les deux espoirs les mieux répertoriés après Jack Hughes en Amérique du Nord et ils se feront face à l'occasion de ce match. Les deux ont été coéquipiers à la Coupe Hlinka-Gretzky, en août dernier, où ils ont aidé le Canada à remporter l'or.

« Dach a démontré qu'il est un attaquant de puissance intelligent, qui n'a pas peur d'aller au filet et qui peut exécuter des jeux à pleine vitesse », a vanté Dan Marr, le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH. « Cozens a le même genre d'impact. Il joue avec vitesse et démontre ses habiletés.

« Il lit rapidement le jeu et réagit vite pour tirer profit de certaines situations. Quand le match est serré, il a démontré qu'il est le genre de joueur à qui tu peux faire confiance parce qu'il sait générer des occasions de marquer. »

Ironie du sort, Cozens sera sur la même unité que Raphaël Lavoie (6-4, 191) du côté de l'équipe Cherry tandis que Dach sera jumelé à Jakob Pelletier (5-9, 161) sur un trio de l'équipe Orr. 

Inutile de dire qu'il s'agit d'une belle occasion de briller pour les deux attaquants québécois les mieux répertoriés sur la liste de mi-saison du Bureau de dépistage de la LNH - Lavoie est 14e, Pelletier est 20e.

Un peu plus haut, un peu plus loin

Pelletier disputera son tout premier match depuis que la Centrale de dépistage l'a identifié comme le 20e meilleur espoir en Amérique du Nord, lundi. Après avoir amorcé la campagne comme espoir B, c'est-à-dire un potentiel choix de deuxième ou de troisième ronde, il s'agit d'un bond pour le moins spectaculaire.

Le petit attaquant des Wildcats de Moncton connaît toute une deuxième campagne dans la LHJMQ. En seulement 44 matchs, il a déjà récolté 60 points, dont 25 buts et occupe un grand rôle au sein de son équipe. Maintenant qu'il est considéré comme l'un des meilleurs espoirs de la cuvée 2019, il serait normal pour lui de ressentir le besoin de connaître un grand match mercredi, mais ce n'est pas exactement le cas.

« (La liste) représente quand même une surprise, mais je travaille fort pour y arriver, a-t-il lancé. Je n'ai pas plus de pression. J'en ai un peu, mais je dois seulement démontrer que je suis capable de rivaliser avec les meilleurs et que j'appartiens à l'élite. »

À noter que Pelletier a l'habitude d'élever son jeu d'un cran dans les moments importants. Il sera à surveiller.

Le remplaçant

Valentin Nussbaumer ne devait initialement pas prendre part à ce match, mais une blessure à Dillon Hamaliuk lui a ouvert la porte. L'attaquant suisse des Cataractes de Shawinigan a les yeux ronds comme des ballons depuis son arrivée à Red Deer.

« C'est une énorme chance, a déclaré le sympathique jeune homme. Je n'étais pas pris dans la liste de base et quand mes agents m'ont annoncé la nouvelle, ç'a vraiment été un moment de pur bonheur. De pouvoir me comparer aux meilleurs joueurs du pays, de pouvoir venir à cet évènement, c'est quelque chose que je n'aurais jamais cru possible.

« Je veux avoir du plaisir et ce sera à moi de donner mon maximum. J'essaie d'apprendre un peu de chaque joueur. C'est une bonne occasion de le faire et c'est mon but pendant mon séjour. »

À force de discuter avec lui, on constate que Nussbaumer s'exclut systématiquement du lot quand il parle des « meilleurs joueurs au pays ». Il a un peu le syndrome de l'imposteur, mais il est loin de l'être. Le patineur de 5 pieds 11 pouces et 167 livres est classé au 60e rang des meilleurs espoirs nord-américains.

Il semble aussi commencer à trouver son rythme à Shawinigan, lui qui a récolté trois buts et deux aides en six matchs depuis son retour du Mondial junior.

Dans la gueule du loup

Si tous les espoirs présents espèrent remplir le filet adverse et offrir une bonne prestation offensive pour gagner des points en vue du repêchage, quatre individus tenteront désespérément de les en empêcher. Ils en seront peut-être aussi les victimes.

Mads Sogaard (6-7, 192) et Taylor Gauthier (6-1, 193) se partageront la tâche devant le filet de l'équipe Cherry tandis que Hunter Jones (6-4, 196) et Colten Ellis (6-1, 185), de l'Océanic de Rimouski, feront de même pour l'équipe Orr. 

Ellis n'a eu besoin que de quelques minutes d'entraînement pour constater que le talent offensif était assez présent.

« Il y a beaucoup de bons tireurs, a-t-il lancé. Je veux seulement avoir du plaisir et travailler fort, c'est tout ce qui importe. Juste d'avoir l'occasion de jouer contre les meilleurs au pays sera une bonne expérience. […] C'est toujours difficile de partager un match, mais tu dois te préparer comme si c'était n'importe quel autre match et gérer ce qui va se passer. »

Il faut remonter à 2016 pour trouver une rencontre qui a bien fait paraître les gardiens - une victoire de 3-2 de l'équipe Orr. Les deux derniers duels se sont terminé 7-5 et 7-4 en faveur de l'Équipe Cherry.

Tous à l'Ouest

La Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) totalise peut-être autant de représentants (15) que la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) pour cette rencontre - la LHJMQ compte dix joueurs - mais elle fournit assurément la majorité des meilleurs espoirs de cette compétition.

Outre Dach (2) et Cozens (3), Bowen Byram (4), Peyton Krebs (8), Lassi Thomson (14), Brett Leason (17), Matthew Robertson (18), Nolan Foote (26) et Kaedan Korczak (31) font tous partie des 31 meilleurs espoirs nord-américains identifiés par la Centrale de dépistage.

« C'est une très bonne année dans l'Ouest après une cuvée moins garnie l'an dernier, a dit Marr. Les espoirs de la LHJMQ et de la OHL ont commencé un peu lentement, mais la crème commence à remonter. Tous les espoirs de la LCH auront la chance d'être de bons professionnels.

« Je pense que certains joueurs vont être capables d'utiliser ce match comme un tremplin pour connaître une bonne deuxième moitié. Plusieurs de ces joueurs veulent grimper dans les différents classements. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.