Skip to main content

Chuck Kobasew récidive, aide les Bruins à vaincre les Rangers 3-1

LNH.com @NHL

NEW YORK - Chuck Kobasew a marqué un but et amassé une aide, dimanche, si bien qu'il a permis aux Bruins de Boston de s'imposer 3-1 et de balayer leur série de deux matchs en deux jours contre les Rangers de New York.

Auteur de deux buts la veille à Boston contre les Blue Shirts, Kobasew a trouvé le fond du filet en première période, puis il a préparé le but de Glen Metropolit en troisième.

Les Bruins ont ainsi pris une avance de trois points sur les Rangers dans la course pour une place en séries dans l'Association est, tout en ayant toujours deux matchs de plus à disputer.

"C'était notre objectif avant d'amorcer cette série aller-retour. On voulait se détacher du peloton, a déclaré Marc Savard, qui a récolté deux aides. Il faut battre les équipes avec lesquelles on lutte pour une place dans les séries."

Après avoir bloqué 25 tirs, samedi, dans la victoire en fusillade des Bruins, Tim Thomas a été solide avec une performance de 30 arrêts. Les Bruins ont décoché seulement 20 tirs en direction de Henrik Lundqvist, se concentrant sur la défensive après avoir pris l'avance tôt dans la rencontre.

"Ca n'a peut-être pas été très beau, mais on a fait du bon travail pour resserrer les rangs en défensive, et Tim a été incroyable encore une fois", a souligné Savard.

Phil Kessel a fait 3-0 au moyen de son 12e but de la saison alors qu'il restait 2:59 à jouer, puis Brandon Dubinsky a privé Thomas d'un blanchissage alors qu'il ne restait que 43,6 secondes au cadran.

Boston a une fiche de 3-0-1 à ses quatre plus récentes sorties, évitant la prolongation, dimanche, pour la première fois durant cette séquence. New York est aux prises avec une séquence de 2-6-2 et se trouve à un point du dernier rang donnant accès aux séries avec 33 matchs à jouer.

"Ca commence à ressembler à un défi ardu en ce qui nous concerne, a commenté Lundqvist. Nous avons relativement bien joué. Il y a de petites choses que nous pouvons améliorer parce qu'il est évident que nous ne jouons pas encore assez bien. Nous ne gagnons pas des matchs, alors nous ne pouvons être satisfaits."

En voir plus