Skip to main content

Chris Neil a assuré une courte mais importante présence

L'attaquant n'a joué qu'un peu plus de deux minutes, mais il s'est fait remarquer

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Chris Neil a effectué cinq présences pour un total de 2:26 lors du match no 5 de la série de deuxième tour face aux Rangers de New York, son premier des éliminatoires, mais ses coéquipiers et son entraîneur ont tous souligné sa contribution.

Les Sénateurs l'ont emporté 5-4 en prolongation pour prendre les devants 3-2 dans la série qui se transporte au Madison Square Garden, mardi.

L'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher a inséré Neil dans la formation, le meneur de l'équipe au chapitre des minutes de pénalité avec 2522 en carrière, après que l'aspect physique eut été problématique lors des matchs no 3 et no 4, des victoires de 4-1 des Rangers.

Boucher a indiqué que Neil avait eu une influence positive sur ses coéquipiers.

« Après les deux matchs à New York, il était clair que nous avions besoin de répondre puisqu'ils s'en prenaient à nos meilleurs joueurs et je crois qu'il a fait du très bon travail en ce sens. 

« Il a fait ce qu'il avait à faire sur la patinoire, mais aussi à l'extérieur. Oui, ç'a donné de l'énergie à nos gars et nos gros canons ont joué un excellent match. Ils se sentaient protégés et ils savaient qu'ils pouvaient répondre aux gestes de l'adversaire.

L'attaquant des Sénateurs Derick Brassard, qui a créé l'égalité avec 1 :26 à faire au match avec son premier but de la deuxième ronde, a confirmé les dires de son entraîneur.

« Juste sa présence. Vendredi nous avons eu un courriel et nous savions qu'il était dans la formation, a dit Brassard. J'étais excité. Il travaille très fort depuis deux mois. Je n'ai jamais vu un gars aussi passionné par le hockey. »

Le fait d'envoyer Neil dans la mêlée était une réponse à la décision d'Alain Vigneault d'ajouter un peu de robustesse en faisant confiance à Tanner Glass pour les matchs à New York. Glass a imposé sa présence et a récolté trois aides au cours de ces deux rencontres.

Après que Glass eut écopé une pénalité d'obstruction après une mise en échec sur le défenseur Dion Phaneuf à 3 :13 de la deuxième période samedi, Neil est intervenu et il a reçu une punition pour rudesse ainsi qu'une inconduite de match.

Même si Neil a annulé l'avantage numérique des siens, ses coéquipiers ont apprécié son implication.

« C'est la meilleure pénalité que je l'ai vu prendre en beaucoup de temps, a dit l'attaquant Kyle Turris, qui a marqué en prolongation. Nous prendrions ça n'importe quand. Ça nous donne beaucoup d'énergie et ça motive les partisans.

« Il n'a peut-être pas joué beaucoup ce soir, mais il a peut-être été le plus important. »

« Glass a fait la différence pour leur équipe, a déclaré Brassard. Il joue du très bon hockey. Parfois, c'est bien de lui rappeler que nous avons aussi quelqu'un. C'était bien que Neil fasse ça. Ça démontre du caractère. »

Neil a reçu une longue ovation du la foule du Canadian Tire Centre lorsqu'il a effectué sa première présence.

« C'était super, a-t-il lancé. Je ne suis pas un marqueur, ils apprécient mon style de jeu et ce que je fais pour mes coéquipiers. Ils le remarquent. »

En voir plus