Skip to main content

Chris Kelly fait la différence pour les Sénateurs

L'attaquant marque le but vainqueur aux dépens des Sharks en fin de troisième période

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

SAN JOSE -- Chris Kelly a marqué alors qu'il restait 1:06 à jouer en troisième période, mercredi, et les Sénateurs d'Ottawa ont pu s'imposer 4-2 contre les Sharks de San Jose au SAP Center.

Kelly est allé s'emparer d'une rondelle libre qui a bondi au-dessus du bâton du défenseur des Sharks Justin Braun en zone neutre et il a ensuite battu le gardien Martin Jones à bout portant.

Jean-Gabriel Pageau a inscrit le but d'assurance dans un filet désert à 19:44 pour les Sénateurs (16-9-2), qui ont défait les Sharks pour la cinquième fois de suite dans l'ensemble et pour une troisième fois d'affilée au SAP Center, ce qui constitue un record d'équipe.

Mark Stone et Erik Karlsson ont trouvé le fond du filet au premier engagement pour Ottawa, tandis que le gardien Mike Condon a effectué 35 arrêts. Karlsson a par ailleurs récolté deux mentions d'aide.

Video: Le but tardif de Kelly mène Ottawa vers la victoire

Logan Couture et Brent Burns ont marqué du côté de San Jose (15-10-1), qui disputait un premier match depuis vendredi et a vu sa série de victoires s'arrêter à trois.

Stone a donné les devants 1-0 aux Sénateurs pendant un avantage numérique à 3:42 de la première période. Il en était à son neuvième but de la saison.

Karlsson a accru l'avance d'Ottawa à 7:19 en y allant de son septième filet de la campagne. Il a décoché un tir des poignets tout juste avant d'entrer dans le cercle droit des mises en jeu. Ce but lui a permis de se retrouver avec un total de 411 points en carrière et de devenir le meilleur pointeur de tous les temps chez les défenseurs des Sénateurs, devant Wade Redden.

Couture a réduit le déficit de San Jose à 2-1 à 8:19 du deuxième engagement pendant un jeu de puissance. C'était son 10e but cette saison et son sixième en supériorité numérique.

Burns a créé l'égalité 2-2 au moyen d'un tir des poignets décoché de l'extérieur du cercle droit des mises en jeu à 6:30 de la troisième période. On jouait alors à quatre contre quatre. Paul Martin a récolté une aide sur le jeu, si bien qu'il a atteint le cap des 300 points en carrière.

En voir plus