Skip to main content

Chiarelli pourrait accepter d'échanger le 4e choix

Le D.G. des Oilers veut acquérir un défenseur droitier, discute des transactions possibles au repêchage

par LNH.com @NHL / LNH.com

Les Oilers d'Edmonton sont à la recherche d'un défenseur droitier et pourraient se séparer du 4e choix du repêchage 2016 de la LNH afin de l'obtenir, a indiqué le directeur général Peter Chiarelli jeudi.

« Il y a beaucoup de discussions, a dit Chiarelli sur le site Web des Oilers. Ce n'est pas un secret, nous sommes à la recherche d'un défenseur et nous y sommes pleinement engagés et nous détenons un assez bon choix. En effet, c'était très enlevant, et tout va s'intensifier jusqu'à [vendredi]. »

Chiarelli n'a pas confirmé qu'il allait effectuer une transaction pour acquérir un défenseur pendant la première ronde du repêchage au First Niagara Center à Buffalo vendredi (19h H.E.; TVA Sports, Sportsnet, NBCSN). Mais si rien ne se passe au repêchage, il est encore confiant que quelque chose se passera à un certain moment pendant la saison morte, que ce soit une transaction ou une entente avec un joueur autonome sans compensation.

« Les discussions ont été nombreuses et productives. J'ai toujours la même confiance, que ce soit avant [vendredi], avant le 1er juillet ou même après. Si quelque chose se passe vendredi, ça va impliquer le choix, a confié Chiarelli. J'ai eu des discussions au sujet de ce choix. Nous examinons toutes nos options; utiliser le choix, descendre dans l'ordre, ou inclure le choix dans une transaction pour un défenseur. Nous examinons toutes ces options, j'ai discuté de chacune avec plusieurs équipes. »

Chiarelli a mentionné qu'il préfère ajouter un défenseur droitier pour équilibrer une défensive remplie de gauchers.

Il sait toutefois à quel point c'est difficile de trouver un défenseur no 1 dans la LNH.

« Au fil des années, j'ai eu des discussions avec mes équipes dans lesquelles nous nous sommes demandé de savoir le nombre de vrais défenseurs no 1 dans la LNH. Il y en a peut-être 12, a-t-il dit. Il y a donc 30 équipes et peut-être 12 défenseurs no 1. Alors, c'est difficile de croire que tu vas obtenir un vrai no 1. »

Chiarelli pense que les meilleurs espoirs défensifs au repêchage sont susceptibles à devenir de solides défenseurs no 2, mais il a concédé que certains d'entre eux pourraient se transformer en défenseurs no 1 dans l'avenir.

« Je ne dirais pas qu'il y a un [défenseur] no 1 évident », a-t-il lancé.

Chiarelli a noté qu'il est encore possible de s'occuper des problèmes défensifs d'Edmonton sans nécessairement se débarrasser du quatrième choix ou d'un de ses attaquants jeunes et talentueux. Ce serait toutefois une solution à court terme à laquelle il ne s'intéresse pas.

« Il y a certains scénarios où je pense que je pourrais réparer temporairement le problème et combler le trou un peu. Je ne sais pas si nous voulons prendre cette route-là, a dit Chiarelli. Je voudrais avoir un solide défenseur qui est polyvalent et qui pourrait évoluer au sein du top-4. Ça ne signifie pas non plus que nous allons résoudre le problème d'un seul coup, mais je voudrais établir des fondations permanentes en franchissant cette première étape. »

Si les Oilers conservent le quatrième choix, la plus probable des options, Chiarelli est confiant qu'il obtiendra un bon joueur, même si leur sélection se retrouve juste à l'extérieur du trio d'attaquants espoirs convoités Auston Matthews, Patrik Laine et Jesse Puljujarvi. Il a même suggéré que la sélection de ces trois joueurs avec les trois premiers choix n'est plus aussi évidente que certaines personnes le croyaient auparavant.

« À mi-chemin du printemps, il y avait une ligne assez claire entre les trois joueurs et tout le reste, a-t-il déclaré. Cette ligne s'est peut-être brouillée un peu, mais nous recevrons un sacré joueur au quatrième rang, et donc nous sommes très contents d'y être. C'était décevant que nous ayons chuté quelques places dans l'ordre à l'occasion de la loterie, mais nous avons reçu un cadeau l'année dernière, je suis donc content avec le no 4. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.