Skip to main content

Championnat du monde de la FIHG : une première pour Jon Cooper

L'entraîneur du Lightning se trouve derrière le banc d'Équipe Canada pour la première fois

par Emna Achour / Correspondante LNH.com

PARIS - Alors que l'attaquant canadien Matt Duchene arborera le chandail unifolié pour la 12e fois de sa carrière dans le cadre du Championnat du monde 2017 de la FIHG qui s'amorcera dès vendredi, d'autres membres de l'équipe en seront à leurs premiers coups de patin sous l'égide de Hockey Canada.

C'est notamment le cas de son entraîneur-chef Jon Cooper, originaire de Prince George en Colombie-Britannique. Cooper sera derrière le banc de l'équipe canadienne pour une toute première fois, lui qui avait rempli le rôle d'entraîneur adjoint lors de la Coupe du Monde de hockey 2016 pour Équipe Amérique du Nord.

Et Cooper se dit très reconnaissant d'avoir eu la chance d'acquérir de l'expérience lors de cet évènement à Toronto en septembre dernier, expérience qu'il peut maintenant mettre à profit à Paris.

« Il ne fait aucun doute que ça m'a beaucoup aidé à me préparer pour ce tournoi », a-t-il déclaré, jeudi, au terme de la première séance d'entraînement du Canada au AccorHotels Arena de Paris. « Et ce n'est pas tellement concernant tout ce qui se passe sur la glace, mais plutôt par rapport à ce qui se déroule à l'extérieur de la patinoire; comment diriger l'équipe, quand faut-il organiser des réunions… La Coupe du Monde était un évènement de première classe, tout comme celui-ci. C'est un honneur pour moi de pouvoir faire partie des deux, et il est clair que mon expérience à la Coupe du Monde m'est très utile ici. »

L'homme de 49 ans s'est amené derrière le banc du Lightning de Tampa Bay à la mi-saison en 2012-13 à la suite du congédiement de Guy Boucher. Cooper a fait partie des finalistes pour l'obtention du trophée Jack Adams dès l'année suivante, et a mené le Lightning jusqu'en Finale de la Coupe Stanley en 2015.

Cooper n'est d'ailleurs pas le seul représentant de Tampa Bay au sein de la formation canadienne, alors que les attaquants Alex Killorn et Brayden Point ont également été sélectionnés par les dirigeants de l'équipe.

« C'est toujours bien d'avoir quelques visages familiers dans les alentours, mais c'est drôle parce qu'il n'y a pas qu'eux; nos joueurs sont éparpillés un peu partout à travers les différentes équipes ici », a-t-il mentionné en faisant référence à Andrei Vasilevskiy (Russie), Nikita Kucherov (Russie), Vladislav Namestnikov (Russie), Anton Stralman (Suède) et Victor Hedman (Suède). « C'est ce qui fait la beauté de la chose; on a la chance de se retrouver dans une superbe ville comme Paris, et de pouvoir partager cette expérience avec des gars que tu connais, des gars de la maison, c'est vraiment super. »

De la même façon que certains papas entraîneurs peuvent en demander davantage à leurs enfants quand ils les dirigent au hockey, Cooper sera-t-il plus exigeant envers ses « garçons » Point et Killorn?

« S'il a un exemple à démontrer, il y a de bonnes chances qu'il te choisisse pour le faire, a évoqué Killorn, sourire en coin. Parce que c'est plus facile, parce qu'il te connaît. Mais c'est correct, ça ne me dérange pas. »

« S'ils font tout ce qu'ils ont à faire, je n'aurai pas besoin de l'être! », a quant à lui répondu Cooper après avoir pouffé de rire.

Le «C» à Giroux

En fin de soirée à Paris, Hockey Canada a nommé l'attaquant Claude Giroux capitaine de sa formation pour le Championnat du monde de la FIHG.

Giroux, originaire de Hearst en Ontario, arbore également le «C» sur son chandail à Philadelphie, lui qui agit comme capitaine des Flyers depuis maintenant cinq saisons.

Matt Duchene, Ryan O'Reilly et Marc-Édouard Vlasic seront ses adjoints. Tous les quatre ont également fait partie de l'équipe canadienne qui a remporté l'or à la Coupe du Monde de hockey 2016. Giroux, Duchene et O'Reilly ont aussi représenté l'unifolié lors des éditions 2015 et 2016 du Championnat du monde de la FIHG, terminant chaque fois sur la plus haute marche du podium.

« Notre équipe déborde de leadership et plusieurs joueurs auraient pu avoir une lettre sur leur chandail, a déclaré Cooper par voie de communiqué. Cette fois, ce groupe sera mené par notre capitaine Claude Giroux, qui a aidé Équipe Canada à monter sur le podium lors de nombreux tournois internationaux. »

Duchene avait aussi remporté l'or au Championnat du monde 2008 de la FIHG des moins de 18 ans et aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. Il joue également le rôle d'adjoint au capitaine dans la LNH avec l'Avalanche du Colorado, tout comme O'Reilly avec les Sabres de Buffalo.  

Ils arboraient aussi tous les deux le «A» sur leur chandail lors du Championnat du monde de l'an dernier.

En voir plus