Skip to main content

C'est fini pour les Sénateurs: les Penguins complètent le balayage

LNH.com @NHL

OTTAWA - La calvaire des Sénateurs d'Ottawa est terminé.

Incapables de mettre fin à une baisse de régime survenue à la mi-saison qui a fini par bousiller leur campagne, les Sénateurs ont été éliminés de façon relativement aisée par l'équipe montante que sont les Penguins de Pittsburgh.

Sidney Crosby, Jarkko Ruutu et Evgeni Malkin ont tous marqué dans un gain de 3-1 de Pittsburgh lors du quatrième et ultime match de la série du premier tour, mercredi, si bien que les Penguins ont réussi un premier balayage depuis 1992, quand ils avaient réussi le coup en finale de la coupe Stanley aux dépens des Blackhawks de Chicago.

Les Penguins vivaient alors leurs années de gloire, et il semble bien qu'un deuxième chapitre est en voie de s'écrire.

Cory Stillman a enfilé le seul but des Sénateurs, qui ont conclu leur saison en remportant seulement 18 de leurs 48 dernières rencontre depuis le 1er janvier (18-26-4).

Pittsburgh n'a jamais été menacé dans cette série et a dominé Ottawa 161-112 au chapitre des tirs tout en complétant le seul balayage du premier tour éliminatoire.

Survenant moins d'un an après que l'équipe eut atteint la finale de la coupe Stanley, le mystérieux déclin des Sénateurs donnera lieu à ce qui sera certainement une intéressante et fort occupée saison morte.

Le défenseur Wade Redden, entre autres, a sans doute disputé son dernier match avec les Sénateurs après avoir disputé les 11 premières saisons de l'équipe dans la LNH. Il deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain et on estime qu'il ne reviendra pas. Stillman, Chris Kelly, Martin Lapointe, Luke Richardson, Shean Donovan et Mike Commodore pourraient aussi devenir joueurs autonomes sans compensation. Mais il pourrait aussi y avoir des transactions afin de remanier une équipe au sein de laquelle il n'y a clairement plus de chimie.

Le directeur général Bryan Murray, qui a également agi comme entraîneur-chef depuis le congédiement de John Paddock à la fin février, a réuni à nouveau son gros trio, mercredi, dans l'espoir de donner l'étincelle qui manquait à son attaque. Mais Jason Spezza, Dany Heatley et l'amoché Daniel Alfredsson n'ont pas produit bien des occasions de but, sauf pendant de brefs moments en troisième période. En fait, une séquence en première période en a dit beaucoup sur la situation des Sénateurs. Le troisième trio des Penguins, pivoté par Jordan Staal, a contrôlé la rondelle dans la zone d'Ottawa pendant une bonne minute alors que le premier trio des Sénateurs peinait à suivre.

Aucun but n'a été marqué en première période, alors que les visiteurs ont dominé la formation locale 14-5 au chapitre des tirs. Les Sénateurs ne sont pas parvenus à jouer avec énergie en début de rencontre, malgré l'appui indéfectible de leurs partisans.

Les Penguins ont frappé les premiers lors d'un jeu de puissance à 1:40 de la deuxième. Malkin a accepté un relais parfait de Crosby près du filet et récupéré son propre retour du revers après que Martin Gerber eut réussi le premier arrêt.

La foule a manifesté à nouveau quand Stillman a égalé les chances à 10:31 à l'aide d'un deuxième effort dans l'enclave, au moment où on le frappait.

Mais Ruutu a réduit les spectateurs au silence à 15:28 quand il a pivoté sur lui-même et marqué du revers entre les jambières de Gerber.

Antoine Vermette pensait bien avoir fait 2-2 à 17:01, mais la reprise vidéo a permis de conclure qu'il avait poussé la rondelle du patin droit.

Les Sénateurs ont joué avec l'énergie du désespoir en fin de troisième, mais ils n'ont pas réussi à battre Marc-André Fleury. Crosby a mis fin au suspense dans un filet désert alors qu'il restait 7,5 secondes au cadran.

En voir plus