Skip to main content

Carter Hart ne peut pas tout faire seul

Les Devils du New Jersey profitent des largesses des Flyers de Philadelphie pour l'emporter 4-3, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

Les gardiens, dernière ligne de défense au hockey, sont au cœur des succès des équipes. Encore faut-il qu'ils reçoivent un minimum de soutien.

Le jeune Carter Hart représente le gardien d'avenir des Flyers de Philadelphie. Il est actuellement sous forte pression parce que rien ne va pour lui. On ne peut toutefois dire que ses coéquipiers l'épaulent décemment.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 23 marsLes trois prochains matchs des Canadiens sont reportés

Hart a été laissé seul à lui-même, mardi, les Flyers se mettant en marche trop tard, et les Devils du New Jersey l'ont finalement emporté 4-3 au Wells Fargo Center de Philadelphie.

« La constance fait défaut, c'est à moi de trouver des solutions et de peser sur les bons boutons, a affirmé l'entraîneur des Flyers Alain Vigneault. Je cherche encore, mais il n'y a aucun doute que les gars sont bien intentionnés et qu'ils fournissent l'effort. Ce soir, ils n'avaient pas beaucoup d'essence dans le réservoir », a ajouté Vigneault, en évoquant la séquence de cinq matchs cordés sur sept soirs que l'équipe a clôturée, mardi. 

Travis Zajac et Yegor Sharangovich, son septième de la saison, ont dirigé l'attaque des Devils (12-14-4, 28 points), avec un but et une passe chacun. Michael McLeod et Kyle Palmieri ont été les autres marqueurs des gagnants, qui ont amorcé sur une note positive un périple de cinq matchs. Le défenseur recrue Ty Smith et l'attaquant Janne Kuokkanen ont amassé deux aides chacun.

Joel Farabee, son 14e, et Sean Couturier ont trompé la vigilance de MacKenzie Blackwood, auteur de 30 arrêts.

À l'autre bout de la patinoire, Hart a terminé la soirée avec 28 arrêts.

« Nous avons fait beaucoup de bonnes choses », a analysé l'entraîneur des Devils Lindy Ruff. « Les quatre trios et les défenseurs ont bien joué. Nous avons été excellents en sorties de zone. C'était possiblement notre meilleure performance de la saison jusqu'à ce que nous commencions à jouer sur les talons en troisième période. 'Blackie' a été solide quand ça comptait le plus. »

Campés au cinquième rang de la section Est MassMutual, les Flyers (15-12-4, 34 points) ont subi une troisième défaite d'affilée (0-2-1).

« Nous travaillons fort, nous essayons… », a soupiré le joueur de centre Sean Couturier. « Tout le monde veut gagner ici. Nous devons être plus intelligents et responsables. Ce sont de petites choses. Nous devons tous nous serrer les coudes. Je suis convaincu que nous trouverons une façon d'obtenir les résultats souhaités. »

Les deux équipes sont de retour en action, jeudi. Les Flyers seront les hôtes des Rangers de New York (19h HE; TVAS, NBCSP, MSG 2, NHL.TV) tandis que les Devils rendront visite aux Capitals de Washington (19h HE; NBCSWA+, MSG+, NHL.TV).

Les envahisseurs

Les Devils ont été les envahisseurs en première période. L'objectif était sûrement de déstabiliser un gardien à la confiance fragilisée. Les Flyers leur ont donné l'occasion de le faire en étant punis dès la première minute. Hart a passé le premier test.

Le jeune gardien n'a toutefois rien pu faire sur la séquence du premier but des Devils, à 9:52. La voie s'est ouverte en entrée de zone sur le flanc gauche pour Smith. Le défenseur a remis le disque sur l'autre flanc à McLeod, qui a surgi devant le but en y allant d'une feinte du revers.

Les Flyers ont créé l'égalité en supériorité numérique grâce à l'acharnement de Farabee près de Blackwood, à 12:43.

Video: Zajac et les Devils résistent aux Flyers

Les visiteurs ont repris les devants avant la fin de l'engagement. Palmieri a fait mouche pendant une attaque massive, avec six secondes à égrainer.

Plus vigoureux en deuxième période, les Flyers ont raté de bonnes chances de revenir au score, incluant deux en infériorité numérique. Couturier a frappé le poteau au terme d'une descente en surnombre. Kevin Hayes a manqué la cible sur une échappée.

Les Devils ont été habiles à saisir leurs occasions. Sharangovich a doublé l'avance à 9:32, en mettant la touche finale à un échange vif entre Kuokkanen et Zajac.

Zajac a porté un dur coup au moral des Flyers en faisant 4-1 avec 24 secondes à jouer en deuxième.

Pour les deux buts, on s'est posé la même question. Mais où était la défense des Flyers?

« Nous donnons trop facilement la rondelle et, conséquemment, des occasions de marquer, a acquiescé Couturier. Nous faisons des cadeaux. »

Tentative tardive

L'entraîneur Vigneault a tenté de secouer ses troupiers en multipliant les changements en troisième période.

Couturier a ravivé leurs espoirs à 11:37, en complétant la stratégie de Travis Konecny.

Les Flyers ont alors connu leurs meilleurs moments du match. Couturier les a rapprochés à un but avec 62 secondes à jouer, au moment où on attaquait à six joueurs. Ils ont cogné à la porte à la fin, mais ils ont manqué de temps.

« Nous ne pouvons pas nous présenter pour les 10 dernières minutes de jeu d'un match et croire que nous l'emporterons », a maugréé Hart.

« Nous nous répétons sans cesse qu'il faut offrir un effort constant pendant 60 minutes. Il faut vraiment le faire et être plus compétitifs. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.