Skip to main content

Carnet d'espoir: Pierre-Olivier Joseph

Le meilleur espoir québécois a conclu sa saison avec la séance d'évaluation des espoirs et n'a plus qu'à attendre le repêchage de la LNH

par Pierre-Olivier Joseph / Collaboration spéciale LNH.com

Pierre-Olivier Joseph a conclu sa deuxième saison avec les Islanders de Charlottetown dans la LHJMQ et il est considéré comme le meilleur espoir québécois en vue du repêchage 2017 de la LNH. Ce défenseur fiable vient au 27e rang des meilleurs patineurs nord-américains sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH. L'arrière de 6 pieds et 160 livres a totalisé six buts et 33 aides en plus de maintenir un différentiel de plus-14 en 62 rencontres de saison régulière. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra à Chicago, les 23 et 24 juin.

Bonjour à vous amateurs de hockey,

L'année la plus importante de ma carrière vient de prendre fin à la séance d'évaluation des espoirs. Je n'ai plus qu'à attendre impatiemment le repêchage.

Je vous dirais que je suis habité d'un très fort sentiment de fierté. J'ai travaillé fort tout au long de la saison et j'ai vu que mes efforts ont été récompensés, notamment lorsque j'ai grimpé du 41e au 27e rang sur la liste des meilleurs espoirs nord-américains du Bureau de dépistage de la LNH.

C'est la fin d'une grosse année, mais ça marque aussi le début de plusieurs autres.

La dernière semaine a été très mouvementée pour moi. J'ai rencontré les dirigeants de 29 des 31 équipes de la LNH en plus de participer aux différents tests physiques vendredi et samedi.

La nervosité a certainement augmenté quand je suis arrivé à Buffalo. J'ai bien vu que le repêchage arrivait à grands pas, j'avais des papillons dans l'estomac, mais il faut toujours prendre ça avec le sourire.

J'ai été sur un nuage toute la semaine parce que c'est l'expérience que j'ai vécue qui se rapprochait le plus du niveau professionnel. En milieu de semaine avec les autres espoirs, on a pris un moment pour se féliciter d'être rendus où on est en ce moment.

Mon expérience s'est terminée de façon un peu cocasse quand j'ai dû quitter une entrevue parce que j'ai commencé à avoir des nausées après avoir fait le fameux test du Wingate.

C'est peut-être un exercice de seulement 30 secondes, mais ce sont 30 secondes au cours desquelles on se défonce et où l'on met l'équivalent de tous les efforts qu'on a mis au cours des dernières années. Je n'avais plus aucune énergie en sortant de là.

C'est maintenant le temps de penser au repêchage et aux bons moments que je vais passer avec ma famille. On prévoit faire un détour par Toronto pour aller voir un match des Blue Jays avant de nous diriger vers Chicago.

Mon frère Mathieu (Lightning de Tampa Bay, 2015) sera là, lui qui avait manqué mon repêchage dans la LHJMQ. J'étais présent à toutes les fois qu'il a été repêché donc je suis content qu'il soit présent cette fois.

D'ici mon départ pour Chicago, je commencerai à m'entraîner et à suivre un régime alimentaire strict pour mettre un peu de muscles autour de mes os!

Au plaisir de vous reparler quand j'appartiendrai à une des 31 équipes de la LNH.

En voir plus