Skip to main content

Carnet d'espoir : Joe Veleno

L'attaquant produit à un très bon rythme depuis qu'il est passé aux Voltigeurs de Drummondville en décembre

par Joe Veleno @jveleno91 / Collaborateur spécial LNH.com

Premier joueur à obtenir le statut d'«exceptionnel» dans la LHJMQ, l'attaquant Joe Veleno (6 pieds 1 pouce, 195 livres) en est à sa troisième saison dans le circuit Courteau. Le jeune homme de 18 ans originaire de Kirkland a amassé quatre buts et 18 aides en 14 matchs depuis l'échange qui l'a fait passer des Sea Dogs de Saint-Jean aux Voltigeurs de Drummondville. Il est classé au 13e rang sur la liste de mi-saison des patineurs nord-américains du Bureau de dépistage de la LNH en vue du repêchage de juin prochain. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra à Dallas, les 22 et 23 juin.

Salut à tous,

Les choses se passent très bien depuis mon arrivée à Drummondville. Nous avons gagné neuf de nos 10 dernières rencontres et nous ne sommes qu'à quatre points du sommet du classement général. Inutile de vous dire que tous les gars sont contents et qu'il n'y a rien de négatif dans le vestiaire.

De mon côté, le fait de savourer la victoire plus souvent fait du bien au moral. Ce n'était pas facile en début de saison à Saint-Jean, surtout après l'an dernier alors que nous étions habitués à gagner. C'était difficile après les matchs, tout le monde était déçu, nous n'avions pas autant de plaisir parce que quand tu perds, c'est plate un peu. 

Maintenant, on a du plaisir et on gagne des matchs.

Je crois de plus en plus que nous avons des chances de faire un bon bout de chemin au printemps. Cette année, la ligue en général est plus forte. Il y a beaucoup plus d'équipes qui sont meilleures et le classement est très serré. Ce sera intéressant de voir ce qui va arriver dans les séries, mais je suis capable de dresser un certain parallèle avec notre équipe et celle que nous avions à Saint-Jean, l'an dernier.

C'est certain que nous sommes jeunes comparativement aux Sea Dogs de l'an passé, mais nous sommes une équipe très rapide, bien dirigée et qui a beaucoup de talent. Je pense que nous serons surtout à surveiller l'année prochaine parce qu'avec toute l'expérience que nous récoltons en ce moment, nous serons encore meilleurs. Mais on pourra certainement être dangereux en séries dès cette année.

Personnellement, ça m'a pris neuf matchs avant de finalement marquer mon premier but avec les Voltigeurs. J'en ai marqué deux cette soirée-là et je vais vous avouer que ç'a été un petit soulagement.

J'en compte maintenant quatre à mes cinq derniers matchs et ça m'enlève beaucoup de pression, mais je suis surtout excité de gagner. Et quand l'équipe gagne, ça se répercute sur les joueurs.

Ç'a fait du bien de débloquer parce que je commençais à sentir la pression à Saint-Jean quant à ma production. Mais je pensais trop à ça, je crois que j'en faisais un peu trop par moi-même parce que je voulais tout faire pour faire gagner l'équipe.

Présentement ça va bien et je crois que ça va continuer.

Je travaille fort avec mon entraîneur Dominique Ducharme, il m'a dit qu'il veut beaucoup m'aider à mon année de repêchage pour que je sois le meilleur joueur possible.

Il veut que je sois fier de la position où je vais me faire repêcher. Il me montre les détails et les choses que je dois corriger dans mon jeu pour que je continue d'apprendre. C'est un entraîneur vraiment intelligent, il connaît son hockey et je vais l'écouter parce que je sais qu'il veut le meilleur pour moi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.