Skip to main content

Carnet d'espoir : Joe Veleno

Le capitaine des Sea Dogs tente de garder un bon moral malgré le début de saison difficile de son équipe

par Joe Veleno jveleno91 / Collaborateur spécial LNH.com

Premier joueur à obtenir le statut d'«exceptionnel» dans la LHJMQ, l'attaquant Joe Veleno (6-2, 194) en est à sa troisième saison dans le circuit Courteau. Le jeune homme de 17 ans originaire de Kirkland a amassé trois buts et 14 aides en 18 matchs avec les Sea Dogs de Saint-Jean (4-10-4), qui entreprennent un processus de reconstruction. Il a récemment obtenu la mention « A » sur la liste du Bureau de dépistage de la LNH en vue du repêchage de juin prochain. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra à Dallas, les 22 et 23 juin.

Bonjour à vous amateurs de hockey,

Je vous écris alors que nous sommes en plein coeur de notre premier voyage de la saison en sol québécois et que nous venons de mettre un terme à une vilaine séquence de neuf revers (0-6-3) face à la première équipe au classement général, les Huskies de Rouyn-Noranda.

Cette victoire nous a certainement donné un regain de confiance bien nécessaire. Ça démontre aux gars que nous sommes capables de battre chaque équipe dans cette ligue si nous jouons de la bonne manière. J'espère que nous pourrons nous en servir pour lancer une bonne séquence.

Les derniers jours ont d'ailleurs été importants pour l'équipe puisque nous avons passé beaucoup de temps ensemble hors de la patinoire. Certains gars tentent encore de trouver leur place dans cette équipe et ils apprennent toujours à connaître les autres. C'est bien parce que tout le monde doit bien s'entendre à un certain point.

Il faut aussi que tout le monde communique parce que des gars silencieux, ça n'aide pas le moral de l'équipe et ce n'est bénéfique en aucune circonstance. Mais je peux voir que chaque jour, les gars sont de plus en plus à l'aise et qu'ils tissent de nouvelles amitiés. C'est un facteur important dans notre situation et c'est pourquoi ce voyage de trois matchs au Québec sera excitant.

De mon côté, c'est la première fois que je vis une saison avec autant d'adversité. Les équipes avec lesquelles j'ai joué étaient majoritairement très bonnes offensivement. C'est un peu différent cette année.

Nous travaillons fort dans cette équipe. Vous pouvez le voir pendant les matchs, nous ne sommes pas dominés, mais ce sont les petits détails qui font la différence. Nous avons travaillé sur cet aspect dans les derniers jours et nous devrons le faire tout au long de la saison. Nous voulons nous améliorer, apprendre de nouvelles choses et les gars sont très dévoués en ce sens. C'est beau à voir.

Avec 14 aides en 18 matchs, je démontre mes habiletés de passeur. En fait, c'est le genre de joueur que j'ai toujours été. Je peux compter sur des gars qui peuvent marquer et ça rend mon travail un peu plus facile. C'est évident que je cherche toujours à m'améliorer, surtout mon lancer. Pour l'instant, j'ai trois buts au compteur et j'ai hâte d'en marquer davantage. Mais je ne m'inquiète pas trop, je crois que j'ai seulement besoin de temps.

Je tire beaucoup plus au but d'année en année (57 tirs) et c'est ce que je vais continuer à faire. C'est clair que mon nombre de tirs de qualité doit être beaucoup plus élevé et que je dois profiter des bonnes chances de marquer que j'obtiens parce que ça ne vient pas très souvent. Mais ça va venir.

Si je continue de tirer et que je continue de travailler de la bonne manière, je pense que les Dieux du hockey vont me récompenser et que les bonnes choses vont se produire.

D'ici là, implorez-les pour moi! À bientôt.

*Propos recueillis par Guillaume Lepage

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.