Skip to main content

Carnet d'espoir : Jakob Pelletier

L'attaquant des Wildcats fonctionne à plein régime à l'aube des séries éliminatoires

par Jakob Pelletier @jak_pelletier / Collaborateur spécial LNH.com

Troisième choix au total du repêchage de la LHJMQ en 2017, Jakob Pelletier en est à sa deuxième saison avec les Wildcats de Moncton. L'attaquant originaire de Québec totalise 77 points en 54 matchs cette saison et est considéré comme le 20e meilleur espoir nord-américain en vue du prochain encan de la LNH. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra en juin à Vancouver.

Bonjour à tous,

Je vous écris alors que nous sommes sur le point d'effectuer notre dernier voyage de la saison au Québec. Nous affrontons Victoriaville, Drummondville et Rimouski cette fin de semaine et ça va nous permettre de savoir où nous en sommes rendus à l'aube des séries éliminatoires.

C'est en affrontant les meilleures équipes que tu deviens meilleur et ce sera le cas contre Drummondville et Rimouski, deux équipes vraiment dominantes cette saison. Pour nous, le mode « séries » est enclenché depuis quatre ou cinq matchs et nous sommes tous au courant de l'importance des 11 derniers affrontements de la saison. 

C'est très serré au classement et on sait que peu importe l'équipe que nous allons affronter en première ronde, ça va être très difficile.

Notre objectif d'ici la fin de la campagne est de gagner quelques places pour nous assurer d'avoir l'avantage de la patinoire, mais nous savons que nous allons être en mesure de gagner à l'étranger si ce n'est pas le cas.

À LIRE AUSSI : Repêchage 2019: Alex Beaucage s'invite dans les discussionsSur le radar : Harvey et Émond font la loi dans la LHJMQ | Sur le radar: Apprendre à jouer avec un surdoué

Si les séries commençaient aujourd'hui, nous aurions rendez-vous avec l'Océanic et mon bon ami Alexis Lafrenière au premier tour. C'est aussi ce qui s'est produit l'an dernier et nous avions eu le dessus en sept matchs. Ce serait encore une fois un très bon duel. 

Je ne suis d'ailleurs vraiment pas surpris de voir Alexis trôner au sommet des meilleurs pointeurs de la LHJMQ et surtout de le voir produire à ce rythme (93 points en 52 matchs). Il a même joué six matchs de moins que le deuxième meilleur pointeur… Ça en dit très gros sur lui et je peux vous garantir qu'il va dominer la Ligue l'an prochain aussi.

Si nous croisons le fer en séries, ce sera que le meilleur gagne!

À mon dernier carnet, l'organisation venait de congédier Darren Rumble et d'amener John Torchetti à la barre de l'équipe. Depuis ce temps, nous avons conservé une fiche de 6-5-2 et nous avons connu pas mal de hauts et de bas. Il veut inculquer sa culture et ç'a pris un certain temps pour nous adapter.

Il n'a pas tant changé le système ou quoi que ce soit, mais c'est quand même différent comme approche. C'est un gars qui est intense et toute l'expérience qu'il a acquise au prochain niveau nous permet de bien nous préparer.

Ç'a demandé quelques matchs d'adaptation, mais je crois que nous allons maintenant dans la bonne direction. Nous nous préparons pour les séries et si nous retournons à notre identité d'équipe qui travaille fort, les bonnes choses vont arriver.

De mon côté, la production est au rendez-vous - encore plus depuis le début du mois de février.

J'ai appris de l'an dernier, alors que j'avais connu une baisse de régime à ce moment-ci de la saison. C'était ma première année dans la LHJMQ et je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais cette année, j'ai pris soin de mon corps et j'ai mieux géré mes énergies. Le réservoir est encore plein.

Sur ce, je vous dis à la prochaine!

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.