Skip to main content

Carey Price soutient que la chance n'a pas favorisé le Tricolore

LNH.com @NHL

TAMPA - Carey Price n'avait pas le sentiment d'avoir eu une soirée laborieuse, même s'il a permis cinq buts en 24 lancers seulement. Pour le jeune gardien du Tricolore, le match se résume à quelques bonds favorables.

"On a été incapables d'acheter un bond, a-t-il analysé. Oui, le Lightning a disputé un solide match. Il a préconisé un style physique, et Mike Smith a bien fait. Mais ils ont (sic) eu quelques bonds. C'est frustrant quand ça arrive. J'estime qu'un seul bond aurait pu faire basculer le match en notre faveur."

Maxim Lapierre et Christopher Higgins n'ont pas emprunté de détours, eux, afin de dire que le Lightning a travaillé plus fort.

"Ils nous ont dominés sur le plan de l'effort au cours des deux dernières périodes, a dit Lapierre. Pourtant, en première période, tout allait bien. On dirait qu'on a fermé les livres. On a beau être la meilleure équipe sur papier, on doit le prouver sur la glace. J'espère que cette défaite va nous le faire réaliser."

Higgins a ajouté qu'il n'y a aucune excuse qui tienne afin d'expliquer les 14 tirs du Canadien au cours des deux dernières périodes, après en avoir dirigé 20 en première.

"On a peut-être cru que le Lightning baisserait les bras après une période. C'est une équipe qui lutte pour une place en séries éliminatoires. Elle ne rendra pas les armes facilement."

Lapierre, qui a maintenant neuf buts, s'est même dit insatisfait du rendement du trio qu'il pivote.

"On a fait des erreurs comme les autres. On a été sur la patinoire pour deux des buts du Lightning. On a peut-être compté quelques buts, mais on n'est pas satisfait de notre travail en défense."

Chez le Lightning, on était heureux d'avoir amorcé le dernier droit de la saison sur une note positive.

"Le cinq-contre-trois qu'on a défendu pendant 1:24 en première période a été un tournant", a relevé Martin St. Louis.

"Le but de Vincent en supériorité en début de deuxième nous a relancés. Nos joueurs importants ont fait le travail. Mike Smith a aussi réalisé de gros arrêts.

"On a maîtrisé la situation après avoir pris les devants. On est une équipe difficile à remonter quand on est en avant."

Smith s'en voulait d'avoir donné un but à Alex Kovalev, mais il s'est bien repris par la suite en frustrant Robert Lang vers la fin du premier vingt.

"J'ai effectué un geste désespéré en me lançant sur la patinoire. Je n'ai rien eu à faire, la rondelle est apparue dans mon gant", a-t-il mentionné.

Le Canadien s'est rendu à Sunrise immédiatement après la rencontre, en vue du duel contre les Panthers de la Floride, jeudi. Il doit s'entraîner tôt mercredi afin de profiter du beau temps de la Floride.

En voir plus