Skip to main content

Carey Price s'approche d'un retour au jeu

Le gardien des Canadiens effectuera le voyage à Toronto avec l'équipe pour poursuivre sa remise en forme

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Malgré que les Canadiens n'aient plus rien à gagner d'ici la fin de la saison, il semble que Carey Price s'approche de plus en plus d'un retour au jeu.

Le gardien du Tricolore, absent depuis le 20 février en raison d'une commotion cérébrale, a pris part à sa deuxième séance d'entraînement complète avec l'équipe et effectuera le voyage à Toronto avec les siens afin de poursuivre sa remise en forme.

Pas question, toutefois, qu'il participe au match de samedi face aux Maple Leafs (19 h HE; TVAS, SN, NHL.TV) - même pas au bout du banc. C'est plutôt le jeune Charlie Lindgren qui obtiendra le départ et il sera secondé par Antti Niemi.

Price a raté les 12 derniers matchs des siens, lui qui avait reçu le tir de Shayne Gostisbehere en plein masque lors d'une défaite de 3-2 en prolongation face aux Flyers.

« C'est bien de faire un voyage avec les gars, a dit Price, vendredi. Je me sentais seul depuis un bon moment. [...] Je me sens bien, mais je suis fatigué. Quand tu reviens d'une blessure, ça prend toujours du temps pour retrouver la forme. »

Même si les Canadiens (26-33-12) sont à toutes fins utiles éliminés de la course aux séries, le gardien de 30 ans veut à tout prix disputer quelques matchs avant d'amorcer un long été de réflexion sur cette décevante campagne.

Si l'entraîneur Claude Julien attend le feu vert des médecins avant de « prendre une décision », Price parle plutôt d'une question de forme physique avant de reprendre l'action. Il a d'ailleurs affirmé n'avoir jamais songé à mettre une croix sur cette saison malgré sa commotion.

« Nous n'avons jamais eu cette discussion, a répondu Price à cet égard. Pour moi, que l'équipe soit dans la course aux séries ou non, je devais d'abord prendre soin de ma tête. Je veux jouer avant la fin de la saison, une fois que je me sentirai mieux.

« Je dois revenir au rythme d'un match avant de songer à recommencer à jouer. Je n'ai pratiquement rien fait pendant deux semaines. J'ai du temps à rattraper. »

Price, qui a aussi raté 10 rencontres au mois de novembre en raison d'une blessure au bas du corps, a dit avoir souffert d'étourdissements après avoir repoussé le puissant tir de Gostisbehere. Il a tout de même décidé de demeurer devant la cage des siens.

« J'étais un peu étourdi après avoir reçu le tir sur mon masque, a-t-il admis. [...] Mais je me sentais bien et j'étais conscient de ce qui venait d'arriver. J'ai décidé de continuer à jouer. C'est le lendemain que je ne me sentais pas bien.

« Mon masque a fait le travail; il m'a empêché de me fracturer le crâne », a-t-il lancé avec un sourire en coin.

Belle occasion pour Lindgren

Pendant que Price poursuit sa réadaptation, Lindgren obtiendra quant à lui la chance de se racheter après avoir accordé au moins cinq buts à ses trois derniers départs. Le portier de 24 ans a affiché un taux d'efficacité inférieur à ,844 à chacune de ces rencontres.

Nul besoin de préciser qu'il traverse présentement la première tempête de sa carrière dans la LNH.

« Je suis encore un jeune gardien, je n'ai pas encore tout appris, a-t-il fait valoir. Je pense que le dernier voyage l'a vraiment démontré. C'est un peu mon premier test d'adversité dans la LNH et je dois gérer les choses de la bonne manière. C'est de travailler fort et de continuer à m'améliorer. »

C'est d'ailleurs ce qu'il a fait avec l'entraîneur des gardiens Stéphane Waite au cours des derniers jours pendant qu'Antti Niemi tenait le fort de brillante façon.

« Je ne suis pas expert par rapport aux gardiens côté technique, mais on sait qu'il n'est pas à son mieux, a expliqué Julien. Ça, c'est sûr et certain. Stéphane travaille avec lui non seulement sur la patinoire, mais aussi avec du vidéo pour l'aider à retrouver son synchronisme, sa confiance et tout. »

Rien de mieux qu'un duel face aux puissants Maple Leafs (42-22-7), l'une des meilleures attaques de la ligue, pour mesurer l'efficacité des correctifs apportés dans les derniers jours.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.