Skip to main content

Carey Price était de mauvais poil à l'issue de la défaite du Canadien

LNH.com @NHL

SUNRISE - Carey Price a la mèche courte quand les choses ne vont pas à son goût. Le jeune gardien a lancé son sac d'équipement vers la sortie du vestiaire avant de répondre aux questions de la presse, à l'issue de la défaite de 5-1 du Canadien.

"Tout le monde n'a pas vraiment bien joué", a-t-il d'abord débité.

Quand on lui a demandé s'il avait eu le sentiment d'avoir été abandonné par ses coéquipiers, il a ensuite répondu: "C'est dur à avaler. C'est un voyage de retour difficile, après avoir vécu de fortes émotions.

"Je viens de connaître mes moments les plus heureux à vie, et là ce sont mes pires moments de ma vie", a-t-il déballé, en évoquant sa participation au match des étoiles de la LNH.

Depuis qu'il est revenu au jeu, la semaine dernière, Price montre un médiocre taux d'efficacité tirs-arrêts de 85,3 pour cent. Il a cédé 15 buts en 102 lancers. Jeudi cependant, il n'a pas eu grand-chose à se reprocher. Il a reçu un mauvais soutien de ses coéquipiers.

"On ne doit pas commettre l'erreur de se pointer du doigt les uns les autres. C'est tous ensemble qu'on va se sortir du pétrin", a conclu Price sur une note positive.

"On ne peut pas tout le temps blâmer le gardien, a avancé quant à lui l'entraîneur Guy Carbonneau. Mais quand l'équipe joue mal, on aurait besoin que le gardien vole un match. On va avoir de la difficulté à l'emporter si notre gardien accorde quatre ou cinq buts par rencontre."

Le défenseur Mike Komisarek a refusé d'utiliser les mots "panique" ou "préoccupation" afin de qualifier la situation actuelle.

"C'est difficile d'identifier un seul aspect de nos problèmes, a-t-il commencé par dire. On est une équipe talentueuse, mais on ne peut pas se fier uniquement à ça. On doit revenir l'équipe vaillante qu'on a été en l'absence des blessés. Ce n'est pas parce que Saku (Koivu) et Chris (Higgins) sont de retour au jeu qu'on peut se permettre un relâchement.

"On doit se retrousser les manches et retrouver le sentiment d'urgence que nous affichions, il y a quelques semaines à peine. On doit fournir le deuxième effort."

Carbonneau a rappelé que le Canadien a fait face à beaucoup d'adversité, dans le dernier droit de la saison dernière, afin de se hisser jusqu'au premier rang de l'Association Est.

"On occupait le sixième ou la septième position, à la même période la saison dernière. Les joueurs se sont donné la main et ils y ont mis l'effort pour qu'on finisse en tête.

"De l'adversité, on va en avoir jusqu'à la fin de la saison. Des équipes comme le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride vont se défoncer à chacun des matchs."

L'entraîneur des Panthers, Peter DeBoer, était ravi, affirmant que ses troupiers venaient de lui fournir le "meilleur effort de 60 minutes" cette saison.

"Il arrive rarement qu'un entraîneur retourne chez lui après un match en étant totalement satisfait, a-t-il ajouté. Ce sera aux joueurs de répéter des performances semblables."

En voir plus