Skip to main content

Carey Price rate son objectif de revenir

Le gardien des Canadiens est confiant qu'il sera de retour plus fort la saison prochaine

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

BROSSARD, Québec - Carey Price a travaillé minutieusement pendant quatre mois dans le but de disputer au moins un autre match avec les Canadiens de Montréal cette saison.

Il n'a pas réalisé son objectif.

Les Canadiens ont annoncé mercredi que Price ne participera pas aux deux dernières rencontres du calendrier régulier et ils ont révélé qu'il avait subi une entorse au ligament collatéral médial du genou droit le 25 novembre dernier contre les Rangers de New York.

Le diagnostic original prévoyait que Price allait s'absenter pour un minimum de six semaines. C'était là un échéancier qui a été prolongé à quelques reprises jusqu'à ce qu'on décide de fermer la porte à la possibilité d'un retour cette saison à l'occasion d'une réunion tenue mardi soir entre le directeur général Marc Bergevin et les membres du personnel médical des Canadiens.

« Depuis que j'ai subi cette blessure, j'ai dit que je ne reviendrais pas tant et aussi longtemps que je serais à 100 pour cent et que je serais à l'aise avec l'idée de jouer, sans avoir le moindre doute dans mon esprit, a déclaré Price. Nous avons simplement manqué de temps à la fin de la saison. J'étais vraiment près, mais à ce stade-ci de l'année alors qu'il n'y a aucun enjeu, il tombait sous le sens d'exclure un retour dès maintenant. »

Les Canadiens ont encore deux matchs à disputer, soit jeudi contre les Hurricanes de la Caroline et samedi contre le Lightning de Tampa Bay.

Price estime qu'il aurait possiblement eu besoin de deux semaines encore avant de revenir au jeu, mais il a dit n'avoir aucun doute qu'il sera prêt à s'aligner avec le Canada à la Coupe du monde de hockey au mois de septembre prochain ainsi qu'avec les Canadiens en 2016-17.

Mais cela ne diminue en rien la déception qu'il ressent à la suite de ce qui est devenu une saison perdue, autant pour lui que pour les Canadiens, qui seront exclus des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième fois en neuf saisons.

« Durant tout ce processus, nous sommes toujours restés optimistes, a dit Price. Il y avait des progrès, et ensuite il y avait un plateau. Il y avait d'autres progrès et ensuite un autre plateau. C'était frustrant, mais personne n'a ressenti cette frustration plus que moi. »

Les Canadiens n'avaient révélé aucun détail concernant la blessure au ligament collatéral médial - qu'on appelle aussi collatéral interne (LCI) - de Price avant mercredi, quand leur médecin en chef, le Dr Vincent Lacroix a fourni l'explication suivante dans un communiqué :

« Le LCI supporte la partie interne du genou et est essentiel pour la stabilité et la fonction de celui-ci. Les blessures aiguës, isolées du LCI sont traitées sans chirurgie. Les traitements de réadaptation mènent à une récupération fonctionnelle complète. Le chemin de la récupération peut être prolongé dans le cas d'un gardien élite tel que Carey, en raison du stress physique placé sur cette structure anatomique par les techniques modernes des gardiens de but. Bien que Carey ait fait d'excellents progrès, et est tout près de pouvoir renouer avec la compétition, il n'a toujours pas le feu vert pour revenir au jeu. Le personnel médical s'attend à une récupération complète lors de l'après-saison. »

Lacroix a par ailleurs précisé que la blessure de Price était différente de celle qu'il avait subie le 29 octobre à Edmonton face aux Oilers, et qui l'avait amené à s'absenter pour une période de trois semaines; et qu'elle était également différente des autres blessures qui ont précédé durant sa carrière.

Ni Price, ni l'entraîneur Michel Therrien n'a voulu donner des détails sur la blessure initiale, outre le fait que Therrien ait indiqué qu'il s'agissait d'une blessure au genou.

Price est revenu au jeu à la suite de cette blessure le 20 novembre, il a joué de nouveau le 22 novembre et il a ensuite subi l'entorse au LCI à son troisième match, le 25 novembre.

Price a toutefois affirmé que sa blessure actuelle et celle du mois d'octobre ne sont pas reliées, et que la durée de son absence avait davantage à voir avec les difficultés attribuables au poste de gardien qu'autre chose. Il a également semblé laisser entendre que l'échéancier initial de six semaines n'était pas réaliste.

« Comme vous l'avez vu, à un certain moment je patinais et je tirais des rondelles comme un attaquant l'aurait fait. Et ça, c'était après combien de temps? Six à huit semaines, a souligné Price. Malheureusement, les gestes d'un gardien sont plus exigeants sur le LCI et il m'était déjà arrivé de subir une blessure au LCI et je le sentais encore après trois mois, alors en ce qui me concerne, j'avais déjà une bonne idée qu'il en serait ainsi. »

La blessure précédente au LCI auquelle Price a fait allusion était également au genou droit. Elle est survenue lors du premier match de la finale de l'Association de l'Est 2014 quand il y a eu collision entre l'attaquant des Rangers de New York Chris Kreider et lui, forçant Price à rater le reste de la série.

Maintenant, Price abordera la saison morte de la même manière qu'il l'avait fait en 2014, c'est-à-dire en espérant revenir plus fort à l'automne.

« Ç'a été un processus frustrant, a reconnu Price. C'était assurément l'année la plus éprouvante de ma carrière, mais j'ai appris beaucoup de choses à mon sujet, à propos de la nutrition et de la préparation en vue des entraînements; ce sont toutes des choses qui me serviront à partir de maintenant. »

Les Canadiens avaient une fiche de 16-3-2 et étaient en tête du classement de l'Association de l'Est le 25 novembre. Depuis ce temps, ils affichent un dossier de 19-34-4 et leur récolte de 42 points pendant cette séquence est la pire dans la Ligue.

Les Canadiens ont également annoncé que le défenseur P.K. Subban raterait les deux derniers matchs de la saison en raison de la blessure au cou qu'il a subie le 10 mars contre les Sabres de Buffalo, lorsqu'il y a eu collision entre lui et son coéquipier Alexei Emelin.

Subban avait quitté la patinoire en civière et avait été transporté à l'hôpital, mais il avait reçu son congé plus tard ce soir-là. Les Canadiens avaient indiqué que la blessure au cou n'était « pas grave ». En bout de ligne, elle lui coûtera les 14 dernières rencontres de la campagne.

« Le docteur a dit que jusqu'à ce que ma mobilité soit à 100 pour cent et que je ne ressente absolument plus aucune douleur, je n'aurai pas le feu vert pour jouer, a déclaré Subban. Si tu choisis de jouer, c'est à ta discrétion. Mais au bout du compte, en tant que joueur qui veut jouer longtemps, je vais me servir des connaissances et du jugement du médecin pour décider si je vais jouer ou non. »

Subban, le lauréat du trophée Norris en 2013, est premier chez les Canadiens et cinquième dans la Ligue au chapitre du temps de glace moyen par match (26:21). Il complétera la saison avec une récolte de 51 points en 68 rencontres.

Subban n'est pas certain s'il sera disponible à temps pour s'aligner avec l'équipe canadienne en vue du Championnat du monde de la FIHG, qui commence au mois de mai. Il n'a pas été choisi par la formation canadienne en vue de la Coupe du monde.

Price, qui a été sélectionné pour faire partie de l'équipe canadienne de la Coupe du monde, ne sera pas disponible en vue du Championnat du monde parce que son épouse Angela et lui attendent leur premier enfant le 29 avril.

Par ailleurs, les Canadiens ont fait savoir que les défenseurs Mark Barberio (commotion cérébrale) et Victor Bartley (aine/fracture au pied) ainsi que l'attaquant Lucas Lessio (genou droit) rateraient les deux derniers matchs.

 

En voir plus