Skip to main content

Capitals: Un effort collaboratif pour contrer Crosby

Washington a limité le capitaine des Penguins à deux aides en cinq matchs

par Katie Brown / Correspondante LNH.com

ARLINGTON, Virginie -- Lorsqu'il s'agit de neutraliser le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, le centre des Capitals de Washington Nicklas Backstrom reçoit la majorité du crédit, mais il ne fait que partie de l'équation.

Crosby a enregistré une mention d'aide dans chacune des deux dernières rencontres après n'avoir récolté aucun point lors des trois premiers matchs de la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Est. Le premier trio des Penguins, composé de Crosby, Conor Sheary et Patric Hornqvist, a totalisé deux buts et sept points contre les Capitals.

Backstrom a joué un rôle intégral en limitant la production de Crosby et les défenseurs Matt Niskanen et Karl Alzner ont reçu beaucoup de temps de glace face au trio de Crosby.

« Le duo d'Alzner et Niskanen est souvent déployé contre Crosby, et avec [Backstrom], je crois que ça crée un trio de joueurs capables de contrer un joueur très dynamique en lice pour l'obtention du trophée Hart cette saison », a déclaré l'entraîneur des Capitals Barry Trotz.

Washington devra continuer de contrer le trio de Crosby dans le match no 6 mardi au Consol Energy Center (20h H.E.; TVA Sports, CBC, NBCSN). Les Penguins mènent la série quatre de sept 3-2.

Backstrom a réussi sept points en première ronde contre les Flyers de Philadelphie, tout en aidant son équipe à limiter le meilleur marqueur des Flyers, Claude Giroux, à un seul point en six parties.

Backstrom a récolté deux points en cinq matchs face à Pittsburgh.

La clé d'empêcher Crosby de noircir la feuille de pointage n'est pas un secret pour ses adversaires. Il faut limiter son temps et son espace parce que Crosby peut avoir un gros impact sur le jeu, même avec la moindre marge de manœuvre.

Les tendances de Crosby sont bien connues, a affirmé Niskanen, mais cela ne rend pas du tout facile sa tâche.

« Il y a certaines choses qu'il aime faire, mais je crois que tout le monde le regarde depuis ces 10 dernières saisons », a commenté Niskanen, un coéquipier de Crosby à Pittsburgh pendant quatre saisons. « Je crois que nos attaquants ont fait un bon travail en se plaçant devant lui, même dans leur propre territoire, pour qu'il ne puisse pas générer de la vitesse en territoire neutre. C'est une question de faire pression sur lui dans les bons endroits et d'avoir le bâton dans une bonne position. »

Même si le nom de Crosby ne se voit pas beaucoup sur la feuille de pointage, ça ne signifie pas que le capitaine des Penguins joue mal. Les Capitals admettent que même leur meilleur effort contre Crosby se termine parfois en vain.

« Tu dois tenter de rester aussi proche de lui que possible et tenter de lever son bâton, a dit Alzner. Et quand il a la rondelle, tu dois couvrir ses coéquipiers, parce qu'il y a peu que tu pourras faire contre un joueur comme ça. Il fera le jeu quand même et donc tu dois couvrir les autres joueurs et espérer qu'ils ne recevront pas la rondelle. Tu dois juste faire de ton mieux contre lui. »

En voir plus