Skip to main content

Canucks : Le jeu de Horvat impressionne Henrik Sedin

L'impact du joueur de centre et ses manoeuvres à 1-contre-1 contre les Blues ne sont pas des surprises pour l'ancien capitaine de Vancouver

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Avec ses quatre buts et son répertoire de feintes spectaculaires, Bo Horvat a fait les manchettes à Vancouver après avoir été le meilleur joueur des Canucks au cours des deux premiers matchs de la série de première ronde de l'Association de l'Ouest.

L'histoire a changé depuis que les Blues de St. Louis ont remporté les matchs no 3 et 4, dimanche et lundi, pour égaler la série quatre de sept, blanchissant au passage le joueur de centre et capitaine.

À LIRE AUSSI : O'Reilly « fait tout » pour les Blues

Mais personne, encore moins l'ancien centre et capitaine des Canucks Henrik Sedin, ne serait surpris si Horvat était à nouveau le meilleur joueur de la série dans le match no 5, qui sera joué au Rogers Place à Edmonton mercredi (22 h 30 HE, CBC, SN, NBCSN, FS-MW, NHL.TV).

« Il se présente, il joue avec intensité et il a beaucoup de talent offensivement, a noté Sedin. Quand il connait un bon match, il va tenter plusieurs feintes. »

On les a vues dans les matchs no 1 et 2, quand les Canucks avaient plus d'espace sur la patinoire pour prendre de la vitesse en zone neutre.

Depuis son canapé à Vancouver, Sedin a regardé Horvat se moquer des attaquants des Blues Brayden Schenn et Jaden Schwartz pour marquer l'un des plus beaux buts des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le match no 2.

Quand Horvat a entamé sa présence en infériorité numérique, Sedin aurait pu prédire ce qui allait survenir.

« Il peut battre des joueurs à 1-contre-1, a mentionné Sedin. Il est aussi bon que n'importe quel autre joueur de la Ligue dans ce genre de situations, lorsqu'il est à son mieux. »

Le but a fait écarquiller les yeux à travers la Ligue et est instantanément devenu viral sur Twitter. Mais ça n'a pas surpris Sedin, qui a joué avec Horvat pendant quatre saisons avant de prendre sa retraite après la campagne 2017-18.

« Il a toujours eu ce talent pour battre ses adversaires à 1-contre-1 et il a toujours été intense avec la rondelle, a fait remarquer Sedin. Quand les gens parlent de Bo, ils parlent presque de lui comme d'un centre défensif, mais ici au Canada, les gens sont rapides pour apposer une étiquette sur un joueur lorsqu'il participe au [Championnat mondial junior]. Ils ont apposé l'étiquette du joueur défensif, constant et qui ne fait pas beaucoup d'erreurs à Bo. Mais j'ai toujours vu Bo comme un joueur plus offensif que défensif. »

Horvat a démontré ses habiletés à 1-contre-1 lors du match no 1, quand il s'est défait du défenseur des Blues Vince Dunn pour inscrire un but en avantage numérique.

Video: VAN@STL, #1: Horvat se moque des Blues et récidive

« Quand il obtient la rondelle au bon endroit et qu'il a de la vitesse, il peut faire ce genre de jeux », a indiqué Sedin au sujet du joueur de 25 ans. « Ça arrive souvent que ça ne fonctionne pas, mais comme plusieurs jeunes joueurs dans la Ligue en ce moment, il tente beaucoup de choses, et jusqu'ici en séries, ça fonctionne. »

Le joueur de centre Elias Pettersson et le défenseur recrue Quinn Hughes attirent beaucoup l'attention, mais Horvat est le meneur des Canucks et peut-être leur joueur qui exerce le plus grand impact dans tous les aspects du jeu.

On l'a vu contre les Blues.

Il a été dynamique, efficace et productif lors des deux premières parties, marquant en prolongation lors d'une échappée pour conférer à Vancouver une victoire de 4-3 dans le match no 2. Il a été blanchi de la feuille de pointage dans les revers des Canucks lors des matchs no 3 et 4.

Video: VAN@STL, #2: Horvat tranche en prolongation

« Il n'y a rien qu'on ne voit pas chez lui, a mentionné Sedin. Il est lui-même, et c'est tout ce dont tu as besoin d'un leader. »

L'entraîneur des Canucks Travis Green abondait dans le même sens.

« Ce qui est plaisant avec Bo, c'est que tu peux être honnête avec lui, a affirmé Green. Il est honnête quand vient le temps d'analyser son propre jeu. »

Sedin a ajouté : « Travis a raison à ce sujet. Tu dois composer avec chaque joueur d'une manière différente, et avec certains, tu dois être positif, tu ne peux pas être direct. Tu dois leur dire les choses d'une manière différente pour qu'ils soient en mesure de comprendre. Tu peux le dire à Bo lorsqu'il a connu un mauvais match, et lui-même sait qu'il n'a pas été assez bon. Ça en dit long sur lui. »

On n'a pas remis en question le jeu de Horvat, même après les matchs no 3 et 4.

« Je ne m'inquiète pas avec Bo Horvat, il joue bien, a affirmé Green. Il a connu quelques rencontres phénoménales. Je ne pense pas qu'il doit transporter l'équipe sur ses épaules lors de chaque partie non plus. »

Horvat a été incapable de le faire au cours des deux derniers matchs, alors que Vancouver a passé la majeure partie du temps à tenter de prendre possession de la rondelle. Les Canucks ont été dominés 86-64 au chapitre des tirs lors de ces deux rencontres, dont 37-23 dans le match no 4. Il a été limité à deux tirs dans chacune des parties, aucun à 5-contre-5 dans le match no 4, et ce, même s'il a remporté 15 mises en jeu sur 21 tentatives.

Horvat n'est pas du tout découragé.

« Tu veux aider ton équipe sur la feuille de pointage également, mais personne ne peut marquer deux buts chaque soir, a dit Horvat. Tu dois trouver une façon d'avoir un impact d'une autre manière, que ce soit en bloquant des tirs, en étant bon défensivement ou en gagnant des mises en jeu comme je l'ai fait. Je dois continuer à pratiquer mon style de jeu et profiter de mes occasions lorsqu'elles se présentent. »

Sedin a dit s'attendre à ce que Horvat saute sur ses occasions s'il en obtient, surtout s'il peut obtenir du temps et de l'espace comme dans les matchs no 1 et 2.

« Quand il est à son mieux et qu'il sent qu'il peut connaître du succès, c'est le genre de feintes qu'il va faire, a affirmé Sedin. Je l'ai vu auparavant, donc je ne suis pas surpris. Il a le talent offensif nécessaire et peut rivaliser avec n'importe qui grâce à sa vitesse. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.