Skip to main content

Les Canadiens perdent Flynn pour une période de six à huit semaines

Le défenseur Nathan Beaulieu n'a pas terminé la rencontre

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - La victoire a été coûteuse pour les Canadiens de Montréal qui ont vu un autre de leur soldat tomber au combat pour une longue période, mardi.

L'équipe a indiqué à l'issue de la victoire de 4-2 contre le Lightning de Tampa Bay, mardi, que l'attaquant Brian Flynn sera contraint à l'inactivité pendant une période de six à huit semaines en raison d'une blessure au bas du corps.

 

Le CH a également dû se tirer d'affaire avec un défenseur en moins à compter de la même séquence en deuxième moitié du deuxième tiers.

Nathan Beaulieu, qui avait laissé tomber les gants face à Cédric Paquette en début de rencontre, a été touché d'un tir à la jambe gauche. On a fait savoir que son cas sera analysé sur une base quotidienne et qu'il pourrait être en mesure de prendre part au prochain match contre les Sabres de Buffalo, vendredi.

Pour revenir à Flynn, on ne sait trop à quel moment il s'est infligé sa blessure. On l'a vu retraiter péniblement jusqu'au vestiaire, soutenu par du personnel soignant.

En 54 matchs cette saison, l'Américain âgé de 27 ans montre une fiche de quatre buts et de six passes.

Le Tricolore a perdu les services dernièrement des jeunes attaquants Daniel Carr et Lucas Lessio. Mardi, il était privé du vétéran défenseur Jeff Petry.

La perte de Flynn pourrait toutefois coïncider avec le retour au jeu de l'ailier Paul Byron, absent depuis le 23 janvier en raison d'une blessure au bas du corps. Byron devrait reprendre l'entraînement avec ses coéquipiers sous peu.

Pour ce qui est de Beaulieu, il n'avait pas mis de temps avant de faire sentir sa présence à son retour dans l'alignement d'un purgatoire de deux matchs en s'en prenant à Paquette.

Il a fracassé la visière de son antagoniste d'une solide droite, lui occasionnant une coupure au front.

L'entraîneur Michel Therrien a dit ne pas avoir interprété dans le geste du jeune défenseur un quelconque message à l'endroit du groupe d'entraîneurs ou de ses coéquipiers.

« Je pense plutôt qu'il a voulu se porter à la défense d'un coéquipier (Lars Eller) », a argué Therrien.

« Nathan est un jeune défenseur qui a encore beaucoup de choses à apprendre. Il est talentueux et il possède une grande force de caractère. On a senti qu'il a voulu s'imposer.

« C'est malheureux qu'il se soit blessé plus tard, mais nous espérons qu'il puisse prendre part à notre prochain match vendredi », a résumé l'entraîneur.

 

En voir plus