Skip to main content

Canadiens : « Comme un nouveau départ »

La troupe de Claude Julien garde un bon moral malgré qu'elle soit encore plus loin d'une place en séries qu'au début de la pause

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens n'ont pas joué un seul match depuis qu'ils ont battu les Golden Knights de Vegas, samedi dernier, mais ils accusent quatre points de retard de plus sur une place en séries que lorsqu'ils ont remisé leur équipement pour la semaine de congé.

Avec 32 matchs à disputer, la troupe de Claude Julien est maintenant à 10 points d'une place en séries puisque les Hurricanes de la Caroline (2-0), les Blue Jackets de Columbus (2-0), les Panthers de la Floride (2-0) et les Flyers de Philadelphie (1-0) ont maintenu un dossier parfait pendant son inactivité.

À LIRE AUSSI : La course aux séries dans l'Est sera une véritable bataillePerron a failli manquer le Match des étoiles

Malgré qu'il s'agissait du pire scénario, le message demeurait positif, dimanche.

« La motivation n'est pas un problème, a rappelé le pilote. Les gars sont motivés et ils continuent à bien jouer. Maintenant, c'est simple : tu contrôles ce que tu peux contrôler et ce sont tes performances. On a des exemples de certaines équipes qui ont connu une bonne fin de saison et qui se sont faufilées en séries.

« Il faut essayer de créer cette situation, mais c'est sûr que nous espérons avoir un peu d'aide en cours de route. »

On saura au cours de la prochaine semaine si le CH sera en mesure de bien se positionner pour le dernier droit de la saison. Après un duel contre les Capitals de Washington, lundi, il se mesurera aux Sabres de Buffalo, aux Panthers et aux Blue Jackets - tous des adversaires directs dans la course aux séries.

« C'est une semaine importante, il n'y a aucun doute, a renchéri Julien. On est conscients de ça et on espère être prêts à faire face à ce défi. »

La formation montréalaise a tenu un entraînement d'une heure dans la bonne humeur, dimanche. Outre les attaquants Brendan Gallagher, Jonathan Drouin et Paul Byron - tous blessés - seul le capitaine Shea Weber manquait à l'appel puisqu'il a pris part au Match des étoiles à St. Louis.

« Certains gars ont pris un peu de soleil, ça fait du bien, a lancé l'attaquant Phillip Danault. Nous avons pu décrocher mentalement et c'est important. On ne peut pas se permettre de regarder trop loin parce que ça va être difficile. On va y aller un match à la fois. »

Cette pause est survenue à un bien mauvais moment pour le Tricolore, qui venait de remporter quatre de ses cinq derniers duels après avoir mis fin à une séquence de huit revers (0-7-1).

Il devra tenter de retrouver cette erre d'aller alors qu'il amorcera bientôt un mois de février bien rempli avec pas moins de 15 matchs à l'horaire. L'occasion de le faire sera belle, lundi, puisque les Capitals seront privés d'Alexander Ovechkin, suspendu pour avoir fait l'impasse sur le Match des étoiles.

Ce n'est pas comme s'il était la seule menace du côté des Capitals, mais le CH ne se plaindra assurément pas de son absence.

« C'est bien parce qu'il était en feu récemment, a rigolé son compatriote Ilya Kovalchuk. Ils ont quand même beaucoup d'outils et ils sont au premier rang. Nous devrons être prêts. […] Pour nous, c'est comme un nouveau départ. 

Video: MTL@PHI : Kovalchuk marque son 2e but du match

« Nous avons fait le vide autant physiquement que mentalement et nous nous sentons frais et dispos. Nous n'avons aucune excuse. Nous devons nous remettre au travail et garder la pédale au plancher. »

Nouvelles encourageantes

La pause du Match des étoiles n'aura pas permis à Gallagher, Drouin et Byron de soigner leurs blessures à temps pour la reprise des activités.

Même s'ils n'ont pas pris part à l'entraînement, ils ont tous sauté sur la patinoire par la suite. Selon Julien, Gallagher pourrait recevoir le feu vert des médecins sous peu et il n'a pas exclu la possibilité de revoir Drouin en uniforme au courant de la prochaine semaine.

« J'espère recevoir de bonnes nouvelles dans un avenir rapproché, a dit le pilote. Je m'attends à revoir Brendan dans les prochains jours et Jonathan progresse bien tout en retrouvant la forme. Paul est plus loin d'un retour parce qu'il n'a pas franchi la prochaine étape de sa réadaptation. »

Drouin (poignet) et Byron (genou) n'ont pas joué depuis le 15 novembre tandis que Gallagher a subi une commotion cérébrale le 31 décembre. Il a tenté un retour au jeu le 9 janvier, mais il a ensuite été aux prises avec des maux de tête.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.