Skip to main content

Dustin Brown n'a pas apprécié de perdre son 'C'

L'ancien capitaine des Kings admet que la pilule a été dure à avaler

par Curtis Zupke / Correspondant NHL.com

Dustin Brown livre toujours le fond de sa pensée en présence des journalistes et il n'a pas fait exception, jeudi, en commentant la perte de son statut de capitaine chez les Kings de Los Angeles.

Brown a exprimé sa désapprobation à l'endroit de la décision des dirigeants de l'équipe. Il s'est dit choqué de la façon qu'ils ont géré la situation.

« Je ne qualifierais pas notre relations d'idyllique, a-t-il avoué avant de parler de la nécessité d'être plus performant. Je suis évidemment en désaccord avec la décision, mais je la respecte. C'est leur décision. Je suis un joueur, ils sont les entraîneurs et les dirigeants. Ultimement, ça ne regarde qu'eux. Mon travail consiste à être un meilleur joueur pour mes coéquipiers et, conséquemment, d'aider l'équipe à connaître du succès.»

Brown a mentionné à plusieurs reprises que « la pilule avait été dure à avaler », quelques semaines après que les Kings eurent annoncé qu'Anze Kopitar allait le remplacer comme capitaine, un titre que Brown s'était vu confier en 2008.

La décision n'a pas été surprenante. Brown a été rétrogradé au sein des troisième et quatrième trios par moments, la saison dernière. Dans plusieurs matchs, il a été très peu visible.

Son rendement et son style fougueux avaient aidé les Kings à sabrer le champagne d'une première conquête de la Coupe Stanley en 45 ans en 2012 ainsi que d'une deuxième en 2014.

Le directeur général des Kings Dean Lombardi avait affirmé en juin que c'était dans l'ordre des choses de procéder à un changement de leader, surtout dans le contexte où Kopitar s'élève au rang de meilleur joueur de l'équipe.

Le changement a été effectué dans la foulée de l'élimination des Kings en cinq matchs dès le premier tour des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose.

Brown et Kopitar sont des amis. Ils sont arrivés ches les Kings à peu près au même moment. Cela dit, Brown n'estime pas qu'un changement de garde représente la solution à la relance des Kings.

« Je ne peux pas dire que je suis d'accord, pour être honnête, a dit Brown. Ça ne m'empêche pas de penser qu'Anze va être un super capitaine. Il est mon voisin de casier dans le vestiaire depuis que je suis arrivé dans la Ligue nationale. Il va bien faire ça. J'ai toute la confiance au monde qu'il est le bon homme. »

La nouvelle du changement a été ébruitée par le réseau TSN vers la fin de mai. Les Kings ont procédé à l'annonce à la mi-juin. Brown a été en discussion avec Lombardi entre-temps.

« On aurait dû faire ça il y a un an, a soutenu Brown. On l'a fait cette année. Je comprends la décision et je la respecte. Je n'ai toutefois pas apprécié comment on a fait les choses. Le coulage de l'information m'a mis dans une position inconfortable au moment où nous étions en train de gérer la situation. J'estime qu'on aurait pu faire preuve de plus de délicatesse. »

Lombardi a dit qu'il ne rachètera pas le contrat de Brown, valide pour encore six ans au montant de 47 millions $, selon le site Internet generalfanager.com.

Lombardi a argué que Brown s'impose une « énorme » pression. Le principal intéressé a admis que la décision lui en enlèvera quelque peu.

« On veut peut-être que je me préoccupe moins de voir au mieux-être des jeunes joueurs ou de d'autres aspects associés au poste de capitaine. Je pourrai peut-être me concentrer davantage sur mon propre rendement, ce qui n'est pas bête », a-t-il résumé.

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.