Skip to main content

Brodziak et le quatrième trio passent à l'attaque

La quatrième unité des Blues inscrit deux buts dans le match no 4 contre les Sharks; la série est égale 2-2

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

SAN JOSE - Le centre des Blues de St. Louis Kyle Brodziak fait partie d'un quatrième trio qui a un rôle très précis, et ce rôle n'implique pas nécessairement une production offensive.

Alors quand Brodziak, qui a inscrit deux buts - dont un à court d'un homme - dans un gain de 6-3 contre les Sharks de San Jose dans le match no 4 de la finale de l'Association de l'Ouest au SAP Center samedi, peut apporter sa contribution en attaque, cela donne de l'énergie au banc et à ses compagnons de trio afin que ces derniers soient en mesure de faire ce qu'ils ont à faire.

 

Brodziak, qui a amorcé la rencontre avec trois buts en 44 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a marqué les troisième et quatrième buts de St. Louis, ce qui donnait une avance de 4-0 aux Blues en deuxième période, aidant ainsi les siens à niveler la série quatre de sept deux gains de chaque côté.

Le match no 5 aura lieu au Scottrade Center de St. Louis lundi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

« C'est assurément agréable d'apporter sa contribution », a admis Brodziak, qui a accepté un contrat d'un an avec St. Louis d'une valeur de 900 000 $ au cours de la saison morte à titre de joueur autonome sans compensation. « Ça ne fait pas vraiment partie de notre description de tâche. J'imagine que l'on compte sur nous pour apporter de l'énergie lorsque nous avons la chance de sauter sur la glace. Nous voulons nous assurer de faire les bonnes choses et de rendre la tâche difficile à l'autre équipe. C'est un bon sentiment d'être finalement récompensé. »

Brodziak, qui a récolté sept buts et quatre passes en 76 matchs de saison régulière, a formé un quatrième trio avec Magnus Paajarvi à sa gauche et Dmitrij Jaskin à sa droite au cours des deux derniers matchs.

L'entraîneur des Blues Ken Hitchcock a mentionné qu'il avait vraiment aimé comment ce trio avait joué dans un revers de 3-0 dans le match no 3 jeudi dernier, et il a décidé de le garder intact samedi.

Brodziak a touché la cible sur une attaque à 2-contre-1 en infériorité numérique avec Jaden Schwartz à 6:09 de la période médiane, trompant la vigilance du gardien des Sharks Martin Jones dans la partie supérieure, avant de battre Jones à nouveau à la suite d'une passe du revers de Jaskin dans l'enclave à 10:11 du deuxième engagement.

Les équipes qui affrontent les Blues ne se concentrent normalement pas sur leurs joueurs de quatrième trio, mais Brodziak, qui a été utilisé pendant 14:26 et qui a remporté six de ses huit mises en jeu, est peut-être l'un des tireurs les plus sous-estimés de l'équipe.

« Il est très bon, il possède un tir vif, qu'il décoche rapidement, a expliqué l'ailier gauche des Blues Alexander Steen. Il a battu quelques gardiens de la même manière tout au long de la saison. »

Jaskin, qui aime tenter de marquer en contournant le filet lorsqu'il est en possession du disque derrière le filet, a pris la décision facile lorsqu'il a réalisé que Brodziak était seul dans l'enclave.

« Il touche la partie supérieure chaque fois, a noté Jaskin en parlant du tir de Brodziak. Il ne rate pas souvent la cible. »

Maintenant que Hitchcock a vu Brodziak, Paajarvi et Jaskin à l'œuvre pendant deux matchs, l'entraîneur a le luxe de leur confier plus de responsabilités et, surtout, plus de temps de glace.

« Je ne les considère pas comme un quatrième trio. Ils forment un troisième trio, a affirmé Hitchcock. Lorsqu'ils jouent de la manière dont ils jouent présentement, et s'ils continuent à le faire, ils vont être considérés comme le troisième trio. Ils peuvent marquer, ils sont imposants, ils jouent de manière physique, ils forment un troisième trio, pas un quatrième. »

 

En voir plus