Skip to main content

Brodeur égale la marque de Roy dans une victoire de 3-1 des Devils

LNH.com @NHL

MONTREAL - Une page d'histoire a été écrite samedi soir au Centre Bell. Martin Brodeur a inscrit la 551e victoire de sa carrière, rejoignant ainsi Patrick Roy au palmarès pour le plus grand nombre de gains enregistrés par un gardien dans l'histoire de la Ligue nationale.

Les Devils du New Jersey l'ont emporté 3-1devant le Canadien. Même si les visiteurs ont dominé la rencontre, Brodeur n'a pas reçu cette victoire sur un plateau d'argent. Le gardien natif de St-Léonard a eu à réaliser de beaux arrêts. Le Tricolore a cherché à gâcher sa soirée en y allant de quelques attaques incisives. Mais Brodeur a su résister comme il l'a fait si souvent au cours de son illustre carrière.

Tomas Plekanec (20e) a été le seul à le déjouer.

Brodeur aura l'occasion de battre le record face aux Blackhawks de Chicago, mardi soir, au New Jersey.

L'exploit de Brodeur ne peut faire oublier la défaite du Canadien. L'équipe affiche d'ailleurs un dossier de 1-1-1 depuis que Bob Gainey a succédé à Guy Carbonneau derrière le banc de l'équipe. Sans Jaroslav Halak, la défaite aurait été plus sévère encore. Le gardien slovaque a fait face à 48 lancers.

Patrick Elias, son 28e, Brian Rolston et Jamie Langenbrunner ont réussi les buts des Devils.

Les pénalités

Les pénalités ont coûté cher au Canadien au premier tiers. Durant cette période, le Canadien a été puni à deux reprises pour avoir lancé la rondelle dans les tribunes.

Les Devils ont inscrit leurs deux buts en supériorité numérique, le premier à cinq contre trois à 5:27 de l'engagement. Halak a été déjoué entre les jambières par un tir d'Elias dirigé de loin. Tom Kostopoulos et Mike Komisarek étaient au banc des pénalités.

Rolston a doublé l'avance des Devils à 11:08 durant une pénalité à Kostopoulos. Le premier tir de Rolston a été bloqué par Komisarek à la ligne bleue. Mais le joueur des Devils a pu tirer à nouveau, ce qui a semblé surprendre Halak.

Plekanec a réduit l'écart de moitié à 12:29. Cette fois, Brodeur a été surpris par le lancer. Patrice Brisebois a obtenu une passe, ce qui lui a valu des applaudissements. Plus tôt dans la période, on avait souligné sa participation à un 1000e match dans la Ligue nationale. Le vétéran défenseur a eu droit à une belle ovation.

Aucun but n'a été marqué au deuxième vingt. Les deux gardiens ont pourtant été sollicités, Halak ayant eu à repousser 18 rondelles. Brodeur a dû être alerte lui aussi, surtout devant Maxim Lapierre qui l'a mis à l'épreuve à deux reprises. Matt D'Agostini et Andrei Kostitsyn ont également obtenu des tirs de qualité.

Le même scénario s'est répété en troisième jusqu'au but de Langenbrunner d'un tir dans la lucarne à 12:57 de la période. Dès lors, le record de Roy semblait à la portée de Brodeur.

En voir plus