Skip to main content

Les Devils dévoilent la statue à l'effigie de Martin Brodeur

Appelée « Le salut », elle est érigée à l'extérieur du Prudential Center

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste LNH.com

NEWARK, New Jersey - Le salut que l'ancien gardien des Devils du New Jersey Martin Brodeur effectuait traditionnellement à ses partisans après les rencontres en signe d'appréciation sera immortalisé à jamais sous la forme d'une statue de bronze d'une hauteur de 11 pieds à l'extérieur du Prudential Center.

Les Devils ont dévoilé « Le salut » en hommage à l'un des plus grands gardiens de l'histoire devant environ 4 000 partisans sur la patinoire principale à l'intérieur du Prudential Center à l'occasion d'un visionnement.

 

« Il s'agit d'une grosse statue qui en impose, c'est certain, a mentionné Brodeur. C'est fantastique de voir tous les détails de l'équipe, c'est particulièrement impressionnant. »

Cet hommage s'inscrit dans une célébration de quatre jours afin d'honorer Brodeur, célébration dont le point culminant sera la cérémonie de retrait de son chandail numéro 30 mardi avant le match contre les Oilers d'Edmonton (20 h (HE); TVA Sports, MSG, SNOL, NHL.TV).

Quatre des cinq enfants de Brodeur étaient à ses côtés pour le dévoilement de sa statue. Le cinquième, William Brodeur, n'a pas été en mesure de participer à la cérémonie en raison de la tempête de neige qui a frappé la région de la Nouvelle-Angleterre. William fréquente Providence College au Rhode Island.

« Ce fut fantastique d'avoir ma famille avec moi ici. Elle occupe une grande place pour moi, et j'ai toujours voulu bien jouer, car je savais que mes enfants me regardaient, a déclaré Brodeur. C'était super qu'ils soient là pour le dévoilement de la statue. Il en manque un (William Brodeur), mais il comprend. »

La statue, créée par le sculpteur abstrait professionnel natif du New Jersey Jon Krawczyk, pèse tout juste un peu moins que 1000 livres et a été confectionnée en cinq mois. La statue est faite de bronze et représente Brodeur en équipement complet avec son casque, son bâton, ses jambières, sa mitaine, son bouclier et ses patins.

Brodeur est représenté alors qu'il soulève son bâton de la main droite, et qu'il adresse un clin d'œil à ses enfants dans les gradins.

« En regardant les photographies de ma carrière et de certains événements qui ont été plus importants pour moi, j'ai vu que je saluais toujours les partisans, et ce même si je portais un uniforme différent, a noté Brodeur. Nous revenions toujours à la même pose. Nous avons ajouté le clin d'œil, car c'est ce que je faisais toujours à l'intention de mes enfants lorsqu'ils se trouvaient dans le coin de la patinoire lors des matchs à domicile.

« Ça me semblait bien, car c'est la pose que les gens reconnaissent le plus lorsqu'ils pensent à moi. »

Brodeur a mené la LNH à neuf reprises pour les victoires et a terminé parmi les cinq premiers à cinq autres occasions. Celui qui a été nommé sur les équipes d'étoiles de la LNH à sept reprises et qui a remporté le trophée Vézina à quatre reprises détient les records de la ligue pour les victoires (691), les blanchissages (125), les matchs joués (1 266) et les minutes passées sur la glace (74 439). Il a aussi remporté 40 victoires ou plus huit fois au cours de sa carrière. En séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Brodeur occupe le premier rang pour les blanchissages (24) et le deuxième pour les victoires (113).

Il a été demandé à Brodeur s'il se considérait comme une icône du sport.

« Je pense que je le suis au New Jersey, a répondu Brodeur. Du moins pour les partisans des Devils. Lorsque les partisans scandent mon nom, c'est toujours spécial. Cependant, je sais que la statue est pour moi, mais il s'agit aussi de la reconnaissance de tout le succès que j'ai connu avec mes coéquipiers au cours des 21 dernières années. Les partisans ont grandi avec moi, en nous encourageant et en souhaitant que nous remportions la Coupe Stanley. Nous avons réussi tous ensemble. »

Krawczyk a quitté son studio de Malibu, en Californie, lundi et est arrivé à son ancienne résidence de Boonton, au New Jersey, jeudi avant de transporter la statue au Prudential Center le lendemain. Krawczyk est également le créateur du patineur d'une hauteur de trois étages en acier inoxydable appelé « L'homme de fer » qui se dresse à l'extérieur du Prudential Center depuis 2009.

« Toute la fin de semaine a été phénoménale, a affirmé Brodeur. J'ai hâte à [mardi]. Je sais que cela aura une grande importance pour les partisans et l'organisation. C'est la fin de ma carrière de joueur de hockey. C'est excitant, mais émotif en même temps. »

 

En voir plus