Skip to main content

Brière réussit le doublé dans un gain de 6-3 des Flyers contre les Caps

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Daniel Brière a peut-être connu une première saison en dents de scie avec les Flyers de Philadelphie, mais il est en bonne voie de faire amende honorable dans les séries.

Brière a marqué deux buts et amassé une aide, mardi, pour mener les Flyers vers un gain de 6-3 qui leur a permis de prendre une avance de 2-1 dans leur série du premier tour contre les Capitals de Washington.

Aucun joueur n'a récolté plus de points que Brière dans les séries au cours des trois dernières années. Ses quatre buts et deux aides jusqu'ici dans la série contre les Caps permettent d'expliquer en grande partie pourquoi les Flyers ont pris les devants deux matchs à un.

"Les séries ont quelque chose d'encore plus spécial, a indiqué Brière. Je ne vais pas mentir, il y a un petit quelque chose de plus."

"Daniel avait des étincelles dans les yeux, a déclaré l'entraîneur des Flyers John Stevens. Il avait l'air d'un joueur qui s'apprêtait à disputer le genre de match qu'il a disputé.

"Il joue son meilleur hockey de l'année et il joue peut-être son meilleur hockey à vie dans les séries", a ajouté le pilote des vainqueurs.

Le quatrième affrontement aura lieu jeudi soir à Philadelphie.

Brière, qui avait eu droit à quelques huées cet hiver durant sa léthargie, a été le plus chaudement applaudi avant la rencontre de mardi. Il faut dire que les partisans des Flyers étaient heureux d'assister à un premier match éliminatoire à Philadelphie depuis 2006.

"C'était une belle sensation de voir la façon dont la foule a réagi au début du match et ç'a certainement joué un rôle", a affirmé Brière.

L'énergie des amateurs a failli se retourner contre eux dans les dernières minutes de jeu, quand Brooks Laich a battu Martin Biron alors qu'il restait 4:34 à jouer pour réduire le déficit des Capitals à 4-3. La séquence a été étudiée pendant plusieurs minutes sur vidéo pour qu'on s'assure que la rondelle n'avait pas été touchée par un bâton élevé au passage, et le but a été jugé bon.

Les inquiétudes des Flyers se sont amenuisées quand Mike Richards a marqué lors d'un tir de pénalité, deux minutes plus tard, pour confirmer la victoire. Mike Knuble a ensuite complété dans un filet désert avec 65 secondes à faire.

Les Flyers n'ont jamais laissé l'occasion à Cristobal Huet ou à ses coéquipiers de se sentir à l'aise. Ils ont complété leurs mises en échec au cours d'une première période disputée à bon rythme, efforts qui ont été récompensés par trois buts en l'espace de 2:33. Brière a d'abord marqué, puis Eric Fehr a momentanément égalé les chances pour les Capitals, mais Scottie Hartnell et Sami Kapanen ont ensuite trouvé le fond du filet à 17 secondes d'intervalle pour une avance de 3-1 au profit des Flyers.

Kapanen en était à son premier but dans les séries depuis 2004.

Mike Green, en avantage numérique, a permis aux Caps de se retrouver avec un déficit de seulement 3-2 en deuxième.

Les Flyers ont par ailleurs réussi à freiner Alexander Ovechkin, même après avoir perdu les services du défenseur Kimmo Timonen dans la dernière minute de la deuxième période. Ce dernier a été atteint par un bâton au bras droit.

"Ils se sont concentrés sur notre premier trio, a déclaré Green. Chaque fois que nos gars touchaient à la rondelle, ils les frappaient. Nous devrons une trouver une façon de batailler malgré tout."

Patrick Thoresen, des Flyers, a évolué au sein du quatrième trio quatre jours après avoir été durement atteint à l'aine et avoir failli perdre un testicule.

En voir plus