Skip to main content

Brian Elliott recevra le départ dans le match no 6

Les Blues se tournent vers le vétéran gardien alors qu'ils tentent d'éviter l'élimination face aux Sharks

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Les Blues de St. Louis se tournent de nouveau vers le gardien Brian Elliott pour le match no 6 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose mercredi (21h H.E.; TVA Sports, CBC, NBCSN).

Les Sharks mènent la série quatre de sept 3-2.

Elliott a entamé les 17 premiers matchs des Blues dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, compilant une fiche de 9-8 avec une moyenne de buts alloués de 2,34 et un taux d'efficacité de ,925, mais il a cédé sa place à Jake Allen à mi-chemin de la troisième période du match no 3 après avoir cédé trois buts sur 14 lancers. Allen a repoussé 31 lancers dans la victoire de 6-3 des siens dans le match no 4, mais il a ensuite alloué quatre buts sur 25 tirs dans la défaite de 6-3 dans le cinquième match lundi.

« C'est à son tour », a déclaré l'entraîneur des Blues Ken Hitchcock à propos d'Elliott. « Ce sont les séries de Brian et nous voulons qu'il finisse le travail. »

Hitchcock a donné le départ à Allen dans le quatrième match afin de fournir une étincelle pour son équipe et changer le momentum après que les Blues eurent été blanchis dans deux matchs consécutifs (no 2 et 3) pour la première fois dans l'histoire de l'équipe en séries éliminatoires.

« Nous avions besoin d'un coup de fouet pour rebondir dans cette série et nous l'avons reçu, a dit Hitchcock. Malheureusement, nous n'avons pas signé la victoire [lundi]. »

Elliott a affiché un dossier de 23-8-6 avec une moyenne de 2,07 et un pourcentage d'arrêts de ,930 en saison régulière, et ses 17 départs en séries éliminatoires sont survenus en l'espace de 37 jours. Hitchcock a admis que son gardien no 1 avait peut-être besoin de recharger ses batteries.

« C'était mentalement épuisant, a lancé Hitchcock. Dans sa carrière, c'est la première fois qu'il vivait cette expérience, et je crois qu'il a profité du repos et qu'il sera excellent demain. »

Ce n'est rien de nouveau pour les joueurs, qui ignoraient l'identité du gardien partant avant que Hitchcock n'ait rencontré les médias. Le changement devant le filet ne semble toutefois pas les gêner parce qu'ils ont confiance en chaque gardien.

« Les deux sont magnifiques », a déclaré le centre des Blues Patrik Berglund mardi avant le voyage de l'équipe à San Jose. « Nous croyons en chacun. Quoiqu'il arrive, peu importe qui sera devant le filet -- je ne sais pas lequel, c'est une question pour Ken --, nous aurons confiance en lui, sans aucun doute. »

En voir plus