Skip to main content

Brendan Gallagher incertain pour samedi

Le combatif ailier a ressenti des maux de tête après le match des Canadiens, jeudi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Brendan Gallagher a eu mal à la tête après le match des Canadiens de Montréal jeudi et le combatif ailier droit pourrait devoir retourner sur la touche pour le duel contre les Sénateurs d'Ottawa au Centre Canadian Tire, samedi (19 h (HE); TVAS, CITY, CBC, SN, SN360).

Gallagher avait raté quatre matchs en raison d'une commotion cérébrale avant d'effectuer un retour au jeu face aux Oilers d'Edmonton, jeudi.

« Son cas est incertain pour samedi », a annoncé l'entraîneur Claude Julien à l'issue de la séance d'entraînement de l'équipe, vendredi. « Il nous a dit avoir ressenti des maux de tête tard dans la nuit de jeudi. Nous vérifions si les maux de tête sont reliés à la commotion qu'il a subie dernièrement ou s'il s'agit d'un virus. Il est parti voir les médecins. Nous aurons des nouvelles plus tard. » 

À LIRE AUSSI: CH : Si la confiance pouvait s'injecter comme un solutéBoucher : Un plan à reconsidérer pour les Canadiens?

Julien n'a pas écarté la possibilité que Gallagher soit de la partie contre les Sénateurs, dans l'éventualité que les maux de tête soient associés à un virus.

Il est toutefois acquis que le défenseur Ben Chiarot va manquer un deuxième match d'affilée en raison d'une blessure au bas du corps.

Julien a mentionné que Chiarot ne devrait pas demeurer inactif pendant très longtemps.

Gallagher a subi sa commotion cérébrale au cours de la rencontre du Tricolore face aux Hurricanes de la Caroline, le 31 décembre. En perdant l'équilibre au centre de la patinoire, il a reçu le genou de son coéquipier Chiarot en plein visage.

Video: MTL@CGY: Gallagher marque d'un tir du coin

S'il avait affirmé mercredi ne pas avoir de souvenirs de l'incident, Gallagher avait confié ne pas avoir ressenti de grands symptômes liés à une commotion.

À l'instar de Gallagher et de Chiarot, le défenseur Jeff Petry n'a pas pris part à la séance d'entraînement, mais Julien a indiqué que Petry sera à son poste, samedi.

L'attaquant Matthew Peca a reçu le feu vert des médecins afin de renouer avec l'action. Peca est à l'écart du jeu depuis qu'il s'est blessé à un genou le 10 décembre. Il a donc battu de quelques semaines l'échéancier initialement établi à six semaines.

Les nouvelles sont moins bonnes pour l'attaquant Paul Byron, qui a connu un recul important dans sa réadaptation.

Byron était près de revenir au jeu quand il s'est entraîné avec le groupe pour la dernière fois, le 13 décembre. Il avait effectué une lourde chute contre la bande au cours de la séance d'entraînement, mais on avait assuré après coup qu'il n'avait pas aggravé son mal. Or, Byron n'est toujours pas de retour sur patins.

Les deux autres blessés du CH, Jonathan Drouin (poignet) et Joel Armia (main), continuent de s'entraîner ensemble. Depuis quelques journées, on leur permet de manier des rondelles.

Julien a réitéré qu'on ne prévoit pas les accueillir de nouveau dans la formation avant la pause du Match des étoiles, soit vers la fin de janvier au plus tôt.

Les Canadiens reprendront l'action après la pause en accueillant les Capitals de Washington au Centre Bell, le 27 janvier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.