Skip to main content

Bowness se dit chanceux d'avoir l'occasion de diriger les Stars

Il a été l'entraîneur de cinq autres équipes de la LNH et occupait le rôle d'adjoint avant que Montgomery soit congédié

par Tracey Myers @Tramyers_NHL / Journaliste NHL.com

DALLAS - Rick Bowness se demandait si, un jour, il serait à nouveau entraîneur-chef dans la LNH.

Il a maintenant sa chance. Bowness a été nommé entraîneur des Stars de Dallas, mardi, remplaçant Jim Montgomery, qui a été congédié plus tôt durant la journée en raison d'une « conduite non professionnelle qui ne cadre pas avec les valeurs de base et les convictions des Stars de Dallas et de la Ligue nationale de hockey », selon le directeur général Jim Nill, qui n'a offert aucune autre raison pour expliquer la décision.

Bowness, qui dirigera les Stars pour le reste de la saison selon Nill, entrera en fonction mardi, quand les Stars accueilleront les Devils du New Jersey au American Airlines Center (20 h 30 HE, FS-SW, MSG+, NHL.TV).

À LIRE AUSSI : Les Stars congédient leur entraîneur Jim Montgomery

« Même à mon âge, tu veux avoir une autre chance de diriger dans cette ligue », a déclaré l'homme de 64 ans. « Ça signifie beaucoup pour moi d'avoir une autre occasion. Je comprends que j'ai beaucoup plus d'années derrière moi que devant.

« Mais nous allons profiter de chaque jour et en tirer le maximum. Je suis chanceux d'avoir cette occasion. Je suis chanceux que le groupe de propriétaires et la direction aient confiance en moi et au personnel d'entraîneurs et qu'ils n'apportent pas plusieurs changements. Nous sommes très chanceux. »

Bowness, qui a maintenu une fiche de 123-289-3 avec 48 matchs nuls avec les Jets de Winnipeg (1988-89), les Bruins de Boston (1991-92), les Sénateurs d'Ottawa (1992 à 1996), les Islanders de New York (1996 à 1998) et les Coyotes de Phoenix (2003-04), s'est joint aux Stars comme entraîneur adjoint le 22 juin 2018. Avant cela, il a été adjoint chez les Canucks de Vancouver de 2006 à 2013 et entraîneur associé avec le Lightning de Tampa Bay entre 2013 et 2018.

Il a indiqué avoir passé quelques entrevues pour un poste d'entraîneur dans les dernières saisons, mais qu'il dirigera une équipe pour la première fois depuis son passage avec les Coyotes il y a 15 ans.

« J'ai déjà averti les défenseurs qu'ils n'ont pas fini d'entendre parler de moi », a lancé Bowness, qui s'occupait du déploiement des défenseurs quand Montgomery était l'entraîneur. « J'ai également indiqué aux attaquants que je n'avais pas géré un banc depuis 16 ans, donc qu'ils devront faire preuve de patience. Nous allons prendre les choses au fur et à mesure. »

Bowness a indiqué qu'il s'occupera des attaquants lors des matchs, tandis que son adjoint John Stevens, un ancien entraîneur dans la LNH avec les Flyers de Philadelphie et les Kings de Los Angeles, s'occupera des défenseurs. Derek Laxdal, qui a été promu comme adjoint chez les Stars après avoir été l'entraîneur du club-école du Texas dans la Ligue américaine de hockey (LAH) depuis le 3 juillet 2014, sera responsable du jeu de puissance. Bowness continuera à gérer les unités d'infériorité numérique.

Les Stars (17-11-3, 37 points) jouent bien, alors qu'ils ont conservé un dossier de 16-4-2 à leurs 22 derniers matchs après avoir entamé la saison avec une fiche de 1-7-1. Ils occupent la première place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest. Ce sont ces mêmes Stars qui ont atteint la série de deuxième ronde de l'Ouest la saison dernière, s'inclinant en sept matchs contre les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Blues de St. Louis.

Le fait que les Stars connaissent bien Bowness devrait les aider à maintenir le rythme.

« Il a beaucoup d'expérience, car il est dans la Ligue depuis tellement d'années, donc il n'y a aucun doute que nous avons encore confiance en nos entraîneurs », a affirmé le défenseur John Klingberg. « Il sera la même personne qu'il était dans le vestiaire. Ça ne changera pas. »

Le message de Bowness à ses joueurs était simple.

« Il nous a dit d'être professionnels. Je pense que nous le savions tous, mais c'était le message », a indiqué le joueur de centre Tyler Seguin. « Personne ne s'attendait à ça, incluant lui et le personnel d'entraîneurs.

« Il s'amène en relève, et les gars ont tellement de respect envers lui en raison de sa feuille de route. Il est dans cette ligue depuis 40 ou 45 ans, ou peu importe le nombre d'années. Nous allons le soutenir. Il y aura peut-être des progrès à faire aujourd'hui et nous pourrons y repenser demain, alors que nous ne jouerons pas. Mais aujourd'hui, il faut mettre tout ça de côté, nous mettre au travail et avoir un bon match ce soir. »

Bowness, qui a disputé 173 matchs dans la LNH avec quatre équipes pendant six saisons entre 1975-76 et 1980-81, a mentionné que lui et les joueurs vont travailler ensemble pour mettre les changements derrière eux et se concentrer sur l'objectif de l'équipe.

« Oui, nous devrons composer avec le choc de la nouvelle. Ça ne va pas disparaître comme par magie parce qu'il y a un match. Ça va durer quelque temps, car nous sommes tous proches de [Montgomery] et il est près des joueurs, a indiqué Bowness. Comme professionnels, nous avons signé des contrats pour donner le meilleur de nous-même lors de chaque match, et c'est ce que nous ferons. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.