Skip to main content

Boudreau : Perry accepte « une bonne partie du blâme

L'attaquant des Ducks se blâme pour le congédiement de son entraîneur après avoir été incapable de marquer en première ronde

par LNH.com / LNH.com

L'attaquant des Ducks d'Anaheim Corey Perry accepte une bonne partie du blâme pour le congédiement de l'entraîneur Bruce Boudreau après l'élimination des Ducks aux mains des Predators de Nashville au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le match no 7 de leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest.

Les Ducks ont perdu un match ultime à domicile pour une quatrième saison de suite sous les ordres de Boudreau, ce qui a mené au congédiement de ce dernier vendredi, lui qui était aux commandes de l'équipe depuis 2011.

 

Perry, qui a mené les Ducks avec 34 buts en saison régulière, n'a pas trouvé le fond du filet en sept matchs en séries.

« J'accepte une grande partie du blâme pour ce qui s'est passé, a confié Perry au site Web des Ducks dimanche. Je n'ai pas marqué un seul but. Une grande part de la responsabilité me revient. Je m'impose une grande pression pour offrir un rendement élevé. »

Perry a donné du crédit à Boudreau, qui a maintenu une fiche de208-104-40 en cinq saisons à Anaheim et qui a mené les Ducks au titre de la section Pacifique au cours des quatre dernières campagnes, pour l'amélioration de son jeu.

« Il a bien dirigé cette équipe, et je n'ai que des bons mots à son endroit, a affirmé Perry. Il m'a beaucoup aidé à améliorer mon jeu. C'est difficile lorsque vous savez que la raison pour laquelle quelqu'un est congédié est que nous, en tant qu'équipe et en tant qu'individus, n'avons pas offert le rendement que nous devions offrir, c'est ce qui est le4 plus dur. Nous avons perdu un match no 7 à domicile quatre fois de suite, et il n'a pas vraiment quoi que ce soit à voir avec ce que nous avons fait sur la glace. Nous sommes ceux qui devons livrer la marchandise, nous jouons, et nous devons être tenus responsables. Je pense que bien des joueurs pensent comme ça. »

L'attaquant Andrew Cogliano, qui évolue avec les Ducks depuis la saison 2011-12, a établi des sommets en carrière pour les buts (21) en 2013-14 et a fait écho aux propos de Perry, affirmant que Boudreau avait fait de lui un meilleur joueur.

« Il m'a donné une très bonne opportunité », a évoqué Cogliano, qui a été acquis des Oilers d'Edmonton le 12 juillet 2011. « Ma première année ici ne s'est pas déroulée comme je l'avais prévu, et quand Bruce est arrivé, sa confiance m'a permis de faire passer ma carrière à un autre niveau. Je lui suis reconnaissant pour cela. »

 

En voir plus