Skip to main content

Boucher a hâte d'entamer la saison à Ottawa

Le nouvel entraîneur des Sénateurs est très satisfait de son alignement reconstruit

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

Après une absence de trois ans, Guy Boucher a hâte de revenir derrière un banc de la LNH avec les Sénateurs d'Ottawa.

Boucher, 45 ans, qui a passé les deux dernières saisons à titre d'entraîneur de la SC Berne dans la Ligue nationale A en Suisse après en avoir passé trois chez le Lightning de Tampa Bay, a été embauché au poste d'entraîneur-chef des Sénateurs le 8 mai. Il a pris part au tournoi annuel de golf des Sénateurs lundi et il attend avec impatience le début du camp des recrues jeudi.

« Maintenant, c'est emballant, a dit Boucher. Je serai honnête avec vous. Nous nous sommes beaucoup préparés et le temps est venu. »

Boucher a voyagé cet été pour rencontrer des joueurs des Sénateurs, passant parfois une demi-journée avec eux pour apprendre à les connaître et pour leur expliquer son système et ses attentes.

Boucher a indiqué qu'il était très content des modifications que le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion a effectuées depuis la fin de la saison régulière, comme l'acquisition du joueur de centre Derick Brassard des Rangers de New York en retour de Mika Zibanejad et les ententes conclues avec les centres joueurs autonomes Chris Kelly et Tom Pyatt.

Brassard et Kelly sont des gauchers qui répondront ainsi au plus grand problème que Boucher a remarqué en analysant la dernière saison des Sénateurs.

« Nous avions absolument besoin de centres gauchers, a dit Boucher. Vu de l'extérieur, je sais que ce n'est pas considéré comme étant une faiblesse majeure, mais quand tu as des centres tous droitiers pour les mises en jeu ou pour le jeu de puissance, tu auras trop de joueurs en lice pour le même poste.

« Nous voulions des centres gauchers pour nos deux premiers trios. Nous avons réussi à obtenir un centre no 1, nous avons donc [Kyle] Turris en tant que centre no 1, nous avons Brassard comme no 1, mais ce dernier est gaucher, ça nous donne encore plus de polyvalence à 5-contre-5, encore plus d'options. »

Un des éléments que Boucher devra régler est le jeu de puissance des Sénateurs, qui a terminé la saison dernière à égalité au 26e rang dans la LNH (15,8 pour cent). Il a mentionné que l'ajout de Brassard, qui a récolté 58 points (dont 22 en avantage numérique, le plus grand nombre chez les Rangers en 2015-16), représente un gros pas dans la bonne direction.

« Le jeu de puissance, il s'agit du bon positionnement des gauchers et droitiers, a expliqué Boucher. Une aptitude particulière dans cet environnement fait toute la différence. Nous avons obtenu exactement ce dont nous avions besoin et encore davantage. Franchement, je n'ai jamais imaginé que Pierre allait parvenir à acquérir un centre gaucher no 1. Nous avons tous ces outils dont nous pourrons nous servir.

« Je pense que nous avons amélioré notre personnel. Ça ne veut pas dire que les joueurs qui sont partis n'étaient pas bons. Nous avions plutôt besoin d'un élément particulier et je crois que nous l'avons vraiment ajouté à notre alignement. Je dois le dire, je suis très heureux d'avoir plus d'outils dans la boîte et d'avoir la capacité de faire des modifications à la volée et de donner de différents rôles aux différents joueurs afin de ne pas épuiser certains joueurs. »

Brassard a indiqué qu'il s'attend à entamer le camp d'entraînement au sein d'un trio avec l'ailier gauche Clarke MacArthur et l'ailier droit Bobby Ryan. La campagne 2015-16 de MacArthur s'était terminée après quatre parties en raison d'une commotion cérébrale.

« C'est probablement le plan pour l'instant, a dit Brassard. Si je commence avec Bobby et Clarke, nous pourrons trouver une belle chimie ensemble. Notre trio offre un peu de tout. Clarke s'est remis d'une blessure, il va probablement avoir hâte de jouer cette saison et il aura quelque chose à prouver. Je suis le nouveau venu ici, j'aurai également des choses à prouver. Pareil pour Bobby. »

Dorion, qui a remplacé l'ancien DG Bryan Murray qui a démissionné du poste en avril, a confié qu'il est satisfait de son alignement reconstruit, mais qu'il pourrait ajouter un autre attaquant de profondeur ou un défenseur par le biais du marché des joueurs autonomes ou d'un essai professionnel.

En voir plus