Skip to main content

Boucher a été inondé de messages-textes après avoir réussi le but gagnant

LNH.com @NHL

CANONSBURG, Pennsylvanie - Le match de lundi était à peine terminé que Philippe Boucher était inondé de messages-textes. Plusieurs membres de sa famille et de ses amis ont voulu le féliciter pour le but gagnant qu'il a réussi. Le vétéran défenseur a été un des héros de la victoire de 3-2 des Penguins, en compagnie du gardien Marc-André Fleury.

"Quelques anciens coéquipiers m'ont écrit: Ian Laperrière, Stéphane Robidas et Steve Ott", a-t-il confié.

Boucher a relaté que son épouse Lucie et les enfants du couple Mathieu, 10 ans, et Vanessa, six ans, qui venaient de rentrer à Dallas après avoir passé la fin de semaine à Pittsburgh, étaient très emballés.

"Mon fils était sous la douche quand j'ai marqué et ma femme était tellement énervée qu'il a eu peur quand elle est allée lui dire dans la salle de bain", a-t-il raconté, en riant.

Il y avait de quoi être énervé, c'était le premier but de Boucher en séries éliminatoires depuis le 12 avril 2004!

(...)

Kristopher Letang était particulièrement heureux pour Philippe Boucher, lundi. Les deux défenseurs des Penguins ont développé une belle amitié cette saison, malgré leur différence d'âge de 14 ans.

"Je le taquine en disant qu'il est mon père spirituel, lance Letang, qui est âgé de 22 ans. Etant Québécois, on se côtoie beaucoup. On reste tous les deux au centre-ville. A son arrivée à Pittsburgh (Boucher a été échangé des Stars de Dallas), je l'ai aidé, comme je l'avais fait à l'arrivée de Pascal Dupuis, la saison dernière. Il me donne énormément en retour. Il a beaucoup d'expériences à partager."

(...)

Marc-André Fleury ne voit pas la finale de l'Est entre les Penguins et les Hurricanes comme un duel de gardiens entre Cam Ward et lui, comme les médias en font grandement état.

"Ce n'est pas un affrontement entre Cam Ward et moi. Ce n'est pas moi qui affronte Cam Ward", dit-il.

Fleury a côtoyé Ward au cours du camp de sélection d'Equipe Canada junior en 2003. Les dirigeants avaient retenu les services de Fleury et retranché Ward.

"Je me rappelle de lui comme d'un gars super gentil, qui n'a pas la grosse tête, mentionne-t-il. Il avait bien fait au camp. On aurait pu tout aussi bien le garder au lieu de moi. C'est un gardien calme. Il occupe beaucoup d'espace devant le filet."

Fleury et Ward possèdent effectivement des personnalités qui se rapprochent. Ce sont deux jeunes hommes simples et souriants, qui ne se compliquent pas la vie.

(...)

Marc-André Fleury souligne les plus beaux arrêts qu'il réalise en s'exclamant à voix haute.

"Je fais ça depuis longtemps. J'aime ça réagir à la suite d'un bel arrêt, explique-t-il. Je peux bien me le permettre. Les joueurs ne se gênent pas pour pousser des cris, eux, quand ils marquent des buts tout près de moi."

(...)

Les Penguins ont eu le meilleur au chapitre des tirs, lundi, dans un 10e match d'affilée ce printemps.

(...)

Les défenseurs des Penguins n'hésitent pas à appuyer l'attaque. Ils ont uni leurs efforts pour réussir 11 buts déjà en 14 matchs des séries.

(...)

Le chanteur Bruce Springsteen, le "Boss" en personne, était en spectacle au Mellon Arena, mardi. Le vétéran ailier américain Bill Guerin est un grand fan. Quelques coéquipiers des Penguins l'ont accompagné.

(...)

Les deux équipes ont tenu des séances d'entraînement facultatives, mardi. Les Hurricanes ont mis quelques joueurs ainsi que l'entraîneur Paul Maurice à la disponibilité des médias en matinée à Pittsburgh. Les Penguins se sont regroupés à Canonsburg un peu plus tard.

En voir plus