Skip to main content

Bouchard : Le marché des transactions s'active

À l'approche de la date limite des transactions, notre chroniqueur analyse certains des échanges réalisés au cours des derniers jours dans la LNH

par Olivier Bouchard @oli_bou / Chroniqueur LNH.com

La date butoir du 26 février approche pour les échanges et on sent que les équipes commencent à placer leurs pions pour tenter quelques coups plus fumants. On sait que certains gros noms sont sur le marché, tant en attaque qu'en défensive, mais aucun n'a encore changé d'adresse. On ne perd rien pour attendre. En attendant, voici quelques transactions qui ont retenu mon attention ces derniers temps.

Nikita Soshnikov aux Blues de St-Louis contre un choix de quatrième ronde

On sait depuis un moment déjà que, après le 20e rang au repêchage, les choix ont une valeur plus que relative. Passé la deuxième ronde, on est essentiellement rendu à un jeu de hasard. Dans ce contexte, le départ de Soshnikov pour l'organisation des Blues de St-Louis s'explique par le fait que, manifestement, les Maple Leafs de Toronto n'avaient plus de place pour lui et souhaitaient tout simplement couper leurs pertes en récupérant un billet de loterie et en enlevant un contrat de leur liste. En effet, les équipes n'ont pas le droit d'avoir plus de 50 joueurs sous contrat à tout moment. En envoyant Soshnikov sous d'autres cieux et Eric Fehr aux Sharks de San Jose, mardi, Toronto descend à 48 contrats, ce qui donne un peu plus de marge de manœuvre à l'équipe d'ici lundi prochain.

Les Blues, eux, obtiennent un joueur intriguant. Soshnikov, âgé de 24 ans, n'est plus un « jeune poulet », pour reprendre l'expression de Marc Bergevin. Mais il sait jouer aux deux ailes et semble de toute évidence prêt à se tailler une place dans la LNH. Dans la Ligue américaine de hockey, il a obtenu 17 points (sept buts, 10 assistances) en 19 matchs cette saison et plus de trois tirs par match. Il peut devenir ce genre de joueur qui, sans mener son équipe, peut apporter un but ici et là en jouant sur le troisième ou quatrième trio.

Petr Mrazek aux Flyers de Philadelphie en retour de choix conditionnels de troisième et quatrième ronde

Avec Jared Coreau qui progresse et le contrat de Jimmy Howard qui vient à échéance l'an prochain, les Red Wings de Detroit ne semblaient guère vouloir redonner un autre contrat à Mrazek, qui semblait ne plus faire partie de leurs plans depuis un an.

Video: DET@FLA: Mrazek et les Wings repoussent les Panthers

Pourtant, Mrazek n'a que 25 ans. Il en arrache depuis deux ans, comme l'indiquent les calculs effectués par le site Corsica.Hockey, qui lui assigne un rendement légèrement négatif d'un but perdu aux 5 matchs ou 0,18 but par tranche de 30 tirs. Si le changement d'air lui fait du bien, Philadelphie aura enfin un plan de transition supplémentaire à Brian Eliott et Michal Neurvith, pas nécessairement convaincants jusqu'ici, mais peu couteux. Tout ça, bien sûr, en attendant Carter Hart et Anthony Stolarz.

Jakub Jerabek aux Capitals de Washington contre un choix de cinquième ronde

Du point de vue des Canadiens de Montréal, j'avoue ne pas comprendre le geste. Du groupe de défenseurs de soutien ayant tourné cette saison dans la défensive montréalaise, Jerabek était, à mes yeux, le plus efficace et le plus susceptible de continuer à s'améliorer. Mais manifestement, on lui a préféré Joe Morrow. Et David Schlemko. Et Jordie Benn.

Video: MTL@BOS: Jerabek marque son premier but dans la LNH

Les Capitals obtiennent un joueur polyvalent : Jerabek peut jouer des deux côtés et dans les trois situations. Et, si on se fie aux cartographies des tirs accordés par son équipe telle que construite par Hockeyviz.com, il excelle dans l'art d'empêcher l'adversaire de tirer au but. Le top-3 des Capitals est bien installé : John Carlson, Dmitry Orlov et Matt Niskanen occupent deux postes de droitier et un poste de gaucher. Brooks Orpik perd rapidement du temps de jeu depuis le début de la saison et la porte est ouverte pour savoir qui de Christian Djoos, Michal Kempny ou Jerabek se taillera une place dans le top-4. Il sera intéressant de voir comment les choses se dérouleront à Washington.

Frank Vatrano aux Panthers de la Floride pour un choix de troisième ronde

J'aurais pu vous parler du passage de Tobias Rieder aux Kings de Los Angeles, mais bien franchement, Vatrano m'intrigue beaucoup plus. Les Panthers se sont complètement écrasés cette saison, alors que la perte de Jonathan Marchessault et Reilly Smith a franchement érodé leur attaque. Reste qu'avec Vincent Trocheck, Nick Bjugstad et surtout Aleksander Barkov, les Panthers disposent d'une formidable ligne de centre.

Reste à trouver des ailiers pour accompagner ces joueurs. Evgenii Dadonov et Jonathan Huberdeau sont assurément les deux meilleurs ailiers et, si on se fie à son temps de glace, Denis Malgin prend maintenant du gallon. Mais tout ça reste mince côté contribution offensive.

Video: MIN@BOS: Vatrano réalise son 1er but de la saison

Vatrano s'est retrouvé coincé derrière un afflux de joueurs prometteurs chez les Bruins de Boston, trahi aussi en partie par les blessures qui l'ont empêché de s'affirmer. Mais on ne doit pas oublier son arrivée spectaculaire dans les rangs professionnels, il y a trois ans : 36 buts en 36 matchs et 187 tirs au but, plus de cinq par matchs, ont révélé un joueur qui ne semble pas le meilleur, défensivement parlant, mais demeure un marqueur redoutable. En un peu plus de 1000 minutes jouées dans la LNH, il a continué à obtenir 15 tirs tentés par heure jouée, un total qui le place dans les tireurs les plus prolifiques de la Ligue. Même s'il ne convertit qu'à un taux normal pour un attaquant, cela peut faire de Vatrano un buteur prolifique à prix minimal. Les Panthers, plus que les Kings, viennent peut-être de se dégoter un marqueur de 20 buts à prix dérisoire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.