Skip to main content

Boeser laisse son titre de joueur le plus utile parler pour lui

Jeune homme réservé, il a inscrit deux buts et une passe au profit de la section Pacifique au Match des étoiles

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial LNH.com

TAMPA - L'attaquant des Canucks de Vancouver Brock Boeser avait élaboré un plan tout simple en vue du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH, dimanche, au Amalie Arena.

« Sourire, avoir du plaisir et jouer au hockey, a indiqué Boeser. C'est ce que j'ai fait et j'ai savouré chaque moment. »

C'est un plan qui était certes peu complexe, mais qui a donné des résultats étonnants.

Boeser, un jeune de 20 ans, a été nommé joueur le plus utile à son équipe après avoir inscrit deux buts et une passe dans ses deux matchs du tournoi à trois contre trois avec la section Pacifique, qui a été sacrée championne.

Boeser a marqué le filet vainqueur dans la victoire de 5-2 en demi-finale contre la section Centrale, puis il a ajouté un but et une aide dans la finale, remportée 5-2 contre la section Atlantique.

Video: PAC@ATL: Boeser bat Vasilevskiy sur le retour

« Si les gens ne le connaissaient pas, ça devrait être le cas maintenant », a souligné le joueur de centre des Kings de Los Angeles et son coéquipier au sein de la formation de la section Pacifique, Anze Kopitar.
 
Boeser n'a pas cherché à attirer l'attention durant la fin de semaine du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH. Il était placé dans le coin du vestiaire de l'équipe du Pacifique, à côté de l'attaquant des Flames de Calgary Johnny Gaudreau. De l'autre côté, il y avait l'attaquant des Golden Knights de Vegas James Neal, mais une porte menant à la salle du soigneur les séparait.

Boeser, qui disputait il y a moins d'un an sa deuxième saison à l'Université du Dakota du Nord, a raconté qu'il s'est présenté à ses coéquipiers et leur a serré la main, mais a ensuite essayé de rester dans l'ombre, cherchant plutôt à observer les autres et à apprendre de ses pairs beaucoup plus connus, certains d'entre eux ayant été des idoles de jeunesse.

« C'est un jeune humble et honnête, a dit Neal. Il est plutôt tranquille. »

Le plus tranquille dans le vestiaire, selon Gerard Gallant, l'entraîneur des Golden Knights qui a dirigé l'équipe de la section Pacifique.

« Il restait assis dans le coin, a noté Gallant. Les joueurs lui ont parlé un peu, mais il était plutôt tranquille. De la façon dont il joue, il ne sera plus aussi tranquille dans quelques années. »

Il n'est pas resté dans l'ombre quand est venu le temps de mettre en valeur son tir, qui a attiré l'attention de bien du monde dans la LNH cette saison. Boeser n'était pas le favori pour remporter le trophée Calder quand la saison a commencé, mais sa production de 24 buts en 46 matchs, un sommet chez les recrues, a fait en sorte qu'il est présentement considéré comme le principal candidat pour cet honneur.

Samedi, il a pris part à l'épreuve des Tirs de précision Honda de la LNH dans le cadre du Concours d'habiletés GEICO du Match des étoiles de la LNH.

Video: Tir le plus précis : Boeser éblouit les vétérans

L'attaquant des Devils du New Jersey Brian Boyle était le meneur avec un temps de 11,626 secondes quand Boeser s'est présenté devant la pile de rondelles. Pour l'emporter, il devait atteindre cinq cibles d'une distance de 25 pieds en moins de temps que Boyle.

Boeser a dit qu'il avait les mains moites et que le fait de se retrouver sous les feux de la rampe le rendait nerveux. Reste qu'il a atteint les cinq cibles en huit tirs et 11,136 secondes.

« Il a un très bon tir, a affirmé Kopitar. J'aimerais bien avoir un tir comme celui-là. »

Ce tir s'est retrouvé à l'avant-plan, dimanche, lors du premier match, alors que Boeser s'est présenté dans l'enclave et a dirigé un tir des poignets qui a touché au poteau et abouti dans la cage après avoir battu le gardien des Jets de Winnipeg Connor Hellebuyck, celui-ci s'étant avancé pour réduire les ouvertures. Le but a permis à la section Pacifique de prendre les devants 3-2.

Video: CEN@PAC: Boeser fait preuve de son tir précis

« C'était là un tir incroyable, mais c'est ce qu'il a fait toute la saison, a fait remarquer Gallant. C'est typique de ce qu'il fait.

« Il est un de ces marqueurs naturels. C'est un joueur complet et il travaille fort. Ce n'est pas comme s'il se tenait simplement debout devant le filet pour chercher à tirer. Il travaille fort pour se donner de l'espace. Reste que son tir est un des meilleurs dans la LNH.»

Boeser a encore trouvé le fond du filet et il a préparé le but de Gaudreau lors du match de championnat; puis, une fois que tout était terminé, il avait mérité le trophée du joueur par excellence, un véhicule hybride Honda Clarity 2018, qu'il a dit songer à donner à sa sœur, ainsi que sa part de la bourse de 1 million $ remise à l'équipe gagnante du Match des étoiles, ainsi qu'un autre chèque de 25 000 $ pour avoir remporté l'épreuve du tir de précision.

En retournant à Vancouver, il ramènera avec lui des souvenirs inoubliables et une cote de popularité à la hausse.

« J'ai eu beaucoup de plaisir ce soir, a dit Boeser. Jamais je n'aurais osé rêver de quelque chose du genre, jamais de la vie. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.