Skip to main content

Brian Elliott brille dans un gain des Blues

Le gardien réalise 38 arrêts dans la victoire contre le Wild

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS - Paul Stastny, Jori Lehtera et Troy Brouwer ont chacun inscrit un but et une aide pour les Blues de St. Louis, qui ont compté trois buts en avantage numérique pour la première fois en plus d'un an, dans une victoire de 4-1 contre le pauvre Wild du Minnesota, samedi, au Scottrade Center.

Vladimir Tarasenko a aussi marqué et Robby Fabbri a récolté deux aides pour les Blues (30-17-8). Le gardien Brian Elliott a effectué 38 arrêts, dont 23 en deuxième période.

La dernière fois que les Blues avaient fait mouche trois fois en supériorité numérique, c'était le 6 janvier 2015 contre les Coyotes de l'Arizona.

Matt Dumba a inscrit l'unique filet du Wild (23-20-9), qui a subi une cinquième défaite d'affilée (0-4-1) et une 10e en 11 parties (1-9-1). Le gardien Devan Dubnyk a repoussé 20 lancers; il montre un dossier de 0-7-1 à ses huit derniers départs.

Même s'ils ont concédé 24 tirs au deuxième vingt, un sommet cette saison, les Blues ont dominé le Wild 3-1 au tableau.

Tarasenko a compté son deuxième but en 12 parties pour donner les devants 1-0 aux Blues. Il a déjoué Dubnyk en avantage numérique avec un tir des poignets après avoir saisi une passe lobée de Stastny à 2:47. C'était le premier but des Blues en supériorité numérique depuis qu'ils en avaient marqué deux contre les Devils du New Jersey le 12 janvier.

Lehtera a doublé l'avance des Blues avec son premier but en sept matchs, lui aussi compté sur le jeu de puissance, à 9:19. Le tir de l'enclave de Robby Fabbri a ricoché sur Dubnyk avant de frapper la jambe de Lehtera et de rebondir dans le fond du filet.

Elliott a empêché le Wild de réduire l'écart à 2-1 quand il a volé un but à Nino Niederreiter dans l'enclave. Stastny a ensuite contre-attaqué et il a touché la cible à 16:51 pour accentuer la priorité des siens à 3-0.

Le Wild s'est inscrit à la marque en avantage numérique à 18:14. Après une mêlée devant le filet d'Elliott, Dumba a poussé un retour dans une cage béante alors que le gardien des Blues croyait avoir recouvert le disque.

Les 24 lancers du Wild constituent un nouveau record de tirs en une période sur la route pour la formation et ils égalent son record de tous les temps.

Brouwer a compté son 11e but de la saison à 2:38 de la troisième période. Posté dans l'enclave, il a inscrit le troisième filet des Blues en supériorité numérique avec un tir sur réception sur une passe de derrière la ligne des buts de Fabbri.

Il n'y a eu aucun but au premier engagement, mais les Blues ont cru avoir ouvert le pointage à 6:44 quand Alexander Steen a déjoué Dubnyk. Or, un officiel avait signalé un arrêt de jeu quelques instants plus tôt pour décerner une punition au Wild pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire.

Le défenseur des Blues Alex Pietrangelo a semblé être frappé au genou droit par Charlie Coyle du Wild alors qu'il restait 7:20 à faire à la rencontre et il n'est pas revenu au jeu par la suite.

 

En voir plus