Skip to main content

Blues: Allen obtient le départ dans le match no 4

St. Louis espère qu'un changement devant le filet aidera l'équipe à renverser la vapeur face aux Sharks

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

SAN JOSE -- Ken Hitchcock a mis sa décision en suspens. Après un match no 3 décevant dans lequel les Blues de St. Louis ont été à nouveau blanchis pour accuser un retard de 2-1 sur les Sharks de San Jose en finale de l'Association de l'Ouest, l'entraîneur a dû prendre du temps. Même si l'idée de changer son gardien lui était déjà venue à l'esprit, il avait besoin de réprimer les émotions et les frustrations du troisième match. Il avait besoin d'y réfléchir et de revenir sur le sujet le lendemain matin.

Hitchcock a pris sa décision le lendemain, à environ 9 h ou 10 h du matin vendredi. Après avoir sollicité l'opinion de ses entraîneurs et de son personnel, il est venu à la conclusion que le temps était venu de laisser Brian Elliott de côté et se tourner vers Jake Allen. Il a décidé de changer de gardien, retranchant un joueur qui a remporté deux matchs no 7 cette saison et qui a peut-être été le meilleur joueur de son équipe au cours des deux premières séries.

Le temps était venu pour un changement.

Allen va donc obtenir le départ dans le match no 4 (19 h 15 (HE); TVA Sports, CBC, NBC), alors que les Blues tenteront d'égaler la série 2-2 avant de retourner à St. Louis pour le cinquième match au Scottrade Center lundi. Il tentera de fournir une étincelle aux Blues, de leur donner une chance. Cela pourrait venir non seulement du changement, mais également de la façon dont il aborde le jeu.

« C'est en partie une question de renverser la vapeur pour chaque équipe, je l'espère, a expliqué Hitchcock. Mais c'est également en partie en raison de notre luxe. J'ai un gardien qui nous donne un élément différent. Il joue d'un style différent. Il est très actif devant le filet. Il excelle à faire bouger la rondelle et à amorcer nos transitions. Il est un très bon gardien, tout comme [Elliott].

« Elliott nous a amenés très loin. Nous croyons juste que Jake est un joueur qui peut nous aider à renverser la vapeur dans la série. »

Hitchcock avait suggéré au début des séries que le changement aurait pu se passer, admettant que même si Elliott était son gardien partant, il croyait que chacun de ses gardiens pourrait jouer un rôle important dans la série.

Et ils vont le faire.

Depuis le 3 avril, quand il a joué son dernier match en saison régulière, Allen a été utilisé pendant 49:57 au cours de deux apparitions en relève d'Elliott. Il est entré dans le match no 6 de la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest contre les Stars de Dallas à 16:49 de la première période et il est entré dans le match no 3 face aux Sharks à 6:09 du troisième vingt après qu'Elliott eut accordé son troisième but de la rencontre.

Même s'il ne s'agit pas de beaucoup d'action pour Allen, Hitchcock a affirmé qu'il n'est pas inquiet.

Pendant la saison régulière, Allen a compilé une fiche de 26-15-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,35 et un pourcentage d'arrêts de ,920. En séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016, Elliott présente une fiche de 9-8 avec une moyenne de 2,34 et un taux d'efficacité de ,925.

Les Blues ont misé sur les deux gardiens pendant toute la saison. Il ont eu besoin des deux. C'est pourquoi, selon Hitchcock, ce changement de gardien n'est pas grand-chose chez les Blues.

« Franchement, je crois que nous avons eu deux gardiens pendant toute l'année, alors ça ne pourrait être une grande nouvelle pour certaines personnes. Mais dans ce vestiaire et pour nous les entraîneurs, c'est une décision pas mal facile, a-t-il dit. C'est peut-être plus facile pour nous que pour d'autres personnes, parce que nous faisons tant de confiance aux deux gardiens.

« Nous croyons en Brian, même lorsqu'il y a eu des incidents de parcours, nous avons cru en lui. Je crois que cette situation est un peu différente. C'est une question de renverser le momentum. »

Comme Alexander Steen l'a dit vendredi au sujet des gardiens, « Ils représentaient la meilleure facette de notre équipe cette saison. »

Les Blues devront toutefois faire quelque chose de différent. Ils devront modifier quelque chose -- une augmentation du nombre de buts marqués serait un bon départ après avoir passé 150:45 sans filet -- pour tenter d'empêcher les Sharks de les dévorer et de les éliminer du tournoi printanier.

Ce sont des temps désespérés. Ce sont des mesures désespérées.

C'est la raison pour laquelle ils se tournent vers un gardien qui pourrait les aider à quitter leur propre zone, là où la rondelle a passé la majorité du match no 3, et déclencher les transitions; un gardien qui pourrait permettre à son équipe d'être plus vigilante et plus alerte dans un match où elle aura besoin d'en être les deux.

« Nous devons apporter des modifications, a lancé Hitchcock. Tout le monde est tenu en laisse, les attaquants, les défenseurs... tout le monde. Donnez-nous tout ce que vous avez et nous verrons par la suite. »

C'est au tour d'Allen de montrer aux Blues, et aussi aux Sharks, ce qu'il a dans le ventre. Et les Blues, qui ont certainement besoin de remporter le match no 4, ont besoin que le changement de gardien renverse la vapeur pour devenir le remède contre tous leurs maux.

Cependant, comme l'attaquant Kyle Brodziak l'a avoué vendredi, « Tu ne veux jamais devoir compter sur un changement de gardiens pour donner un coup de fouet à l'équipe. »

Pour l'instant, c'est ce qu'ils ont. Un changement d'initiative. Un changement d'attitude. Jake Allen devant le filet.

En voir plus