Skip to main content

Blogue Série globale : Mark Barberio

« La beauté de notre sport, c'est qu'on n'a pas à patienter longtemps pour se racheter »

par Mark Barberio / Collaboration spéciale LNH.com

L'Avalanche du Colorado et les Sénateurs d'Ottawa vont s'affronter à deux reprises au Ericsson Globe de Stockholm dans le cadre de la Série globale SAP 2017 de la LNH, vendredi et samedi. Le défenseur de l'Avalanche Mark Barberio sera l'auteur d'un blogue pour LNH.com, et il nous parlera de son expérience à Stockholm. Dans son troisième entretien, Barberio nous parle du premier match face aux Sénateurs, du sentiment d'affronter son ancien coéquipier Matt Duchene et du premier match du défenseur québécois Samuel Girard :

Le premier acte de la Série globale est chose du passé, mais j'ai déjà hâte au deuxième samedi! J'ai eu beaucoup de plaisir vendredi même si au final nous avons subi la défaite en prolongation. On ne pouvait pas demander mieux comme atmosphère au Ericsson Globe. Les gens ont encouragé les deux équipes. Nous avons pu voir et surtout entendre la passion qu'ils ont pour le hockey. Les matchs mettent en présence deux des plus grands joueurs étoiles de la Suède et les amateurs sont venus en grand nombre les soutenir ainsi que les deux équipes.

À LIRE : Premier blogue de Barberio

À LIRE : Deuxième blogue de Barberio

Pour nous les joueurs, il y avait beaucoup d'exaltation dans l'air avant la mise au jeu initiale. C'était nouveau pour tout le monde et ça n'a pas été un match comme les autres, du moins au début. Une fois les premières présences sur la patinoire passées, c'est redevenu normal. Ç'a été un duel serré, chaudement disputé, les deux gardiens ont été solides et le surtemps a été nécessaire.

Il faut revenir samedi et fournir un autre bon effort pendant toute la rencontre. Le plus satisfaisant pour nous vendredi a été notre volonté de rester accroché. Nous avons tiré de l'arrière pendant une bonne partie de la troisième période, mais nous sommes parvenus à déjouer Craig Anderson pour créer l'égalité 3-3. Nous devons afficher cette attitude dans tous nos matchs.

La beauté de notre sport, c'est qu'on n'a pas à patienter longtemps pour se racheter. Nous savons à quoi nous attendre samedi et ce sera aussi le cas pour les Sénateurs. Au final, l'équipe qui mettra le plus d'efforts l'emportera.

C'est difficile parce que c'est un voyage d'affaires. Nous essayons tout de même de joindre l'utile à l'agréable. Ce sont des matchs de saison régulière et il y a des points de classement à l'enjeu. Nous avons récolté un point et, on ne sait jamais, peut-être que ce point fera la différence à la fin de la saison. Nous devons aller chercher les deux points samedi.

Pour y arriver, je pense que nous pouvons améliorer notre jeu devant le filet. Les Sénateurs ont de gros attaquants qui foncent au but et, comme défenseurs, il faut s'assurer que notre gardien voit la rondelle. C'est notre tâche de lui permettre d'effectuer le premier arrêt.

Ça nous a fait drôle de déjà affronter Matt Duchene. On le connaît bien celui-là : il était avec nous pas plus tard que dimanche dernier. Il n'a pas de secret pour nous sur la patinoire, nous connaissons ses tendances. Il est un des plus talentueux attaquants de la LNH, il faut toujours l'avoir à l'œil. Il faut apprendre à le voir comme un adversaire maintenant.

Dans notre camp, le jeune défenseur Samuel Girard a fait ses débuts dans un contexte peu commode. Imaginez un peu, jouer un premier match avec sa nouvelle équipe à Stockholm. Les projecteurs étaient braqués sur lui, car il est la pièce maîtresse de l'échange de Matt Duchene. Il a très bien fait ça. Il a même amassé une aide. La maturité qu'il a à son âge est remarquable. J'aimerais avoir son assurance, même à mon âge! Il joue avec confiance en possession de la rondelle. Il prend de bonnes décisions. Nous sommes contents de l'avoir avec nous.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.